Accueil » Alimentation Saine, Équilibrée et Anti-inflammatoire » Se soigner par l'alimentation et réduire l'inflammation » Ostéoporose et alimentation : les aliments à éviter et à privilégier

Ostéoporose et alimentation : les aliments à éviter et à privilégier

Dans cet article, je vous donne le meilleur “régime” alimentaire en cas d’ostéoporose.

Vous allez pouvoir retrouver tous les aliments à privilégier lorsque l’on souffre d’ostéoporose, mais aussi ceux à éviter.

Sommaire :

 

Les aliments à éviter en cas d’ostéoporose

 

Certains aliments doivent être consommés le moins possible lorsque vous avez de l’ostéoporose. Les aliments ci-dessous peuvent aggraver la perte osseuse et contribuer à une faible masse osseuse ou à l’ostéoporose:

    • L’alcool augmente l’inflammation et l’acidité, conduisant à une perte de calcium. Toutefois, la consommation très modérée de la bière (contenant du silicone) et le vin rouge (contenant du resvératrol), pourrait être bénéfique sur la santé de l’os.
    • Les boissons sucrées et le sucre raffiné qui acidifient l’organisme et sont sources d’inflammation.
    • La viande rouge et la charcuterie.
    • La caféine. Une consommation excessive de caféine peut entraîner une perte osseuse.

 

Les aliments à privilégier en cas d’ostéoporose

 

Les aliments que vous mangez affectent la santé de vos os, et peuvent favoriser l’apparition et l’aggravation de l’ostéoporose.

En consommant des aliments riches en calcium, en vitamine D et en d’autres nutriments importants pour vos os et votre santé en général, vous pourrez faire des choix alimentaires plus sains chaque jour.

Le meilleur type de régime alimentaire pour la santé des os est un régime anti-inflammatoire, donc alcalin.

Il permet d’apporter les minéraux essentiels à la construction des os et le maintien de la masse musculaire, comme le calcium, le magnésium et le phosphate.

Le régime alimentaire contre l’ostéoporose aide également à améliorer la production d’hormones de croissance et l’absorption de la vitamine D, qui protègent les os avec l’âge.

À LIRE: Dossier complet sur les aliments riches en calcium (tableau, sources alimentaires et conseils)

 

1) Fruits et légumes frais

 

Voici la liste des sources de calcium, magnésium, potassium, vitamine C et vitamine K dans les fruits et légumes :

    • Calcium : chou vert, brocoli, pissenlit et le cresson.
    • Magnésium : épinards, feuilles de betterave, tomates, artichauts, pommes de terre, patates douces, chou vert et raisins secs.
    • Potassium : tomates, raisins secs, pommes de terre, épinards, patates douces, papayes, oranges, bananes, bananes plantains et pruneaux.
    • Vitamine C : poivrons rouges, poivrons verts, oranges, pamplemousses, brocolis, fraises, choux de Bruxelles, papayes et ananas.

Les fruits et les légumes fournissent une multitude de micronutriments tels que la vitamine K, la vitamine B9, le magnésium, le calcium, le potassium ainsi que des antioxydants tels que la vitamine C et les caroténoïdes.

Une consommation plus élevée de fruits et de légumes est associée à une densité osseuse plus élevée et à une perte de l’os moindre, au fil du temps.

Le stress oxydatif est aussi impliqué dans l’apparition de l’ostéoporose. C’est pourquoi, les antioxydants tels que la vitamine C diminuent l’activité des ostéoclastes par leur action antioxydante.

De plus, la vitamine C aide à produire les ostéoblastes, permettant de construire de nouvelles cellules osseuses.

Le potassium et le magnésium sont deux minéraux présents dans les fruits et les légumes qui contribuent à favoriser un état alcalin dans l’organisme.

Des apports élevés en potassium et en magnésium sont associés à une plus grande densité minérale osseuse et  à une perte osseuse diminuée.

 

2) Les poissons gras

 

La consommation de poisson (plus de 3 portions par semaine) augmente la densité minérale osseuse.

Cet effet positif sur la qualité de l’os est probablement due aux protéines de qualité et les bonnes graisses (acide gras insaturés) qu’il contient.

Les acides gras oméga-3, présents dans certains poissons, aident à réduire l’inflammation.

Les meilleures sources sont :

    • Saumon sauvage.
    • Sardines,
    • Anchois.
    • Maquereau.
    • Flétan.

 

3) Les produits laitiers non pasteurisés

 

Vous pouvez consommer les produits laitiers suivants :

    • Kéfir.
    • Yogourt.
    • Fromage cru.
    • Lait de chèvre ou de brebis.

Les produits laitiers sont une source complexe de nutriments essentiels et contribuent à l’apport en calcium, magnésium, vitamine D, vitamine B12, zinc, riboflavine et protéines. Cependant, l’impact positif sur la densité osseuse est controversé.

C’est pourquoi, seuls les produits laitiers non pasteurisés contiennent les éléments indispensables à la solidité des os sans les désavantages parfois retrouvés des produits laitiers pasteurisés.

Ces derniers sont parfois source d’inflammation et auraient tendance à acidifier l’organisme.

De plus, les produits au lait cru contiennent des probiotiques naturels, qui ont un impact positif sur la diversité de la flore intestinale, donc sur la santé globale.

 

4) Les oléagineux

 

Les oléagineux, et principalement les amandes sont une excellente source de protéines, de calcium et d’oméga 3. Ils confèrent donc un intérêt tout particulier en cas d’ostéoporose.

Vous pouvez consommer quotidiennement des amandes, des noix, des noisettes mais aussi des graines comme le lin, la courge ou le sésame.

À LIRE: Liste des oléagineux et leurs bienfaits

 

5) Les protéines végétales

 

Vous pouvez vous orienter vers les aliments suivants :

    • Tofu.
    • Lentilles.
    • Haricots.
    • Pois.
    • Riz brun, complet, rouge.
    • Quinoa.
    • Sarrasin.

 

Aliments riches en manganèse, elles sont également une excellente source de protéines végétales.

En cas d’ostéoporose, la consommation de légumineuses apporte des protéines sans l’effet acidifiant des protéines animales, tout particulièrement de la viande rouge.

Le manganèse intervient dans la formation de la masse osseuse et contribue à l’équilibre naturel des hormones. Certaines des meilleures sources incluent les céréales complètes comme le teff, le riz brun, le sarrasin, le seigle, l’avoine et l’amarante, les haricots, les lentilles, les pois…

 

6) Les protéines animales

 

Vous pouvez choisir parmi les aliments suivants :

    • Oeufs.
    • Poulet.
    • Dinde.
    • Poissons.

L’effet des protéines sur l’os dépend de la quantité journalière absorbée, des sources utilisées et de la quantité de calcium journalière.

Globalement, une consommation excessive au-delà des ses besoins journaliers est néfaste en cas d’ostéoporose.

Il en est de même lorsque les protéines sont issues de la viande rouge et des charcuteries.

Par contre, une consommation modérée, à hauteur de 0,8 gramme à 1 gramme par jour et par kilo de poids de corps, semble être bénéfique en cas d’ostéoporose.

Les régimes trop riches en protéines ne sont pas sains, car ils ont tendance à être trop acides, il est donc important de trouver un équilibre.

Il faut privilégier les sources végétales comme le tofu, les légumineuses, les oléagineux et les graines, ainsi que les oeufs, les poissons et la volaille.

 

Comment adopter un régime alcalin ?

 

Le meilleur moyen de mettre en place toutes ces recommandations est d’incorporer chacun des conseils les uns après les autres. Il n’est pas simple de changer ses habitudes alimentaires et tout bouleverser du genre au lendemain n’est pas la solution la plus efficace.

Il faut préciser que les régimes restrictifs sont néfastes en cas d’ostéoporoses. En effet, ils sont sources de carences nutritionnelles aux lourdes conséquences sur la santé de l’os et de l’organisme dans son entier.

Si vous éprouvez des difficultés à mettre en place un régime alcalin, vous pouvez consulter mon article suivant.

À LIRE: Adopter un régime alcalin anti-inflammatoire

 

 
Besoin de soulager votre ostéoporose grâce à l’alimentation ?
 
Utilisez mon programme de rééquilibrage alimentaire en ligne “Alimentation anti-inflammatoire” pour apprendre à manger les bons aliments, avoir plus d’énergie, moins de douleurs et blessures, diminuer l’inflammation chronique et améliorer votre santé (cours en vidéos).
 
 

 

Retrouvez l’ensemble du traitement naturel contre l’ostéoporose dans mon article suivant.

À LIRE: Traitement naturel de l’ostéoporose

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Utilisez la barre de recherche du menu pour trouver les réponses à vos questions.

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

 

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

 

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer un diagnostic médical qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Article mis à jour le 07 janvier 2021.

Sources

Approches diététiques pour la santé des os: leçons de l’étude Framingham sur l’ostéoporose
Prévention, diagnostic et traitement de l’ostéoporose
Ostéoporose et rééducation
Comprendre l’ostéoporose
Nutrition et métabolisme osseux
– Prescription pour les traitements naturels, 3 ème édition, Stengler et Balch.

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 commentaires sur “Ostéoporose et alimentation : les aliments à éviter et à privilégier”