Scoliose : définition, causes et symptômes

définition causes et symptômes de la scoliose
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans cet article, vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut savoir concernant la scoliose.

Je vous détaille donc les informations importantes concernant la définition, les causes et les symptômes.

Cela vous permet de vérifier si votre douleur peut être comparable à celle d’une scoliose lombaire, corso-lombaire ou thoracique, et de trouver des solutions pour vous soigner.

Voici le sommaire de cet article :

Qu’est-ce qu’une scoliose ?
Les symptômes
Les causes
Comment savoir si l’on a une scoliose ?
Quel traitement pour la scoliose ?
Qui soigne une scoliose ?
Est-ce que la scoliose est dangereuse ?

 

Qu’est-ce qu’une scoliose ?

 

La scoliose est définie comme une déformation de la colonne vertébrale, pouvant toucher les lombaires, les thoraciques et les cervicales.

Il s’agit d’une déformation dans les trois plans de l’espace : au niveau de la courbure latérale de la colonne vertébrale, des courbures dans le plan sagittal et la rotation vertébrale.

Cette maladie peut toucher différentes parties du dos :

• Les lombaires, on parle alors de scoliose lombaire.

• Le thorax (scoliose thoracique), pouvant entrant une gibbosité.

• Les lombaires et le thorax (scoliose dorso-lombaire).

Cette pathologie peut se manifester au cours de la croissance chez l’enfant et l’adolescent, mais aussi chez l’adulte et la personne âgée.

Chez les plus jeunes, elle évolue en fonction des poussées de croissance et nécessite une surveillance de la part du médecin traitant.

Différence entre scoliose et attitude scoliotique

Attention à ne pas confondre la scoliose et l’attitude scoliotique.

Selon ameli.fr, « on parle d’attitude scoliotique quand la colonne vertébrale présente une déviation réductible (le médecin peut la diminuer par un changement de position, particulièrement si le patient est couché). En cas de scoliose, la déviation n’est pas réductible ».

 

Symptômes de la scoliose

 

Les signes et symptômes de la scoliose peuvent inclure :

• Douleur dans le dos (lombalgie, dorsalgie, cervicalgie).

• Inégalité de hauteur des épaules.

• Une omoplate qui semble plus proéminente que l’autre.

• Gibbosité thoracique.

• Une hanche plus haute que l’autre (inégalité de bassin).

• Difficulté à marcher.

• Fatigue générale.

• Essoufflement en cas de scoliose thoracique évoluée.

• Diminution de la taille.

Ces symptômes varient en fonction de la région touchée : les lombaires, les thoraciques ou les deux.

traitement scoliose

Déformations de la colonne vertébrale / Blausen.com staff (2014). « Medical gallery of Blausen Medical 2014 ». Creative Commons Attribution 3.0 Unported

 

Quelles sont les causes de la scoliose ?

 

Dans environ 8 cas sur 10, les causes de la scoliose sont inconnues. C’est pourquoi elle est définit comme idiopathique.

Toutefois, il existe des facteurs héréditaires, la scoliose ayant tendance à se retrouver au sein d’une même famille.

Certaines pathologies peuvent cependant causer une scoliose :

• Affections neuromusculaires, telles que la paralysie cérébrale ou la dystrophie musculaire.

• Malformations congénitales affectant le développement des os de la colonne vertébrale.

• Lésions ou infections de la colonne vertébrale.

• Usure de la colonne vertébrale avec l’âge, appelée scoliose dégénérative, qui affecte les personnes âgées.

La scoliose idiopathique de l’adolescent est le type de scoliose le plus courant et est généralement diagnostiquée pendant la puberté.

 

Comment savoir si l’on a une scoliose ?

 

Il est généralement conseillé de passer un examen médical pouvant être objectivé par une radiographie de la colonne vertébrale, un scanner ou une IRM.

La courbure est mesurée par la méthode de Cobb et est diagnostiquée en termes de gravité par le nombre de degrés.

Un diagnostic positif est posé sur la base d’une courbure coronale mesurée sur une radiographie postéro-antérieure de plus de 10 degrés.

En général, une courbure est considérée comme significative si elle est supérieure à 25 à 30 degrés.

Les courbes dépassant 45 à 50 degrés sont considérées comme graves et nécessitent souvent un traitement plus intense.

diagnostic médical de la scoliose

Diagnostic de la scoliose avec une radiographie de la colonne vertébrale.

 

Quel traitement pour la scoliose ?

 

En fonction de la gravité de la courbure, les principales approches thérapeutiques pour les patients souffrant de scoliose incluent les éléments suivants :

• Surveillance de la progression, chez les adolescents en pleine croissance, car la scoliose peut parfois se corriger d’elle-même.

• Pratique d’exercices de renforcement du dos et des jambes.

• Port d’un corset.

• Ostéopathie, afin de soulager les douleurs du dos et les raideurs vertébrales.

• Chirurgie, seulement dans les cas les plus graves.

La Société scientifique internationale pour le traitement orthopédique et la rééducation de la scoliose (SOSORT) a mis en avant l’importance des exercices kinésithérapiques spécifiques à la pathologie comme première étape du traitement de la scoliose idiopathique, afin de prévenir et limiter la progression de la déformation.

À LIRE:  Traitement complet pour soigner la scoliose

 

Exercice pour la scoliose à 4 pattes

Exercice pour la scoliose à 4 pattes

 

Qui soigne une scoliose ?

 

Classiquement, plusieurs professionnels interviennent pour vous permettre de soigner votre scoliose :

• Le médecin traitant, qui diagnostique la maladie et suit l’évolution.

• Le kinésithérapeute, qui éduque le patient en lui donnant les bons exercices et les bons conseils.

• Le chirurgien orthopédique, qui peut intervenir lorsque la scoliose est importante, afin de réaliser un corset ou une intervention chirurgicale.

• Le patient. En effet vous devez souvent être acteur de votre traitement et de votre rééducation.

visite chez le médecin

 

Est-ce que la scoliose est dangereuse ?

 

La plupart des cas de scoliose sont légers, et ne sont absolument pas dangereux.

Toutefois, seulement dans le cas de scolioses graves, certaines déformations de la colonne vertébrale continuent de s’aggraver à mesure que les enfants grandissent.

Une scoliose sévère peut alors être invalidante. Des déformations particulièrement sévères peuvent réduire l’espace dédié aux organes de la cage thoracique, pouvant rendre difficile le bon fonctionnement des poumons.

Rassurez-vous, avant d’en arriver là, vous serez déjà suivi par un spécialiste qui pourra proposer une intervention chirurgicale avant que la scoliose ne devienne dangereuse.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
Scoliose structurale évolutive (dont l’angle est égal ou supérieur à 25°) jusqu’à maturation rachidienne

Scoliose idiopathique structurale évolutive
SCOLIOSE IDIOPATHIQUE DE L’ADOLESCENT
Proposal of a new exercise protocol for idiopathic scoliosis
Physiotherapy scoliosis-specific exercises – a comprehensive review of seven major schools
Physical exercises in the treatment of adolescent idiopathic scoliosis: An updated systematic review
Efficacy of three-dimensionally integrated exercise for scoliosis in patients with adolescent idiopathic scoliosis: study protocol for a randomized controlled trial
Scoliosis conservative treatment: A review of literature
Manual therapy treatment for adolescent idiopathic scoliosis
Physical Rehabilitation in the Management of Symptomatic Adult Scoliosis
SEAS (Scientific Exercises Approach to Scoliosis): a modern and effective evidence based approach to physiotherapic specific scoliosis exercise


  • 1
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *