Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Douleur au cou et maux de tête » Névralgie du nerf d’Arnold : traitement, remèdes et solutions

Névralgie du nerf d’Arnold : traitement, remèdes et solutions

Remède naturel / Chaud et froid / Massage et huile essentielle / Exercices / Repos et marche activeStress et relaxation / Comment dormir / Kinésithérapie et ostéopathie / Homéopathie / Autres solutions / Prévention

 

Quel traitement pour soigner la névralgie d’Arnold ?

La névralgie d’Arnold (ou névralgie occipitale) est un type distinct de céphalée caractérisée par une douleur chronique lancinante, semblable à une décharge électrique à la partie supérieure du cou, l’arrière de la tête et derrière les oreilles, généralement d’un seul côté de la tête. Elle peut aussi déclencher des maux de tête, et une cervicalgie.

Heureusement, il existe un traitement qui permet de soulager la névralgie du nerf d’Arnold. Ce traitement inclus des remèdes maisons, et des exercices spécifiques, pour soulager la douleur et l’inflammation du nerf d’Arnold, que vous pouvez pratiquer à la maison.

À LIRE: Symptômes, causes et définition de la névralgie d’Arnold

 

Remèdes naturels

Pour éviter les effets secondaires des médicaments, vous pouvez utiliser des remèdes naturels, ayant des effets anti-inflammatoires.

Parmi les remèdes naturels conseillés pour la névralgie d’Arnold, on peut citer :

Ces remèdes peuvent être utilisés sous forme d’infusions de plantes ou en compléments alimentaires. Optez pour la forme la plus naturelle possible, en vous rendant chez un herboriste.

Ils doivent être inclus dans une alimentation anti-inflammatoire, saine et équilibrée, pour obtenir des résultats.

Avant de consommer un complément alimentaire, veillez à demander l’avis de votre médecin pour être certain qu’il n’y ait pas de contre-indications avec votre état de santé ou votre traitement médical.

 

Alterner le chaud et le froid

Le chaud est préférable au froid pour soulager la névralgie d’Arnold, principalement les tensions musculaires de la région cervicale.

Placez une bouillotte, entourée d’un linge, directement sur votre nuque pendant 20 à 30 minutes.

Si votre névralgie d’Arnold provoque des maux de tête allant jusqu’au front, vous pouvez alors utiliser le froid sur cette région.

Placez une poche de glace pendant 20 minutes pour soulager votre mal de tête.

 

Massage avec une huile essentielle

Le massage de la région cervicale vous aidera à soulager les douleurs et les tensions.

Pour cela, massez en appuyant avec vos doigts le long des trapèzes, du haut vers le bas. Exercez des points de pression, en restant appuyé sur les points les plus douloureux, sur 10 secondes. Cette technique soulage la douleur efficacement.

Avec le massage, utilisez une huile contenant de l’huile essentielle de gaulthérie, qui aide à la détente musculaire.

Diluez 20 gouttes d’huile essentielle de gaulthérie dans 500 ml d’huile de support. Placez l’huile sur la région du cou, que vous pouvez doucement faire pénétrer.

Suivez les instructions de cette vidéo YouTube pour pratiquer un auto massage des cervicales.

 

Exercices pour la névralgie d’Arnold

Pour soulager la névralgie d’Arnold, certains exercices visant à détendre les muscles du cou, et de la base du crâne, sont conseillés.

Il s’agit de mouvements simples à pratiquer à la maison, 1 à 2 fois par jour.

Étirement de la nuque

  1. Placez vos main derrière votre tête.
  2. Avec vos mains, enroulez votre tête en amenant votre menton vers votre poitrine.
  3. Vous devez sentir un étirement le long de votre nuque.
  4. L’étirement doit être doux, et la douleur doit toujours rester supportable.
  5. Maintenir la position sur 30s. À répéter 3 fois.

Rentrer le menton

  1. Debout ou assis, commencez par vous redresser pour avoir le dos droit.
  2. Tout en regardant vers le sol, sans pencher la tête en avant ou en arrière, rentrez votre menton.
  3. Maintenez la position 10 secondes, puis relâchez 10 secondes.
  4. À faire 10 fois, et à répéter dès que la douleur augmente.

3 exercices pour soulager le mal de cou

En plus de ces exercices, un programme de renforcement des cervicales et du dos permet d’obtenir de meilleurs résultats, principalement à moyen et long terme, pour ne pas que les douleurs ne reviennent.

 

 
Simplifiez et accélérez votre guérison dès aujourd’hui !
 
Mon programme Névralgie d’Arnold a déjà permis à des centaines de personnes de se soigner naturellement et efficacement ! Il regroupe des exercices en vidéos, des conseils pour gérer vos douleurs, des conseils santé et bien plus encore… Il n’est jamais trop tard pour commencer à vous sentir mieux et pour longtemps.
 
 

 

Repos et marche active

Le repos est conseillé pour soulager la névralgie d’Arnold, entrecoupé de périodes de marche, régulièrement dans la journée. Ces périodes de marche de 10 à 15 minutes peuvent être pratiquées 3 à 4 fois par jour, en fonction des douleurs.

Pendant les épisodes douloureux, évitez ainsi les sports intensifs comme le cardio intense en salle, ou la musculation avec charges lourdes, notamment du haut du corps. 

À l’inverse, l’activité cardiovasculaire légère comme la marche rapide, le vélo, un footing léger, ou du cardio léger en salle est fortement conseillée.

Elle active la circulation sanguine et la bonne vascularisation des tissus. C’est un élément clé dans le soulagement de la douleur.

 

Stress et relaxation

La névralgie du nerf d’Arnold est souvent associée à la présence de stress. Diminuer le stress peut permettre de soulager les symptômes douloureux.

Vous pouvez ainsi réduire votre stress en pratiquant la méditation, le yoga, le tai-chi ou encore la relaxation respiratoire.

Pour cela, vous pouvez utiliser cet exercice de relaxation respiratoire présenté dans la vidéo suivante :

 

Névralgie d’Arnold : comment dormir ?

La meilleure façon de dormir avec une névralgie d’Arnold sera dans une position qui ne comprime pas le nerf d’Arnold, à la base de votre tête.

Voici quelques recommandations à appliquer :

    • Trouver une position confortable et non douloureuse pour vous endormir (dormir sur le dos).
    • Utiliser un oreiller qui soutient le cou et maintient la tête alignée avec le corps (position neutre).
    • Éviter les positions qui viennent tourner ou incliner votre tête et votre cou.
    • En position sur le côté, éviter les oreillers trop épais qui surélèvent la tête plus que le reste du corps.

Il n’existe pas une seule position à recommander pour tout le monde. Vous devez tester différentes options afin de trouver celle qui est la plus adaptée, et qui diminue au maximum vos douleurs.

 

Kinésithérapie et ostéopathie

Les manipulations de la région du crâne, de la nuque et du dos, chez un kinésithérapeute et ostéopathe, peuvent permettre de détendre les muscles et soulager votre douleur. Ajoutez à cela, certains exercices kiné peuvent vous être conseillés.

De plus, les techniques cranio-sacrées, faisant parties de l’ostéopathie, peuvent donner de bons résultats, notamment chez les personnes ayant subi un accident avec whiplash (coup du lapin).

 

Homéopathie

Bien qu’il n’existe pas de preuves scientifiques permettant d’affirmer l’efficacité de l’homéopathie, certaines personnes sont soulagées par la prise d’un remède homéopathique.

D’après le centre Hahnemann homéopathique, Cocculus est conseillé pour soulager les maux de tête occipitaux, avec vertiges et nausées. La névralgie pouvant donner ce type de symptômes, il peut être intéressant de tester l’efficacité de ce remède.

Cependant, en fonction de vos symptômes, le remède utilisé peut varier fortement. En effet, il existe plus de 60 traitements homéopathiques différents pour traiter les maux de tête, par exemple.

Même si l’homéopathie est reconnue pour ne pas provoquer d’effets secondaires, il convient de vous rapprocher d’un professionnel de santé qualifié en homéopathie.

 

Autres solutions

Si les solutions précédentes ne permettent pas de soulager votre névralgie d’Arnold, une consultation médicale s’impose. Si nécessaire, votre médecin pourra vous orienter vers un spécialiste, notamment un neurologue. 

Pour vous soulager, votre médecin pourra vous orienter vers d’autres solutions : infiltrations, pose d’un dispositif d’électro-stimulation (TENS), intervention chirurgical, injection de toxine botulique, médicaments anti-inflammatoires…

Un trouble postural peut également être à l’origine de votre problème, en venant perturber la bonne mobilité de certaines de vos articulations, notamment la base du crâne (C0/C1/C2).

Pour cela, une visite chez le podologue posturologue pourra vous aider à vous soigner.

Certains patients obtiennent de bons résultats en utilisant l’homéopathie, la mésothérapie ou l’acupuncture. Rapprochez-vous d’un professionnel de santé si vous souhaitez tester.

 

Prévenir la névralgie d’Arnold

En plus des remèdes et des exercices, les recommandations suivantes peuvent vous aider à prévenir et soulager la névralgie d’Arnold :

    • Utilisez une bonne posture. Lorsque vous êtes debout ou assis, assurez-vous que vos épaules ne soient pas enroulées vers l’avant, avec le dos avachi en flexion. Maintenez le dos redressé, les épaules en arrière et la tête alignée au-dessus de vos épaules.
    • Au travail, faites des pauses fréquentes lorsque vous êtes assis longtemps. Si vous parcourez de longues distances en voiture ou travaillez de longues heures devant votre ordinateur, levez-vous, bougez et faites des mouvements du cou et des épaules.
    • Réglez votre bureau, votre chaise et votre ordinateur de sorte que le moniteur soit à la hauteur des yeux. Utilisez également les accoudoirs de votre chaise pour ne pas laisser vos bras suspendus sans maintien.
    • Évitez de tenir le téléphone entre votre oreille et votre épaule lorsque vous parlez. Utilisez plutôt un casque ou un haut-parleur.
    • Si vous fumez, c’est le moment d’arrêter. Le tabagisme peut augmenter le risque de développer une douleur cervicale.
    • Évitez de porter des sacs lourds avec des sangles sur votre épaule. Si vous portez un sac à main, changez régulièrement de côté.

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

37 commentaires sur “Névralgie du nerf d’Arnold : traitement, remèdes et solutions”

  1. Bonjour je souffre de névralgie d Arnold depuis 3 ans aucun remède ne me soulage kiné ostéo injections acupuncture rie n y fait ne pouvant pas prendre anti inflammatoire dure de supporté mes douleurs si une personne ayant la même maladie pourrais m aider se serait super merci d avance

  2. Bonjour et merci pour les conseils pour la névralgie d’Arnold toutefois j’aurais une question concernant l’exercice du rentrer du menton vous dit qu’il ne faut surtout pas envoyer la tête en arrière après avoir rentrer le menton alors que ma kiné me fait faire cet exercice ?? Ce qui m’aidera le plus dans votre article c’est le tuto pour le massage des cervicales car tous les points de douleurs que vous avez cité sont présents chez moi et les mouvements que j’ effectuait était certainement moins précis que ce que vous indiquez.
    Merci

  3. Bonjour, désolé si j’écris un roman, je vais essayer de faire cours, en gros je tremble de la tête, Dystonie, et voilà un ans j’ai vu un neurologue, pour aider me conseillait piqûre de Botox, comme c’est à l’hôpital et gratuits et comme m’expliquait que cela mieux que prendre pilules toutes les jours, le Botox 1 fois par 3 mois, et me dit bien celle qui fait les piqûres est disponible son patient a annuler, pas eu le temps de m’informé sur ce produit, donc elle pique derrière les oreilles, pendant 1 mois et demie, de grosse élancement derrière les oreilles derrière la tête comme un étau, et sinus boucher, oreilles boucher debout je perdais un peu l’équilibre, et mal de coeur et c’était a journée longue, et je deviens agressive, je me supporte plus, j’ai fini par rappelé ce docteur, elle me dit cela n’a pas rapport, après 2 mois cela c’est replacé, donc j’ai eu un mois de paix
    Quand sa fait 3 mois, que j’étais dû pour les piqûres, cela me disait pas, déjà j’ai horreur des piqûres, donc, je me suis dit je vais ré-essayer un autre fois, des fois que cela avait pas rapport, bien non en Novembre je refais piqûre et jusqu’en Février, je n’ai eu aucun répis, grosse pression aux oreilles élancement derrière oreilles et sinus boucher et mal de coeur et bien sur agressive, quand je suis retourner pour la 3 èmes fois, j’ai encore argumenter et elle aussi, elle a fini par me toucher le derrière la tête, et me dit c’est névralgie d’Arnold, et me dit y’a rien a faire, j’ai refais piqûre, donc j’ai lu sur ce sujet et dise comme des choques etc… ok, j’ai le cou raide mais pas lu pression aux oreilles
    Dans ma tête je me dis que les piqûres de Botox derrière les oreilles cela doit durcir les muscles, donc je me dis peut-etre bouche les thympans et bouche tout, quand je lui explique cela me dit cela a pas rapport et pourtant, j’ai jamais eu de problèmes de mal de tête dans ma vie et migraine je peux compté sur une mains les fois que c’est arriver, en Juillet tes supposer ravoir mes piqûre mais j’ai annulé, j’essayerai peu-être les pilules, j’aimerais bien avoir votre opinion, je vais regarder vos vidéos, car juste avant cela cela faisais 3 ans que j’avais capsulite une qui a durer 2 ans et aussitôt que cela a été mieux bien été à l’autre épaule pourquoi je sais pas , car j’avais arrêter de travailler, donc cela commençait a aller bien, donc je viens de perdre un autre année avec ces maux de tête, je fais acupuncture cela aide pour 4,5 jrs et tout revient, et pour couronné le tout début de l’été, en essayant de mettre le pied a terre de mon bicycle le bicycle est parti d’un côté et la madame les 2 jambes dans les airs et je suis tomber bien comme il faut sur mon coccyx et bas de dos, sniff un été pas de bicycle, bien si vous me lisez et répondez j’en serais heureuse, je suis du Québec
    Merci à vous
    Noëlla

    1. Bonjour Noëlla,

      Je veux bien vous répondre mais il n’y a pas de questions dans votre commentaire. Lisez avec attention mes articles, visionnez mes vidéos, appliquez les conseils et pratiquer les exercices, c’est le mieux que je puisse vous conseiller pour vous.

      Cordialement,

  4. Bonjour monsieur,

    J’ai une lordose cervicale inverse avec une hyperlordose lombaire avec une nevralgie d’arnold. La nuque très raide et maux de tête au tempe côté droit +++. J ai fait une séance d ostheopathie avec deux séances de kine et je reprends en septembre car c’est les vacances…
    Pensez vous que je peux aplliquer vos exercices de massages et d’étiremeng ? Pour soulager la douleur. Car aujourd’hui la douleur est constente nuque et tête et je n’ai que de l’arnica, du doliprane et huile essentiel arnica gaulthérie et se réveiller tous les jours depuis 3 semaines avec une douleur devient difficile surtout que je suis jeune mamam.. L’angoisse prend le dessus mais le stress n’est pas bon. Et c’est un cercle vicieux. Je vois une posturologue car souci de bassin de 4 min et asymétrie vue changer de 10 degrés tourner vers le nez.. A voir les dents et la cette ré atlas.
    Merci pour votre reponse.

    1. Bonjour,

      Si pas de contre indication de la part de votre médecin, il est possible de tester les exercices et de voir les effets sur votre douleur.

      Idem concernant les exercices pour le dos, que je vous conseille au vu de vos problèmes (cf mes articles ou vidéos sur la lombalgie).

      Cordialement,

  5. Bonjour, j’ai 66 ans et j’ai eu un avc il y a 3 ans. Depuis des douleurs au niveau de la nuque,du cou (très raide) de la tête. Difficile par exemple de rester allongée sur le dos la tête sur un oreiller. J’ai essayé l’acupuncture, l’algologie (infiltrations, electro stimulation) osteopathie, kiné, sans beaucoup de résultat.Je souffre moins qu’il y a quelques mois mais cela reste difficile à supporter à long terme. De plus je dois prendre des somnifères (stilnoct)et un anti dépresseur (pour les douleurs chroniques). Pensez vous que l’homéopathie pourrait éventuellement m’aider en diminuant les douleurs et diminuer les médicaments?
    Merci beaucoup pour votre réponse

    1. Bonjour,

      Je pense qu’il faut surtout faire des exercices et tester leurs effets à moyen long terme. Le reste ne sera que du bricolage, juste pour un soulagement ponctuel. Mais l’homéopathie n’est pas une pratique dangereuse, vous pouvez tout à fait la tester si vous le souhaitez.

  6. Bonjour
    Il y a 40 ans environ j ai eu un accident de voiture ou j ai eu un choc au niveau de la nuque , après radio rien d alarmant , et étant donné que je faisais bcp de sport (gym, muscu, danse..) je ne souffrais casi pas, mais en prenant de l age(60 ans cette année) et bcp moins de sport (marche et un peu de gym douce) et en plus un travail physique et psychologique ( je suis éducateur en crèche) des douleurs récurrentes
    Lors de crise de névralgies de Arnold (dixit doct) j ai eu des médicaments genre anti inflammatoire non streroidien( la maline, daffalgan…) rien n y fait, j ai aussi essayé cortisone(prèdnisolone , prednisone ) rien encore ou cela met du temps à agir, mais par contre étant migraineuse, il n’y a que relpax (Triptan ) qui soulage mais je ne veux pas et ne peut pas en prendre trop ( déjà 8/9 par mois c est énorme)
    Que me conseillez vous,
    J ai lu votre article très intéressant mais un conseil plus perso serait pas mal
    Merci d avance

  7. Bonjour à vous!
    Merci pour cet article, effectivement, les exercices sont les mêmes que chez mon kiné si ce n’est que là, je vois où il masse et je peux le faire chez moi, merci! ^^
    J’avais deux petite question, “huile de poisson” ce sont des gélules d’huile de foie de morue? Ou c’est quelques chose de spécifique? Et la seconde question concerne ma situation, je ne souffre pas de névralgie d’Arnold mais d’Algie vasculaires de la face… J’ai des seringues pour diminuer le temps de crises mais les douleurs résiduelles me pourrissent le peu de temps sans crises que je peux avoir… Les muscles nuque/épaule et mâchoire sont traumatisés par les crises et avec l’accumulation, ils se retrouvent vite a subir à nouveau avant d’avoir pu se reposer… Les anti-douleurs classiques type Dolipranne/Ibuprophène/lamaline ne soulagent pas et je reste convaincue que les massages et points de pression pourraient être efficaces, pourriez-vous me dire si ces exercices sont compatibles sur les deux pathologies? Même si je sais que je ne guérirais pas, j’aimerais aider mon corps à supporter tout ca ^^’
    Merci encore à vous,
    Très bonne continuation 🙂

    1. Bonjour,

      Non votre situation ne correspond pas tout à fait au programme, mais vous pouvez malgré tout tester les exercices pour les douleurs cervicales, qui peuvent vous aider, si pas de contre indication médicale.
      Pour l’huile de poisson, il s’agit d’omega 3 EPA/DHA. Elles peuvent provenir de différentes sources (saumon, sardines, hareng, maquereau, huile de foie de morue).

      Cordialement,

  8. Bonjour,

    J’ai 25 ans et une névralgie d’Arnold depuis juillet au moins, qui a ses hauts et ses bas, avec névralgie faciale et soupçon de névralgie cervico-brachiale. J’ai eu, en période de crise, des maux de tête insupportables. Cela est dû à une grande anxiété et une forte période de stress combinée. Je me remets petit à petit et je fais les exercices de votre programme. Les seuls “médicaments” que je prends sont des métarelax (compléments en magnésium) et des tisanes relax. J’essaie de restée active au maximum, mais le fait d’être en confinement et sans emploi n’aide pas beaucoup. J’ai fait de la kiné (qui n’a servi à rien pour le coup vu qu’elle déclenchait des crises très fortes) pour une contracture des trapèzes qui prend racine. Je lui avais demandé si je ne devais pas faire du renforcement du dos, et elle m’a dit “surtout pas!”. Quelques mois plus tard, en allant chez mon médecin généraliste lui faire mon petit bilan, il me demande quels sports je pratique/ais. Je lui dis que maintenant je ne fais que du vélo mais qu’avant je faisais du HIIT au poids du corps. Il me dit qu’il n’y a pas de soucis pour le vélo si je reste droite, mais que le HIIT c’est niet de chez niet parce que la contracture est toujours là. Or, je commence sérieusement à en avoir marre du vélo qui est d’un monotone sans nom. Mais j’aimerais bcp reprendre un sport plus intensif pour me défouler parce que j’en ressens le besoin… Sauf que tout le monde me le contre-indique… Ma névralgie ne me fait pourtant pas mal à l’exercice, et les gainages du programme ne sont pas douloureux. J’ai surtout l’impression d’avoir mal d’inactivité… A savoir que la névralgie s’est déclarée après 3 mois d’inactivité physique parce que je m’étais ouverte le genoux et que j’étais en période mémoire (et pour le coup je n’avais plus le temps ????)
    Qu’en pensez-vous de la reprise d’un sport plus intensif?

    1. Bonjour,

      Le sport intense est déconseillé, seulement si l’intensité et le sport pratiqué augmentent les symptômes douloureux. Si cela soulage, ou n’augmente pas les douloureux, tout ce qui peut vous faire bouger plus et vous faire du bien sont conseillés ! C’est la règle d’or à respecter.
      C’est tout ce que je peux vous dire sur le sujet. Je suppose que si votre médecin vous le déconseille, c’est qu’il doit être en mesure de vous le justifier, peut être parce qu’il existe d’autres problèmes concomitants.

      Cordialement,

  9. Jai apprécié votre article. Merci le massage de la nuque est contraignant mais soulage la douleur. Je suis en dépression et bourrée de médicaments(antidépresseurs et zolpidem: je n’arrive plus à dormir) et toutes les après-midi je commence des crises d’Arnoldites: insupportables. Et en plus de tout cela, c’est l’hiver et le confinement. Je voudrais savoir si cela n’a pas un rapport avec ces médicaments que je prends. Car à la dernière déprime, il y a 15 ans, j’avais ce même genre de symptomes. Où soignez-vous? Merci de me répondre.

  10. Bonjour,
    Je pense avoir une nevralgie d arnold (selon mon ostéopathe), l’irm est prévu dans 10 jours. J ai commencé par avoir des douleurs cervicales, dans la tête (mon ostheo me dit que la douleur passe sur ce nerf) et des vertiges. Puis des maux de têtes, douleur derriere les yeux et maintenant des acouphenes sont apparus. Peuvent ils etre venus a cause de la nevralgie ?

  11. bJR

    Je souffre depuis 2013 de névralgies d’Arnold des deux cotés, diagnostiquées par plusieurs neurologues au fil des années; plus récemment s’est rajouté de l’arthrose à la base du nerf entrainant d’autres névralgies qui irradient jusque dans les bras. Les douleurs sont parfois à la limite du supportable.
    Quelques astuces :
    – des traitements allopathiques (lamaline, laroxyl, anti inflammatoires…), une thermocoagulation avec infiltrations : inefficace mais çà semble etre souvent le cas d’après le neurochirurgien.
    Seuls des séances bi hebdomadaires avec un kiné osteopathes arrivent à me soulager un peu

    Le reste du temps je cumule plusieurs moyens :
    – Le boitier TENS calme un peu quand on le porte mais ne stoppe pas les crises ensuite, il agit comme un interrupteur, çà fait un peu de répit
    -Un stylo d’acupuncture sur les points douloureux de la tete, notamment méridiens de la vésicule biliaire qui semble suivre le trajet du nerf d’Arnold apparemment.
    – une compresse de baume du tigre liquide sur les tempes et la nuque , mais pas trop souvent et en le diluant pour éviter l’irritation de la peau, et parallèlement des compresses d’eau de fleur d’oranger très fraiche sur les yeux

    Je ne cache pas que çà n’empeche pas de vivre avec la douleur au quotidien mais je vais me pencher sur vos propositions. Un grand merci.

  12. Merci. Merci. Merci. Je souffrais depuis plusieurs semaines d’une névralgie d’Arnold qui me faisait de plus en plus souffrir atrocement(malgré soins d’ostéopathie) et je suis tombée sur votre article et vos conseils, surtout les auto-massages avec l’he de gaulthérie, et le soulagement a été pratiquement immédiat. Alors je garde vos coordonnées précieusement, car je crains d’en avoir besoin encore, étant une grande “souffreuse”. Merci de mettre vos conseils à notre disposition.

  13. Bonjour, suite au coup du lapin à un accident de voiture il y a 1 an, on m’a diagnostiqué (difficilement) une névralgie d’arnold. Après m’avoir prescrit anti-inflammatoire et anti-dépresseur (que j’ai pas vraiment pris), je peux vous partager ce qui marche bien sur moi: les tens (seul problème à force cela m’irrite la peau) soulagement immédiat et dans la durée. Complément alimentaire à base de valériane, camomille, ou de safran+rhodiola. Du magnésium au quotidien (quand je n’en prends pas au bout de quelques jours cela tire plus). Autre truc qui soulage bien, l’effet froid sur les nerfs avec par exemple aloe vera+ huile essentielle de camomille. ça calme direct.
    J’ai vu 3 ostéopathes, les 2 premiers ça m’a redéclenché une crise et le 3e m’a beaucoup soulagé: il pratique la technique du LMO (lien mécanique ostéopathique)
    Massage à l’huile en douceur par un masseur thai, efficace mais en massage profond sur le dos et l’ensemble du coup et très léger sur le coup et la tête car sinon vite douloureux)
    L’accupuncture soulage sur le coup, après je n’ai pas assez testé pour voir sur la durée; l’homéopathie est efficace surtout en cas de crise (hypericum album, belladona et arnica montana; après il est difficile de trouver un bon homéopathe pour avoir un traitement de fond
    Ce qui agrave ou re-déclenche les crises: de porter des charges et la voiture (surtout où j’habite les routes secouent beaucoup car elles sont en mauvais état)
    L’activité physique qui fait du bien: la marche ou la natation (tranquilou)

  14. je souffre de nevralgies d’arnold depuis 20 ans. aucun traitement n’a été éfficace(morphinique opiacé ten kiné infiltrations thermocoagulation )Je ne sais plus quoi faire car j’ai de grosses crises qui peuvent durer plusieurs mois . qui peut me donner des conseils,des adresses de centres hospitaliers, ou autres.j’ai mème vu un magnétiseur là encore aucun résultats

  15. Bonsoir je m apelle Elodie j ai vu des tas de neurologues passer dés scanner + irm vu ostéopathe, fait de l acuponcture ,Du kinésithérapeute pris des tonnes de cachets rien a faire j ai vraiment tout essayer je n est plus de goût à la vie qui ne vaut pas d être vécu avec une telle souffrance tous les jours Je perd vraiment espoir de vivre une vie normale

    1. Bonsoir,
      Il faut poursuivre vos efforts, notamment en poursuivant les recommandations des différents professionnels de santé et en s’attardant à votre mode de vie et les piliers de la bonne santé : gestion du stress, alimentation naturelle et équilibrée, activité physique régulière, sommeil…

      Bon courage à vous

  16. bonjour je souffre du nerf d’arnold depuis 6 mois,on m’a déjà fait 6 infiltrations dont une sous éco et une sous scaner plus de la kiné
    rien ne m’a soulagé Pourriez vous me conseillé .
    Merci

    1. Bonjour, je n’ai trouvé qu’une seule chose autre que les medicaments qui m’aident , un coussin de graine de lin microondable. Je le met sur l’arriere de la tete et les coté douloureux. A l’hopital on m’a precrit du loraxyl et de la morphine qui m’a soulagé immediatement. bon courage

  17. Bonjour ,
    Pour moi j’utilise des massages doux.. au niveau de la nuque et sa base occipitale en utilise des mini- ventouses en silicone favorisant un relâchement des muscles crâniens. Et l’électro-stimulation ( efficace !!) exercices assouplissement de la nuque et des épaules.. et je prends l’huile de Cumin Noir ( soulage les articulations) en peros sur 1 mois puis j’arrête ..
    Bonne journée Roland