Accueil » Sport et activité physique adaptée » Alimentation du sportif » Protéines végétales pour la musculation et le sport

Protéines végétales pour la musculation et le sport

protéines végétales pour la musculation et le sport

Les protéines végétales sont un élément clé dans l’alimentation du sportif vegan, ou végétarien, mais aussi omnivore, chez l’homme comme chez la femme.

Pour favoriser la prise de masse musculaire, ou la réparation tissulaire après la musculation et le sport, consommer suffisamment de protéines est indispensable.

Dans cet article, retrouvez les protéines végétales conseillées pour la musculation et le sport, les meilleures sources alimentaires, et les suppléments en protéine végétale.

Sommaire :

Les protéines végétales chez le sportif vegan ou végétarien
Quelle différence entre les protéines animales et végétales ?
Les meilleures sources de protéine végétale
Protéine végétale pour la prise de masse
Quelle est la meilleure protéine végétale pour la musculation ?

 

 

Les protéines végétales chez le sportif vegan ou végétarien

 

Pour les sportifs végétariens ou vegan, il est important de consommer suffisamment de protéines végétales.

Les besoins en protéines, par jour, conseillés chez le sportif (homme et femme) sont de :

• Sport d’endurance ou musculation : 1,4 à 2,0 g/kg/j.

• Musculation prise de masse : 2,3 à 3,2 g/kg/j.

• Perte de poids : 1,8 à 2,7 g/kg/j.

Chez le sportif vegan ou végétarien, il est recommandé de viser la fourchette haute, si vous consommez principalement des protéines végétales. 

En effet, les sportifs vegan et végétariens semblent consommer moins de protéines que leurs homologues omnivores. De plus, les sources de protéines végétales sont souvent incomplètes, car elles manquent d’acides aminés essentiels importants, et contiennent généralement moins d’acides aminés à chaîne ramifiée (BCAA), que leurs équivalents d’origine animale. 

Les aliments tels que les céréales, les légumineuses, les oléagineux, et les graines doivent être inclus dans le régime végétarien pour s’assurer que tous les acides aminés soient présents, ainsi que les acides aminés essentiels, pour favoriser la récupération, et l’adaptation après l’entraînement.

Le rôle des protéines dans l’alimentation du sportif est multiple. Elles servent à la fois à stimuler la synthèse des protéines musculaires, mais aussi de substrat pour fournir l’énergie.

À LIRE: Protéines chez le sportif – Dossier complet

 

Les meilleures sources de protéine végétale

 

Dans l’alimentation, on trouve des protéines végétales dans la plupart des végétaux. Les meilleures sources de protéines végétales comprennent les :

• Légumineuses (lentilles, haricots, pois).

Oléagineux (noix, amandes, pistaches, cacahuètes).

• Soja, et les produits à base de soja (tofu, tempeh).

• Graines (courge, lin, sésame, chia).

• Céréales complètes (quinoa, riz, blé, sarrasin, avoine).

La plupart de ces végétaux n’ont pas un profil complet d’acides aminés. Cela signifie qu’il manque certains acides aminés essentiels. Ils sont appelés essentiels car notre organisme ne peut pas les fabriquer, et doit les obtenir grâce à l’alimentation.

Cependant, certains végétaux ont des protéines végétales complètes :

• Quinoa.

• Soja, et les produits dérivés du soja (tofu, tempeh).

• Amarante.

• Spiruline.

• Graine de chanvre.

• Graine de chia.

• Levure diététique.

Ainsi, ces aliments peuvent être considérés comme les meilleures protéines végétales, de part leur profil complet en acides aminés.

À LIRE: Liste des meilleures sources de protéines végétales

les protéines dans les végétaux

 

Quelle différence entre protéine animale et végétale ?

 

La différence entre les protéines végétales et les protéines animales réside dans leur composition en acides aminés, et leur digestibilité. À partir de ces principes, les protéines animales sont considérées de meilleure qualité que les protéines végétales.

Cependant, les protéines animales sont plus riches en graisses saturées et en cholestérol. Inversement, les protéines végétales contiennent plus de glucides, et plus de fibres.

À LIRE: Les aliments riches en protéines et les meilleures sources

 

Protéine végétale pour la prise de masse

 

Les protéines végétales ont moins d’effet anabolisant que les protéines animales, en raison de leur digestibilité inférieure, de leur faible teneur en acides aminés essentiels (en particulier de la leucine), et de leur carence en d’autres acides aminés essentiels, tels que les BCAA.

Cependant, une étude récente montre qu’un régime riche en protéines (1,6 g/kg/j), exclusivement à base de plantes (aliments entiers à base de plantes + supplémentation en isolats de protéines de soja) donne des résultats similaires sur le développement de la force musculaire et la prise de masse, qu’un même régime mixte (aliments d’origine animale et végétale + supplément en protéine whey).

Jusqu’à présent, les études montraient une différence d’efficacité, avec une synthèse musculaire meilleure avec les protéines animales, que les protéines végétales.

De ce fait, pour prendre du muscle, il peut être utile de suivre un régime hyperprotéiné, en consommant entre 2,3 et 3,2 g/kg/j de protéines.

De plus, des études ont suggéré que l’infériorité des protéines végétales, pour la prise de masse, comparativement à la whey, peut être compensée par l’ingestion d’une plus grande quantité absolue de protéines.

Si vous souhaitez consommer des suppléments de protéines végétales en poudre, il faut s’assurer que le produit contient un profil d’acides aminés complet, une quantité importante de leucine, et une excellente digestibilité.

À LIRE: Prendre de la masse musculaire naturellement et rapidement

 

Quelle est la meilleure protéine végétale pour la musculation ?

 

Les suppléments de protéines végétales qui sont disponibles dans le commerce comprennent le soja (et l’isolat de soja), le pois, le riz, le chanvre, la spiruline, et les suppléments contenant un mélange.

Pour prendre du muscle, il est nécessaire que la protéine végétale contienne un profil complet d’acides aminés complet, et suffisamment de leucine.

De ce fait, il n’existe pas une protéine végétale qui puisse répondre à l’ensemble de ces critères. Chacune a tendance à manquer de certains acides aminés importants pour la croissance musculaire.

La combinaison de sources telles que la protéine de riz et la protéine de pois, peut être une stratégie efficace pour compléter les acides aminés limitants dans le riz (lysine), et le pois (méthionine).

Généralement, les combinaisons céréales-légumineuses fonctionnent très bien, car les légumineuses contiennent la lysine manquante, et les céréales fournissent la méthionine.

Enfin, pour activer la croissance musculaire, il semble nécessaire de consommer une dose de protéines contenant au moins 2,7 grammes de leucine, après le sport.

Ainsi, les doses de protéines végétales suivantes permettent de fournir 2,7 grammes de leucine :

• 37 grammes de protéines de riz.

• 38 grammes de protéines de pois.

• 40 grammes de protéines de soja.

• 45 grammes de protéines de blé.

• 47 grammes de protéines d’avoine.

• 48 grammes de protéines de spiruline.

• 52 grammes de protéines de lupin.

• 54 grammes de protéines de chanvre.

Lorsque l’on est végétarien, la meilleure protéine végétale pour la musculation et le sport sera celle contenant une combinaison de diverses sources de protéines végétales, afin d’obtenir un profil d’acides aminés favorables à la synthèse musculaire.

À lire: Faut-il prendre des BCAA ?

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:




Generic selectors

Exact matches only


Search in title


Search in content





 

N’hésitez pas à m’écrire vos commentaires en bas de la page.

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller. Rappelez-vous qu’il est primordial de consulter votre médecin avant de tester quoi que ce soit et afin de bénéficier d’un programme adapté à votre problème.

Sources :

Teneur en protéines et composition en acides aminés des isolats de protéines végétales disponibles dans le commerce
Clinical sports nutrition 5ème édition
Besoins en protéines et supplémentation dans les sports de force
Protéines alimentaires pour sportifs : des besoins à l’adaptation optimale
Protéine – Quelle est la meilleure ?
Régime à base de plantes riche en protéines par rapport à un régime omnivore assorti de protéines pour soutenir les adaptations d’entraînement en résistance : une comparaison entre les végétaliens habituels et les omnivores
Régimes à base de plantes : considérations relatives à l’impact environnemental, à la qualité des protéines et à la performance à l’exercice
La réponse anabolique du muscle squelettique à la consommation de protéines d’origine végétale ou animale
Le rôle des propriétés anabolisantes des sources de protéines végétales par rapport aux sources animales dans le soutien du maintien de la masse musculaire : un examen critique
Protéines végétales : évaluer leur qualité nutritionnelle et leurs  effets sur la santé et la fonction physique
Maximiser l’anabolisme post-exercice : les arguments en faveur des apports relatifs de protéines
Aucune différence entre les effets d’une supplémentation en protéines de soja par rapport aux protéines animales sur les gains de masse musculaire et de force en réponse à un exercice de résistance
La supplémentation orale en protéines de pois favorise les gains musculaires pendant l’entraînement en résistance : un essai clinique en double aveugle, randomisé et contrôlé par placebo vs protéine de lactosérum
Régimes végétariens : conseils pratiques pour les sportifs

Image à la une: Food photo created by azerbaijan

Découvrez mon livre pour vous aider à mieux vous soigner

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé