Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Douleur au cou et maux de tête » Hernie discale cervicale : symptômes, causes et solutions

Hernie discale cervicale : symptômes, causes et solutions

Définition / Symptômes / Causes / Diagnostic / Traitement / Prévention

Une hernie discale cervicale se produit lorsqu’une partie du disque intervertébral se rompt, et vient former une hernie.

La hernie discale peut alors provoquer une douleur, et venir comprimer les nerfs rachidiens. Dans ce cas, la douleur peut être ressentie dans la nuque, l’épaule, le bras, la main ou les doigts.

Avec le bon traitement, la plupart des gens se soignent progressivement en 6 semaines, et reprennent une activité normale.

Le recours à la chirurgie n’est pas recommandée, sauf dans les cas où le traitement ne permettent pas de soulager les symptômes douloureux sur plusieurs mois, ou dans les situations d’urgence.

Qu’est ce qu’une hernie discale cervicale ?

 

Une hernie discale est un fragment du disque intervertébral qui est poussé vers le canal rachidien par une déchirure ou une rupture de l’anneau.

Les disques intervertébraux sont des sortes de “coussins amortisseurs”, composés de 66 à 86% d’eau. Ils sont situés entre chaque vertèbre de la colonne vertébrale, des cervicales aux lombaires.

En raison de ce déplacement, le disque peut venir comprimer les nerfs rachidiens, provoquant souvent des douleurs parfois sévères de la nuque, pouvant descendre dans les épaules, les bras, les mains et les doigts. 

Les hernies discales cervicales les plus courantes sont situées en C3-C4, en C4-C5, en C5-C6 ou en C6-C7.

C’est l’une des causes les plus courantes de douleurs du cou, ainsi que de douleurs des membres supérieurs. À ce titre, elle est parfois appelée “la sciatique du bras”, ou névralgie cervico-brachiale.

 

Symptômes

Les symptômes peuvent varier en fonction du disque atteint, et de la racine nerveuse qui est comprimée ou irritée. Les hernies discales cervicales les plus courantes se retrouvent entre les vertèbres cervicales C5/C6 et C6/C7.

Il est tout à fait possible de souffrir d’une hernie discale en C3/4 ou C4/C5, mais ces cas sont plus rares.

Généralement, les symptômes sont les suivants :

    • Douleurs cervicales et/ou des bras.
    • Nuque raide avec difficulté à tourner ou fléchir le cou.
    • Douleur descendante dans le bras, l’épaule, les mains, ou les doigts.
    • Douleur décrite comme électrique, lancinante à travers l’épaule, le bras, la main et les doigts.
    • Maux de tête, migraine ou vertiges associés.
    • Symptômes accentués par la toux, les éternuements, et la compression axiale (poussée sur le sommet du crâne en direction du sol).
    • Diminution ou abolition des réflexes du membre supérieur, constituant une urgence thérapeutique.

Ces symptômes sont souvent la conséquence d’une inflammation provoquée par la compression du nerf rachidien, avec souvent la présence d’un environnement acide chronique.

Ce dernier pourrait perturber les échanges métaboliques, perturbant ainsi la réparation et le maintient d’un disque intervertébral sain.

 

Quand consulter votre médecin ?

Consultez rapidement votre médecin si vos douleurs cervicales sont :

    • Très intenses.
    • Accompagnées de fièvre, de nausées, de vertiges, d’engourdissements, de faiblesses, ou de picotements.
    • Persistantes malgré plusieurs jours de repos.
    • Associées à des douleurs dans le bras, ou la main, avec perte de force.
    • Font suite à un accident ou une chute.

 

Les causes de la hernie cervicale

2 causes principales sont à l’origine de la hernie discale :

    • Dégénérescence discale avec l’âge. À mesure que le disque vieillit, il se déshydrate et devient moins flexible et résistant. Les fissures et les déchirures sont plus susceptibles de se développer dans un disque qui a une teneur en eau plus faible.
    • Traumatisme. Un choc direct violent sur la colonne vertébrale peut provoquer une déchirure ou une hernie discale.

Le plus souvent, une hernie discale cervicale se produit au fil du temps. Ce n’est que lorsque les personnes commencent à ressentir les symptômes douloureux que celle-ci est diagnostiquée.

Plusieurs facteurs de risque peuvent être à l’origine de la hernie discale :

    • Âge supérieur à 40 ans.
    • Manque d’exercice physique régulier.
    • Diabète.
    • Tabagisme.
    • Surpoids ou obésité.
    • Évènement traumatique, comme une chute, un “faux-mouvement” ou une sur-utilisation.
    • Prédisposition génétique.
    • Déshydratation, le disque perdant ainsi de son volume.

Ces facteurs de risque ont tendance à accélérer le processus de vieillissement du disque.

 

Diagnostic

Pour diagnostiquer une hernie cervicale, votre médecin réalise un interrogatoire, un examen clinique, et le plus souvent une imagerie médicale (IRM ou un scanner).

Une IRM peut détecter le disque endommagé, et s’il y a une compression nerveuse. Il peut également détecter d’autres problèmes pouvant provoquer des symptômes similaires, comme une protubérance osseuse, de l’arthrose cervicale, ou une tumeur.

Votre médecin réalisera un interrogatoire et un examen clinique précis, à la recherche des symptômes douloureux associés à la hernie discale cervicale. 

De plus, l’examen clinique permet de rechercher la source de la douleur, ainsi que d’éventuels faiblesses musculaires, engourdissements, picotements ou pertes de mobilité.

 

Comment soigner une hernie cervicale ?

Le traitement suivant est conseillé en cas de hernie cervicale :

    • Repos pour soulager la douleur.
    • Application de chaud et de froid, sur 15 minutes 3 fois par jour.
    • Prendre un médicament anti-inflammatoire ou un décontractant musculaire, uniquement si votre médecin vous le prescrit.
    • Utiliser des remèdes naturels pour soulager la douleur omme le curcuma, les omega 3 ou le piment de cayenne.
    • Exercices, étirements et assouplissements de la nuque et des épaules.
    • Auto-massage du cou, des trapèzes et des épaules avec une huile essentielle de gaulthérie.
    • Rester actif quotidiennement, en marchant 30 minutes par jour, minimum.
    • S’hydrater convenablement, 1 à 2 litres par jour d’eau.
    • Consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe.

Dans la plupart des cas, la douleur provoquée par une hernie cervicale s’améliore progressivement sous ‘ à 6 semaines. 

Les infiltrations de corticostéroïdes peuvent être prescrites si les symptômes douloureux sont trop intenses, mais ne semblent pas efficaces à moyen et long terme.

Lorsque les symptômes progressent ou ne disparaissent pas avec le traitement conservateur, la chirurgie peut être une option. De nombreux facteurs sont pris en compte dans la planification éventuelle de la chirurgie, qui seront étudiés par un chirurgien spécialisé.

À LIRE : Le traitement complet pour soigner une hernie cervicale

 
Besoin de soigner efficacement votre hernie discale cervicale ?
 
Téléchargez votre programme de 8 semaines à faire à la maison (traitement complet, exercices de rééducation, alimentation anti-inflammatoire et remèdes naturels).
 
 

 

Prévention

Plusieurs interventions peuvent permettre de prévenir la douleur associée à la hernie discale cervicale :

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer un diagnostic médical qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :

Entraînement physique pour les patients non opérés et en postopératoire atteints de radiculopathie cervicale : une revue de la littérature
La prise en charge d’un patient ayant une hernie discale cervicale: un rapport de cas
Méthode Mac Kenzie pour les cervicales
Effet de l’exercice de stabilisation lombaire sur l’indice de hernie discale, l’angle sacré et l’amélioration fonctionnelle chez les patients présentant une hernie discale lombaire
Effets de l’exercice de renforcement musculaire en extension sur la force musculaire et la stabilité du tronc  des patients atteints d’une hernie lombaire 
Effet des exercices de gainage sur 8 semaines sur la lombalgie, l’endurance abdominale et du dos chez les patients souffrant de lombalgie chronique due à une hernie discale
L’effet du gainage et des exercices de marche sur les lombalgies chroniques
Une revue systématique des effets de l’exercice et de l’activité physique sur la lombalgie chronique non spécifique

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Hernie discale cervicale : symptômes, causes et solutions”

  1. Bonjour merci pour votre réponse.
    Les médecins mont dit oui sauf si douleur je suis a la 4 eme semaine et jai bien ete soulager le seul problème c’est lors de l’exercice du haut du dos avec l’élastique ca me tire au niveau du coude et derriere le bras ca me tire.
    Merci pour votre réponse cordialement Mme berhili Sandra

  2. Bonjour monsieur.
    Je me permets de vous contacter car je souffre depuis 2016 d’un debord discale c4, c5, c6
    Je n’est pas refait dirm depuis mais apparemment cela est du discopathie dégénérative jai 42 ans je souffre principalement d’un point niveau omoplates et de nevralgie cervicaux brachial au niveau bicepcs, avant bras.
    Je souhaite prendre une de vos fiches d’exercice mais je ne sais pas laquelle prendre.
    Comme jai l’hernie, ainsi que de l’arthrose et la nevralgie aussi 😕
    Je vous remercie pour votre réponse cordialement Mme berhili

  3. bonjour,
    j’ai une arthrodèse au poignet droit depuis 1999, le 6 octobre 2020, je viens d’avoir une double arthrodèse des cervicales 5.6.7, peut-il y avoir un lien entre ces deux pathologies, sachant que ma carrière fut du travail en ligne à l’usine, du conditionnement, des ports de charges, des heures de conduites en voiture …..
    vous remerciant par avance de votre réponse.
    cordialement,