Spondylarthrite ankylosante : Alimentation anti-inflammatoire

alimentation anti-inflammatoire pour la spondylarthrite ankylosante
  • 1
  •  
  •  
  • 1
  •  

Dans cet article, je vous décris l’alimentation la plus adaptée en cas de spondylarthrite ankylosante.

Pour rappel, cette pathologie fait partie des maladies inflammatoires. L’inflammation chronique doit donc être traitée, notamment grâce à un régime anti-inflammatoire.

Sommaire :

Le régime anti-inflammatoire
Liste des aliments à consommer
Liste des aliments à limiter
Comment mettre en place le régime anti-inflammatoire ?

Régime anti-inflammatoire pour la spondylarthrite ankylosante

 

Pour soulager les symptômes et les douleurs provoqués par la spondylarthrite ankylosante, vous pouvez vous orienter vers une alimentation dite anti-inflammatoire, légèrement modifiée pour répondre spécifiquement à la maladie.

Ce régime, qui a pour but de diminuer les douleurs et l’inflammation, s’appuie sur les notions suivantes :

• Les régimes alimentaires caractérisés par des apports élevés en fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes et poisson sont associés à un risque réduit de la maladie et aussi des douleurs.

• Les régimes alimentaires typiques des pays industrialisés (forte consommation de produits transformés, de viandes rouges, de viandes transformées, de céréales raffinées, de frites, de desserts et de friandises et de produits laitiers) sont associés à un risque accru de développer la maladie et d’en souffrir.

• Il a été suggéré qu’un régime pauvre en amidon conduit à une activité plus faible de la maladie. En effet, le développement d’une des bactéries présentes dans l’intestin, pouvant être associée à la spondylarthrite ankylosante (Klebsiella pneumoniae), serait influencé par la consommation d’amidon.

• La réduction de la consommation de viande et l’augmentation de la consommation de poisson et de repas végétariens semblent diminuer les symptômes.

• La prise d’un complément de vitamine D et de calcium semble diminuer et prévenir l’inflammation.

• Les régimes sans gluten et sans lactose ont donné des résultats intéressants, lorsqu’ils sont remplacés par une alimentation naturelle, sans produits transformés et riche en fruits et légumes.

• Les compléments alimentaires qui peuvent être efficaces sont les probiotiques, le gingembre, le curcuma.

Santé et antioxydants

Liste des aliments anti-inflammatoires

 

Voici l’ensemble des aliments anti-inflammatoires à consommer pour combattre votre spondylarthrite ankylosante :

• Saumon, maquereau, sardines.

• Légumes verts (roquette, kale, brocoli, choux…)

• Myrtilles, mûres, framboises.

• Noix, amandes, noisettes.

• Graines de lin, de sésame, de courge.

• Riz complet, riz noir, quinoa, sarrasin, avoine.

• Oeufs, tofu, poulet, dinde.

• Haricots mungo, lentilles.

• Huile d’olive, de colza, de noix, de coco, avocat.

• Curcuma, gingembre, piment de Cayenne.

• Ail, oignon, persil, thym, basilic.

• Champignons.

• Eau, thé vert, thé blanc, thé noir.

manger sainement

Assiette contenant des aliments anti-inflammatoires

 

Liste des aliments pro-inflammatoires

 

Essayez d’éviter ou de limiter autant que possible ces aliments, ayant tendance à augmentant votre inflammation :

• Les aliments transformés et ultra-transformés.

• Les glucides raffinés, comme le pain blanc, les biscottes et les pâtisseries.

• Les aliments frits ou panés : chips, frites, nuggets…

• Les sodas, les jus de fruits et toutes les boissons sucrées.

• Les viandes rouges et surtout les viandes transformées (charcuterie).

• La margarine.

• L’alcool.

En plus, par la suite, vous pouvez tester l’exclusion des aliments contenants du gluten, du lactose ou de l’amidon et observer l’évolution de vos symptômes et votre fatigue.

produits ultra transformés

Éviter les aliments pro-inflammatoires

 

Comment mettre en place le régime anti-inflammatoire ?

 

Vous l’aurez compris, il faut se tourner vers une alimentation la plus naturelle possible, pauvre en produits transformés, et très riches en fruits, légumes, graines, céréales complètes, poisson.

Pour adopter ce type d’alimentation et apprendre à manger équilibré, vous pouvez utiliser mon guide suivant.

ALLER PLUS LOIN: Le Guide pour apprendre à manger équilibré

 

En plus de l’alimentation, vous pouvez utiliser mon traitement pour combattre la spondylarthrite ankylosante :

À LIRE: Spondylarthrite ankylosante : le traitement pour se soigner

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer un diagnostic médical qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
Nutritional supplementation and dietary restriction in the resolution of enthesitis-related arthritis
Ankylosing Spondylitis and the ‘Low-Starch Diet’
Relationship between diet and ankylosing spondylitis: a systematic review Tatiana V. Macfarlane1,2, Hadeel M. Abbood1, Ejaz Pathan1, Katy Gordon3, Juliane Hinz1,4, Gary J. Macfarlane1,5


  • 1
  •  
  •  
  • 1
  •  

4 commentaires sur « Spondylarthrite ankylosante : Alimentation anti-inflammatoire »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *