Accueil » Soigner ses douleurs et blessures réduire l'inflammation » Douleur du cou, de l'épaule et maux de tête » Névralgie d’Arnold : symptômes causes et définition

Névralgie d’Arnold : symptômes causes et définition

définition causes et symptômes de la névralgie d'Arnold
  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans cet article, vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut savoir concernant la névralgie d’Arnold.

Je vous détaille donc les informations importantes concernant la définition, les causes et les symptômes.

Cela vous permet de vérifier si votre douleur peut être comparable à celle d’une névralgie d’Arnold.

Sommaire :

Qu’est-ce qu’une névralgie d’Arnold ?
Les symptômes
Les causes
Le traitement détaillé
Les exercices

 

Qu’est-ce que la névralgie d’Arnold ?

 

La névralgie d’Arnold ou névralgie du grand occipital est caractérisée par une « céphalée paroxystique unilatérale d’origine cervicale causée par une irritation ou une compression du grand nerf occipital postérieur et/ou du petit nerf occipital« .

Elle correspond donc à l’irritation d’un nerf situé en arrière et à la base du crâne, appelé nerf d’Arnold (ou nerf occipital).

anatomie des nerfs occipitaux

Schéma de l’anatomie des nerfs occipitaux

Quelques notions d’anatomie pour comprendre votre douleur :

Ces nerfs ont pour rôle de transmettre les informations sensorielles de l’arrière et du sommet de la tête au cerveau. Il y a donc deux réseaux nerveux de chaque côté de la tête.

Émergeant au travers des vertèbres cervicales (C2), les deux nerfs occipitaux supérieurs se frayent un chemin à travers les muscles de l’arrière de la tête, à la base du crâne, puis dans le cuir chevelu. Ils peuvent parfois cheminer le long du crâne jusqu’au front.

Toutefois, ils ne sont pas responsables de la sensibilité du visage. La douleur liée à la névralgie d’Arnold ne touche pas le visage et l’avant de la tête.

En cas de nerf d’Arnold irrité, que les gens décrivent communément comme « nerf d’Arnold coincé », la sensibilité de la tête et du cuir chevelu est alors perturbée. Ces sensations anormales sont perçues comme douloureuses et très désagréables.

De plus, ce problème peut provoquer des douleurs et raideurs cervicales via son action sur les muscles profonds de la base du crâne (semi épineux de la tête, longissimus de la tête, splénius), mais également le muscle trapèze.

 

Les symptômes de la névralgie d’Arnold

 

La douleur provoquée par une la névralgie occipitale se manifeste classiquement de la façon suivante :

• Douleur intense qui commence dans la partie supérieure du cou et à l’arrière de la tête.

• Celle-ci est généralement unilatérale, bien qu’elle puisse être des deux côtés si les deux nerfs occipitaux sont affectés. C’est pour cette raison qu’elle est souvent décrite comme une douleur en hémi-casque.

• Elle peut irradier vers en direction du front.

• La douleur est généralement décrite comme aiguë, de type « choc électrique » ou « coup de couteau », brûlante,  lancinante.

• Des douleurs cervicales accompagnées de sensations de raideurs pouvant provoquées des limitations dans l’amplitude des mouvements de votre tête.

• Dans certains cas, vous pouvez ressentir des pertes d’équilibre, de coordination ou des troubles visuels (rares).

mal de tête provoqué par la névralgie d'Arnold

Le mal de tête provoqué par la névralgie d’Arnold

Consultez mes articles sur la douleur cervicale si les symptômes ne correspondent pas à votre douleur :

À CONSULTER: Mes articles sur les différentes pathologies cervicales

 

Les causes de la névralgie d’Arnold

 

Les causes les plus fréquentes de la névralgie d’Arnold sont :

• Tensions musculaires excessives des cervicales, lorsqu’il y a une anomalie de la région cervicale haute (vertèbres C1/C2).

Arthrose cervicale.

Hernie discale cervicale.

Stress augmentant les tensions et la raideur cervicale.

• Antécédents d’accident de voiture ou chute provoquant un whiplash (coup du lapin), ou une fracture du sacrum ou du coccyx.

• Hypertension artérielle.

• Diabète.

• Travail répétitif devant un ordinateur.

• Présence d’une tumeur ou une lésion du nerf occipital, beaucoup plus rare.

NB : Pour écarter les cas d’urgence et poser un diagnostic médical afin d’identifier la cause de votre douleur, la consultation médicale est fortement recommandée.

consultation-thérapeute-tendinite

 

Comment soigner une névralgie d’Arnold ?

 

Pour vous aider à traiter votre névralgie d’Arnold, vous pouvez vous orienter vers le traitement suivant :

1) Repos + marche quotidienne.

2) Alterner le chaud et le froid.

3) Massage du cou avec une huile essentielle de gaulthérie.

4) Pratiquer des exercices d’assouplissement de la nuque.

5) Faire de la relaxation respiratoire.

6) Prendre un remède naturel anti-douleur (curcuma, omega 3).

7) Consulter un kinésithérapeute et ostéopathe.

À LIRE: Le traitement complet pour soigner une névralgie d’Arnold

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer un diagnostic médical qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
La névralgie d’Arnold existe-t-elle ?
Le Grand Nerf Occipital d’Arnold
Névralgie d’Arnold ou névralgie occipitale
Neuralgias of the Head: Occipital Neuralgia
Occipital Neuralgia: a noninvasive therapeutic approach

Conservative physical therapy management for the treatment of cervicogenic headache: a systematic review
The Effect of Myofascial Release in Patients With Cervicogenic Headache (RCT)


  • 19
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *