Aller au contenu
Accueil » Soigner ses douleurs et blessures » Douleur au genou » Arthrose du genou : le traitement pour se soigner

Arthrose du genou : le traitement pour se soigner

Alexandre Auffret

A PROPOS DE L'AUTEUR
Alexandre Auffret, kinésithérapeute, coach sportif et ostéopathe du sport, je m'efforce de vous fournir les meilleurs conseils pour bien vous soigner, vous entrainer, et prendre soin de votre santé. En savoir plus →

L'arthrose du genou est l'une des causes les plus fréquentes des douleurs chroniques du genou, qui atteint préférentiellement les personnes plus âgées, mais aussi les adultes plus jeunes. Cette pathologie est handicapante et peut fortement perturber les activités quotidiennes, les déplacements et le travail.

L'arthrose du genou correspond à un phénomène prématuré de vieillissement de l'articulation du genou, principalement des cartilages. Cette usure déclenche souvent des symptômes douloureux, une inflammation, et une raideur articulaire.

Dans cet article, retrouvez le traitement recommandé pour soulager l'arthrose du genou, également connue sous le nom de gonarthrose. Ce traitement, le plus recommandé pour soigner l'arthrose du genou, repose sur :

  • La pratique régulière d'exercices de renforcement musculaire, associée avec l'activité cardiovasculaire (sport cardio).
  • L'éducation du patient pour apprendre à soulager la douleur et vivre avec.
  • La perte de poids, pour soulager l'arthrose et prévenir son évolution.

C'est le traitement le plus recommandé, le plus efficace, présentant le moins d'effets secondaires, et permettant de prévenir et retarder la nécessité d'avoir recours à une opération chirurgicale.

À LIRE : Gonarthrose : symptômes, causes, définition

 

Exercices pour l'arthrose du genou

De nombreuses recherches démontrent clairement que les exercices sont bénéfiques pour les personnes souffrant d'arthrose du genou. L'exercice physique diminue la douleur et l'atrophie musculaire. Les exercices de renforcement peuvent améliorer votre qualité de vie et contribuer à retarder le recours à la chirurgie, dans les cas les plus sévères.

Les exercices peuvent réduire considérablement la douleur, améliorer la fonction physique et la qualité de vie. De plus, l'entraînement physique peut améliorer la fonction cardiorespiratoire, augmenter la force musculaire, stabiliser la posture et améliorer la santé mentale.

De récentes études ont montré que les exercices physiques sont tout aussi efficaces que les anti-inflammatoires pour soulager la douleur et la fonction du genou, sans les effets secondaires potentiellement dangereux des médicaments.

Globalement, il faut suivre un programme d'exercices qui permet de renforcer les muscles des jambes, et non pas uniquement les genoux. 

À PRATIQUER : Programme d'exercices contre l'arthrose des genoux

 

Vous pouvez retrouver les exercices les plus conseillés en cas d'arthrose du genou dans la vidéo YouTube suivante :

Envie de reprendre vos activités sans douleur ?

 

Suivez mon programme à faire chez vous pour soulager votre arthrose du genou

  • Exercices en vidéos
  • Planning de 8 semaines
  • Outils de gestion de la douleur
  • Solutions naturelles anti-douleur

Sport cardio 

En plus des exercices de renforcement musculaire, la pratique quotidienne d'un sport cardio est fortement recommandé lorsque l'on souffre d'arthrose du genou.

Parmi les activités les plus recommandées, nous pouvons citer :

  • Marche rapide.
  • Randonnée.
  • Marche nordique.
  • Vélo.
  • Vélo elliptique.
  • Natation.
  • Aquagym.
  • Course à pied.
  • Rameur ou aviron.

Le sport cardio présente de nombreux avantages, tels que l'amélioration des capacités cardio-respiratoires, la réduction du stress oxydatif et de l'inflammation, favoriser la perte de poids, et prévenir la perte musculaire chez les patients qui souffrent d'arthrose du genou.

 

Quels sports puis-je pratiquer en cas d'arthrose du genou ?

La réponse est : n'importe quel sport qui vous fait vous sentir bien et qui vous soulage.

En cas d'arthrose sévère, il faut privilégier les sports portés avec peu de contrainte de poids du corps. Les meilleurs choix sont alors le vélo, la piscine, le vélo elliptique ou le rameur. En cas d'arthrose modérée ou légère, vous pouvez pratiquer n'importe quelle activité physique non douloureuse.

La marche est très souvent conseillée également. Elle a l'avantage d'ajouter des contraintes utiles au genou, sans pour autant déclencher des douleurs plus vives.

Un minimum 30 minutes quotidiennes de vélo, de marche, de piscine est le meilleur moyen de soigner votre arthrose du genou.

À PRATIQUER : Programme complet de remise en forme physique

 

Étirements

Certains exercices d'étirements sont également conseillés, notamment pour entretenir la mobilité articulaire, combattre les raideurs, et redonner de la souplesse articulaire. Grâce à ces bénéfices, il est alors plus facile pour vous d'effectuer vos mouvements du quotidien sans limitation.

Différentes activités peuvent alors être pratiquées :

Ces activités ont l'avantage de faire travailler votre flexibilité et vos articulations. 

À LIRE: Programme complet d'étirements pour gagner en souplesse

 

Perte de poids

Perdre du poids est bénéfique pour soulager l'arthrose du genou, notamment en réduisant la charge portée sur les articulations du genou. De plus, la perte de graisses permet de lutter contre l'inflammation chronique systémique, qui semble jouer un rôle majeur dans l'apparition des symptômes douloureux associés à l'arthrose.

Ainsi, perdre 10% de son poids en 1 an peut permettre d'améliorer de 30% les capacités fonctionnelles des personnes qui souffrent d'arthrose du genou. 

Également, les personnes en surpoids, et surtout obèses, courent un risque élevé d'arthrose du genou et d'arthrose des hanches. Perdre du poids est donc aussi utile pour prévenir l'apparition des symptômes douloureux.

La meilleure méthode pour perdre du poids semble être l'association d'un rééquilibrage alimentaire et la pratique d'activité physique en cas d'arthrose du genou.

À LIRE: Quelles sont les clés pour réussir sa perte de poids ?

 

Alimentation anti-inflamamtoire

L'alimentation joue également un rôle majeure avec des symptômes douloureux plus intenses lorsque l'alimentation contient trop de produits industriels, transformés, riches en sucres, en graisses, et en sel. Ces aliments ont tendance à provoquer une prise de poids, et provoquer une inflammation chronique systémique.

Le meilleur moyen de réduire l'inflammation via l'alimentation sera de consommer des aliments anti-inflammatoires. En effet, même si aucun aliment miracle à lui seul ne pourra soulager votre arthrose, manger ou éviter certains aliments peut aider à combattre l'inflammation du corps.

Globalement, l'alimentation dite anti-inflammatoire est donc conseillée. Elle est composée en grande partie de produits naturels, non transformés, comme les légumes, les fruits, les céréales et graines entières, les noix, les légumineuses, les volailles et les poissons.

 

Les aliments anti-inflammatoires

En cas d'arthrose, veillez à consommer régulièrement les aliments suivants :

  • Les poisson gras, tels que le saumon, la sardine et le maquereau,
  • Les légumes verts à feuille : épinards, kale, brocoli,
  • Les oélagineux et graines : amandes, noix, lin, sésame, courge,
  • Les volailles et les oeufs bio,
  • L'huile d'olive, de lin, d'avocat,
  • Le thé vert.

 

Les aliments pro-inflammatoires

À l'inverse, limitez la consommation des aliments suivants :

  • les produits transformés (plats préparés, charcuterie, biscuits, desserts, pâtisseries, gâteaux),
  • les graisses hydrogénées ou trans,
  • les sucres et les céréales raffinées,
  • les jus de fruit et les sodas,
  • l'alcool.

À LIRE: Les aliments à éviter et ceux à consommer en cas d'arthrose

 

Médicaments

La prise de médicaments anti-inflammatoires peut être recommandée chez les patients qui n'ont pas de pathologie médicale connue, dans le but de soulager ponctuellement les douleurs. 

Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont une classe de médicaments souvent prescrits pour diminuer la douleur et l’inflammation

Parmi les plus utilisés, nous pouvons citer :

  • Ibuprofène (Advil®, Nurofen®).
  • Diclofénac (Voltarène®, Flexor®).
  • Kétoprofène (Kétum®).
  • Acide acétylsalicylique (Aspirine®, Aspegic®).

Toutefois, de nombreux effets secondaires sont retrouvés à la suite de la prise d’un anti-inflammatoire, notamment des troubles gastro-intestinaux, rénaux, et cardiaques. De plus, ils ne sont pas recommandés chez les personnes ayant d'autres pathologies connues.

En alternative, il est possible d'utiliser un anti-inflammatoire en application locale, sous forme d'une pommade ou d'une crème, pour l'appliquer sur le genou. Il n'est pas conseillé d'en prendre à long terme, car cela peut provoquer des troubles cutanés.

Enfin, l'utilisation du paracétamol est parfois proposée en alternative, mais son efficacité sur le soulagement des douleurs de l'arthrose semble limitée.

Également, des injections de corticostéroïdes ou d'acide hyaluronique dans le genou peuvent être proposées lorsque les douleurs sont trop intenses et handicapantes. Cependant, leur efficacité semble limitée et les effets secondaires à long terme peu étudiés, et potentiellement conséquents.

Quelque soit le médicament utilisé, il est déconseillé de le prendre en continu. Avant de prendre un médicament, parlez-en toujours avec votre médecin.

À LIRE: Anti-inflammatoire et sport : les effets et les risques

 

Anti douleur naturels

Certaines plantes et compléments alimentaires peuvent vous aider à soulager votre arthrose du genou, notamment grâce à leur action anti-inflammatoire et anti-douleur.

Les études sur leur efficacité dans le soulagement de l'arthrose restent limitées, et les résultats sont toutefois souvent insuffisants pour émettre toutes recommandations définitives.

 

Le curcuma

La curcumine est l'agent actif du curcuma permettant de réduire les douleurs articulaires et l'inflammation en bloquant les cytokines et les enzymes inflammatoires. Il semblerait même que la curcumine ait des effets protecteurs sur le cartilage.

Consommez alors très régulièrement du curcuma dans vos plats, associé au poivre noir pour augmenter son absorption.

Vous pouvez également consommer le curcuma sous forme de complément alimentaire.

 

Les oméga 3 (EPA-DHA)

L'huile de poisson contient une quantité importante d'oméga 3 qui, après conversion par l'organisme, permet la synthèse de molécules ayant des propriétés anti-inflammatoires.

Certaines études contrôlées comparant la prise d'ibuprofène (AINS) et un complément d'acides gras oméga-3 démontrent un effet équivalent dans la réduction de la douleur liée à l'arthrite.

Vous pouvez donc consommer, plusieurs fois par semaine, des poissons gras comme le saumon, le maquereau ou la sardine.

Il est également possible de prendre un complément alimentaire d'oméga 3 (EPA-DHA) quotidiennement.

 

Le collagène

Associé à la pratique des exercices de renforcement musculaire, le collagène pourrait être bénéfique pour consolider les tissus conjonctifs, comme les tendons, les ligaments, et le cartilage. Il semble efficace pour soulager les symptômes douloureux, conséquences de l'arthrose du genou.

15 grammes de collagène à prendre 1 heure avant l'activité physique ou la pratique des exercices semble être un protocole intéressant à tester pour obtenir des bénéfices.

 

Les autres plantes

D'autres plantes peuvent être utiles pour soulager votre arthrose. Vous pouvez tester le gingembre, la capsaïcine, la boswellia ou les compléments de glucosamine et chondroitine.

Quelque soit le complément alimentaire utilisé, veillez à en parler à votre médecin avant de le consommer, afin de vous assurer qu'il n'existe pas de contre-indication avec votre condition ou votre traitement médical.

À LIRE: Les meilleurs anti-inflammatoires naturels

 

Chaud et froid

Le chaud et le froid peuvent être utilisés pour soulager les douleurs provoquées par votre arthrose du genou.

Il est vrai que le froid est plus souvent conseillé que le chaud pour soulager la gonarthrose. Cependant, le chaud peut être utile lorsque le genou n'est pas en phase inflammatoire, ou avant l'activité physique.

 

Quand mettre du froid sur votre genou ?

Lorsque votre genou souffre d'inflammation, il devient alors gonflé, chaud et plus raide.

Dans ce cas, il est conseillé de mettre du froid. En effet, la glace est un moyen très efficace de soulager votre douleur, sans effet secondaire.

Vous pouvez donc glacer votre genou 3 fois par jour, sur des périodes de 15 minutes.

Utilisez une poche de glace (lien affilié Amazon), ou un sac de petit pois surgelés. N'oubliez pas de placer un linge entre la glace et votre peau, pour éviter d'irriter le genou.

 

Quand mettre du chaud sur votre genou ?

Si vous avez mal au genou mais qu'il n'est pas chaud, ou rouge, ou gonflé, vous pouvez opter pour le chaud.

En effet, le chaud augmente la circulation sanguine (vasodilatation) et l’activité cellulaire. Il diminue également la raideur articulaire, les contractures musculaires et la douleur.

Dans cette situation, vous pouvez tester l'application d'une poche de gel chaud (lien affilié Amazon) sur votre genou, pendant 15 minutes, 3 fois par jour.

Vous pouvez utiliser le chaud avant de pratiquer vos exercices, afin de relâcher les tissus articulaires et les muscles. Chaque personne étant différente, il faut tester pour voir quelle solution, entre le chaud et le froid, s'avère la plus adaptée à votre situation.

 

Massage du genou

Un massage simple du genou, tout autour de l'articulation, est un excellent moyen de soulager votre douleur.

Vous pouvez utiliser une huile de massage en mélangeant quelques gouttes d'huile essentielle de gaulthérie (lien affilié Amazon) (30 gouttes) pour 500 ml d'huile de support (avocat, olive, jojoba...). Il est également possible d'utiliser une pommade contenant de la capsaïcine, un anti-inflammatoire naturel efficace contre l'arthrose.

Dans les 2 cas, frictionnez votre genou jusqu'à ce que l'huile ou la pommade ait totalement pénétrée, soit pendant environ 5 à 10 minutes.

 

Relaxation

Le stress augmente l'inflammation dans votre organisme. De plus, il augmente la perception de l'intensité de la douleur, la rendant plus difficile à gérer au quotidien. Le meilleur moyen de diminuer votre stress reste la pratique de la relaxation ou de la méditation.

Il existe également des exercices respiratoires simples, comme la respiration profonde présentée dans la vidéo YouTube suivante :

 

Chaussures et semelles

Le choix de vos chaussures est important lorsque vous souffrez de gonarthrose. Il est certain que les modèles avec talon sont à proscrire, car ils augmentent les contraintes articulaires du genou.

Les chaussures dites "minimalistes", avec une semelle plate, flexible et souple, sont plus recommandées. Elles permettent de laisser le pied fonctionner librement et diminuent les contraintes sur le genou. Il existe des modèles variés, notamment chez Vivobarefoot et Merrell. De nombreux chercheurs les considèrent comme la meilleure option pour prévenir la douleur et la progression de l'arthrose du genou.

Les semelles orthopédiques peuvent également être utiles, mais ne doivent pas être prescrites automatiquement. Leur efficacité sur le soulagement de l'arthrose du genou n'a pas été démontré.

Ainsi, il est préférable de commencer par utiliser les bonnes chaussures, et si cela n'est pas concluant, de consulter un podologue qui vous guidera vers l'utilisation ou non de semelles orthopédiques.

À LIRE Comment courir avec de l'arthrose au genou

 

Attelles et genouillères

L'utilisation d'une attelle du genou semi-rigide (lien affilié Amazon), ou d'une genouillère souple, est parfois proposée pour vous soulager. Cependant, il n'existe pas de consensus établit permettant de connaitre l'efficacité à court et long terme de ce type de matériel sur le soulagement des douleurs de l'arthrose du genou.

De ce fait, porter une attelle semi-rigide ou une genouillère peut être utile si cela vous permet de réduire vos symptômes douloureux, sans réduire la mobilité de votre genou, tout en vous permettant de bouger plus au quotidien.

De plus, il n'est pas conseillé de porter une attelle réduisant l'amplitude des mouvements du genou régulièrement, ou d'immobiliser le genou, car cela risque d'entrainer des raideurs articulaires pouvant devenir handicapantes à long terme.

 

Chirurgie

Généralement, la chirurgie est proposée lorsque le traitement conservateur ne permet pas d'obtenir des résultats suffisants sur le soulagement des douleurs et l'amélioration des capacités fonctionnelles du patient.

Plusieurs options chirurgicales sont disponibles pour soulager l'arthrose du genou avancée, notamment, l'ostéotomie, la chondroplastie, l'injection de plasma riche en plaquettes, l'injection de cellules souches, l'arthroplastie fémoro-patellaire, et le remplacement total du genou (prothèse).

Le choix de la chirurgie dépendra de la localisation et de la gravité de l'arthrose, de l'âge, des comorbidités et de l'indice de masse corporelle du patient. Seul un chirurgien orthopédique spécialiste de l'arthrose du genou pourra vous conseiller et vous proposer une intervention. 

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n'a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Il n’existe actuellement aucun médicament capable de restaurer la structure et la fonction d’origine du cartilage endommagé par l’arthrose.

 

Ressources scientifiques :

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 commentaires sur “Arthrose du genou : le traitement pour se soigner”