Accueil » Soigner ses douleurs et blessures réduire l'inflammation » Douleur au genou » Gonarthrose – Arthrose du genou

Gonarthrose – Arthrose du genou

définition causes et symptômes de la tendinite de la gonarthrose
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans cet article, vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut savoir concernant la gonarthrose, c’est-à-dire l’arthrose du genou.

Je vous détaille donc les informations importantes concernant la définition, les causes, les symptômes et le traitement.

Cela vous permet de vérifier si votre douleur peut être comparable à celle provoquée par de l’arthrose du genou.

Voici le sommaire de cet article :

Qu’est-ce que la gonarthrose ?
Les symptômes
Les causes
Comment soigner l’arthrose du genou ?

Qu’est ce que la gonarthrose

 

L’arthrose est un phénomène dégénératif «d’usure» qui survient le plus souvent chez les personnes âgées de 50 ans et plus, mais qui peut également se produire chez les personnes plus jeunes.

En cas d’arthrose, le cartilage de l’articulation du genou s’use progressivement. À mesure que le cartilage s’use, il perd ses capacités de glissement, et l’espace de protection entre les os diminue.

Cela peut provoquer un frottement entre les os et produire des expansions de croissance osseuse douloureuses.

L’arthrose se développe lentement et la douleur qu’elle provoque s’aggrave souvent avec le temps.

La gonarthrose peut toucher les articulations fémoro-patellaire, fémoro-tibiale et tibio-fibulaire.

Cependant, en suivant un traitement adapté, vous pouvez soulager votre arthrose durablement. Surtout, vous pouvez ralentir et même stopper son évolution.

 

Comment savoir si vous avez de l’arthrose au genou ?

 

Le seul moyen de s’assurer de la présence ou non d’arthrose au genou est de passer un examen complémentaire.

Classiquement, votre médecin vous orientera vers une simple radiographie, qui pourra détecter ou non la présence de gonarthrose.

arthrose genou traitement naturel

 

Symptômes de l’arthrose du genou

 

Le symptôme le plus courant de l’arthrose du genou est la douleur au genou. La description de la douleur dépend de l’état et de la situation du patient.

Le plus souvent, elle ne correspond pas à un point précis, mais ressemble plus à une douleur diffuse, sous la rotule, dans le genou et les côtés.

Souvent, cette douleur est intermittente, avec une alternance de douleurs chroniques faibles avec des poussées intermittentes plus intenses.

Les symptômes de la gonarthrose sont les suivants :

• Douleur. Les genoux peuvent faire mal pendant ou après le mouvement.

• Gonflement de l’articulation du genou, signe d’inflammation.

• Raideur articulaire, plus marquée à froid (réveil matinal difficile).

• Rougeur et chaleur du genou.

• Sensation de grincement. Vous pouvez ressentir un grincement lorsque vous bougez l’articulation. Vous pouvez aussi entendre des craquements.

• Déformation de l’articulation dans les stades les plus évolués.

 

Quels sont les premiers signes d’arthrose du genou ?

 

Souvent, les premiers signes indiquant la présence éventuelle d’arthrose sont :

• Douleur chronique intermittente, qui a tendance à être soulagée par le mouvement et plus importante à froid.

• Raideur matinale des articulations des genoux, le temps que les tissus « chauffent ».

• Présence des signes d’une inflammation (chaleur, rougeur, gonflement).

Souvent, ces premiers signes s’observent chez les personnes âgées, mais peuvent aussi se manifester chez les adultes de 30, 40 ou 50 ans.

traitement naturel pour soigner l'arthrose du genou

 

Les causes de l’arthrose du genou

 

L’arthrose est qualifiée de maladie «d’usure» du cartilage. Lorsqu’elle évolue, elle finit par toucher les autres structures de l’articulation : les os et les tissus conjonctifs comme les ligaments.

Cette maladie n’a pas de cause précise, mais elle est associée avec la présence d’un terrain inflammatoire chronique.

Cette inflammation se retrouvent plus souvent chez les individus ayant les facteurs de risques suivants :

L’âge : plus nous vieillissons, plus nous sommes susceptibles de souffrir d’arthrose.

Le sexe. Les femmes sont plus susceptibles de développer de l’arthrose.

La génétique. Certaines personnes sont génétiquement prédisposées à avoir un cartilage qui se décompose précocement.

Le surpoids et l’obésité. Un poids accru ajoute du stress aux articulations portantes, telles que les hanches et les genoux. De plus, les tissus adipeux produisent des protéines qui peuvent provoquer une inflammation chronique, susceptibles de détériorer le cartilage articulaire.

Une blessure ancienne du genou, par exemple lors d’une chute ou lors de la pratique d’un sport.

La présence de déformations osseuses. Certaines personnes naissent avec des articulations « malformées » ou un cartilage défectueux.

Certaines maladies chroniques comme le diabète, toujours en lien avec la présence de l’inflammation chronique.

Par conséquent, le développement de l’arthrose est fortement lié à la présence d’inflammation chronique, qui peut être diminuer voir éliminer, grâce à la mise en place d’un mode de vie sain.

 

Comment soigner l’arthrose du genou ?

 

Les principes du traitement de l’arthrose sont de soulager la douleur et la raideur ainsi que de maintenir la fonction.

Les recommandations actuelles se basent sur l’utilisation d’une combinaison de mesures conservatrices, notamment les exercices, l’analgésie, la diminution de l’inflammation via des mesures hygiène-diététiques, combinés avec des remèdes naturels anti-inflammatoires.

En dernier recours, et seulement pour les stades de gonarthrose les plus avancés, une intervention chirurgicale, telle que l’arthroplastie, peut être envisagée.

Plutôt que de simplement masquer les symptômes de l’arthrose, il est plus pertinent de s’attaquer à l’une des causes primaire : l’inflammation chronique.

Ainsi, le traitement naturel visant à diminuer l’inflammation repose sur les éléments suivants :

• Mettre du chaud et du froid sur l’articulation.

• Consommer des remèdes naturels anti-inflammatoires comme le curcuma, les oméga 3 (EPA-DHA), la glucosamine + chondroitine.

• Pratiquer des exercices de renforcement musculaire.

• Faire de l’activité physique quotidienne : marche, natation, vélo…

• Consommer des aliments anti-inflammatoires : légumes verts, poissons gras, oléagineux, thé vert…

• Éliminer les aliments pro-inflammatoires : produits transformés, charcuteries, sucres, céréales raffinées, jus de fruits, sodas, alcool…

Pour vous aider à traiter votre arthrose du genou, j’ai détaillé ce traitement afin de vous donner tous les conseils à suivre pour vous soigner.

À LIRE : Le traitement complet pour soigner l’arthrose du genou

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer un diagnostic médical qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
Intersection of Inflammation and Herbal Medicine in the Treatment of Osteoarthritis
Current Evidence for Osteoarthritis Treatments
Footwear for self-managing knee osteoarthritis symptoms: protocol for the Footstep randomised controlled trial
Non-surgical treatment of osteoarthritis-related pain in the elderly


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *