Aller au contenu
Accueil » Soigner ses douleurs et blessures » Mal de dos » Lombalgie aiguë (Lumbago) : que faire pour se soulager ?

Lombalgie aiguë (Lumbago) : que faire pour se soulager ?

Alexandre Auffret

A PROPOS DE L'AUTEUR
Alexandre Auffret, kinésithérapeute, coach sportif et ostéopathe du sport, je m'efforce de vous fournir les meilleurs conseils pour bien vous soigner, vous entrainer, et prendre soin de votre santé. En savoir plus →

 

Définition de la lombalgie aiguë (lumbago)

La lombalgie aiguë et le lumbago sont deux noms différents qui correspondent à la même pathologie.

La lombalgie est une douleur hyperalgique, accompagnée d'une tension musculaire ou une raideur, localisée dans la bas du dos (région lombaire), avec ou sans douleur dans la jambe (sciatique). 

La lombalgie aiguë est définie comme une douleur qui dure moins de 6 semaines. Le plus souvent, elle est décrite comme non spécifique, pour indiquer un mal de dos non attribué à une pathologie ou à un schéma de symptômes reconnaissables, comme une infection, une tumeur, une ostéoporose, une polyarthrite rhumatoïde, une fracture, ou une inflammation (HAS).

 

Symptômes :

Parmi les symptômes les plus fréquents, nous pouvons retrouver une sensation de picotement ou de brûlure, une sensation de douleur sourde ou une douleur aiguë. La douleur peut être légère, mais peut aussi être très intense, rendant la plupart des mouvements difficiles à réaliser. Selon la cause de votre mal de dos, vous pouvez également avoir mal le long de la jambe, la hanche, le mollet, ou le pied. Vous pouvez également avoir une faiblesse dans les jambes et les pieds.

 

Causes :

La cause fréquente de la lombalgie aiguë est la présence d'une blessure ou tension musculaire des muscles profonds lombaires. Parfois, des conditions médicales telles qu'une une sensation de picotement ou de brûlure, une sensation de douleur sourde ou une douleur aiguë. La douleur peut être légère ou si intense que vous ne pouvez pas bouger. Selon la cause de votre mal de dos, vous pouvez également avoir mal à la jambe, à la hanche ou au bas du pied. Vous pouvez également avoir une faiblesse dans les jambes et les pieds., une sciatique (un nerf coincé) ou une spondylarthrite ankylosante peuvent causer des maux de dos.

À LIRE: Lombalgie : définition, causes, symptômes

 

Quel traitement pour une lombalgie aiguë ?

En cas de lombalgie aiguë, le traitement suivant est conseillé :

  • Mettre du chaud ou de froid sur les lombaires, pendant 15 à 20 minutes, toutes les 3 heures.
  • Prendre un médicament anti douleur ou anti-inflammatoire (Aspirine ou Ibuprofène), uniquement si votre médecin vous l'a recommandé.
  • Utiliser des huiles essentielles, en massage, comme la gaulthérie (lien affilié Amazon) ou la lavande (lien affilié Amazon).
  • Prendre un remède naturel anti-inflammatoire, comme le curcuma ou harpagophytum.
  • Pratiquer des exercices spécifiques pour le dos, principalement d'assouplissement et de gainage léger.
  • Limiter le repos au lit strict, en pratiquant une activité légère régulièrement dans la journée, pour ne pas retarder la guérison.
  • Pratiquer un exercice respiratoire anti-stress, pour gérer la douleur.
  • Consulter un kinésithérapeute et ostéopathe, si le lumbago ne s'améliore pas naturellement sous quelques jours.
  • Porter une ceinture lombaire  (lien affilié Amazon)à court terme.

La lombalgie aiguë doit passer sous quelques jours à quelques semaines (idéalement moins de 4 semaines). 80% des personnes qui en souffrent guérissent totalement sous 12 semaines.

Si les douleurs lombaires persistent plus de 12 semaines, nous parlons alors de lombalgie chronique.

À LIRE: Lombalgie chronique : le traitement kiné et les exercices

 

4 exercices pour soulager le lumbago

Certains exercices peuvent être efficaces pour soulager les douleurs du bas du dos (les lombaires) :

 

Exercice 1 : assouplissement du dos

Pour soulager votre lumbago, vous allez réaliser un étirement pour assouplir le dos :

assouplissement pour soulager le dos
Étirement du dos debout

 

Consignes :

  • Amenez les épaules en arrière (ouverture de la cage thoracique en resserrant vos omoplates en arrière).
  • Tournez les paumes de main vers l’extérieur.
  • Creusez légèrement le bas du dos.
  • Rentrez le menton en poussant vers l’arrière.
  • Gardez le regard droit devant vous.
  • Tenez la position 3 secondes.
  • Relâchez puis enroulez les épaules en avant et arrondir le dos, de haut en bas, pendant 3 secondes.
  • Répétez le cycle 5 à 6 fois.

Pour visualiser l'exercice, vous pouvez utiliser ma vidéo Youtube.

 

Exercice 2 : gainage ventral McGill

gainage ventral McGill
Gainage ventral de McGill "curl up"

Consignes :

  • Allongez sur le dos, pliez une jambe et laissez l'autre jambe raide allongée au sol.
  • Placez vos mains derrière le bas de votre dos, au niveau de la lordose lombaire (cambrure du dos).
  • Décollez légèrement la tête et les épaules du sol pendant 7 à 8 secondes, en contractant les abdos
  • Reposez puis recommencez 5 à 10 fois, avant de changer la position des jambes.
  • Une seule jambe est pliée pour aider à la stabilisation pelvienne et à la préservation d'une courbure lombaire «neutre».

 

Exercice 3 : gainage latéral débutant

Gainage latéral débutant sur les genoux
Gainage latéral débutant sur les genoux

Consignes :

  • Placez votre coude au sol dans le prolongement de votre épaule.
  • Mettez les jambes les unes sur les autres, en gardant les genoux pliés vers l'arrière.
  • Décollez le bassin et la cuisse du sol, en gardant le tronc droit.
  • Tenez sur votre coude et sur vos genoux pendant 10 secondes.
  • Contractez volontairement les abdos et les fessiers pendant tout l'exercice.
  • À faire 5 à 10 fois de chaque côté.

 

Exercice 4 : gainage dos débutant

gainage débutant 4 pattes
Exercice de gainage dorsal débutant

Consignes :

  • Placez-vous au sol, à 4 pattes.
  • Tendez le bras droit vers l'avant, le plus loin possible.
  • Tendez la jambe gauche vers l'arrière, le plus loin possible.
  • Maintenez la position 7 à 8 secondes.
  • Contractez volontairement les abdos et les fessiers pendant tout l'exercice.
  • À faire 5 à 10 fois de chaque côté.

 

À LIRE: Programme complet d'exercices contre la lombalgie

Envie de soigner votre mal de dos sur le long terme ?

 

Suivez mon cours en ligne accessible à vie

  • Éliminez les causes de vos douleurs
  • Pratiquez les exercices les plus efficaces chez vous
  • Reprenez enfin vos activités
  • Prévenez la recidive

Solutions naturelles pour soulager un lumbago

Certaines solutions naturelles, également appelées "remèdes de grand-mère", sont conseillées pour soulager le lumbago rapidement. Ces remèdes peuvent soulager la douleur avec moins d'effets secondaires que les médicaments conseillés pour soulager le mal de dos.

Vous pouvez soulager votre mal de dos en utilisant une recette de grand-mère très simple : la crème de Murani.

Voici la recette à suivre :

  • Mélanger 2 cuillères à café de poudre de piment de Cayenne, dans une casserole, avec 1 tasse de l'huile de votre choix (olive ou amande).
  • Chauffer doucement pendant 10 à 15 minutes et faire fondre 1/3 de tasse de copeaux de cire d'abeille.
  • Remuer vigoureusement, puis laisser refroidir pour obtenir du volume.
  • À conserver au réfrigérateur.

Cette crème peut alors être étalée sur les zones douloureuses de votre dos. Vous pouvez même placer une serviette, pour faire un cataplasme maison, pendant 20 minutes.

D'autres anti-douleur naturels ou anti-inflammatoires naturels peuvent être utilisés, comme le curcuma, l'huile essentielle de gaulthérie, ou les oméga 3.

À LIRE: Les anti-inflammatoires naturels les plus efficaces

 

Lumbago et sciatique : que faut-il faire ?

Le lumbago peut parfois être accompagné d'une sciatique. La sciatique correspond à une douleur affectant le dos, la hanche et la face externe de la jambe, causée par la compression d'une racine nerveuse dans le bas du dos, souvent due à la présence d'une hernie discale.

En plus des conseils précédents, il existe un traitement spécifique à suivre en cas de sciatique :

  • Utiliser l'application de froid, le long du trajet sciatique, notamment au niveau dus bas du dos, de la région fessière et l'arrière de la cuisse.
  • Réaliser un étirement spécifique du nerf sciatique.
  • Certaines plantes peuvent donner des résultats sur le soulagement de la douleur neuropathique (la coloquinte officinale, l'acore odorant, crocus sativus, le tulsi).

À LIRE: Comment soulager et soigner une sciatique ?

 

Durée de la lombalgie aiguë (lumbago)

Le temps de guérison de la lombalgie aiguë (lumbago) est estimé entre quelques jours et quelques semaines. Cette pathologie a tendance à se résoudre naturellement en quelques jours, grâce à des soins personnels, sans séquelle. Dans certains cas, quelques mois sont nécessaires pour que les symptômes disparaissent totalement.

Lorsque le lumbago dure plus de 12 semaines, nous parlons alors de lombalgie chronique. Environ 20% des personnes atteintes de lombalgie aiguë développent une lombalgie chronique avec des symptômes persistants parfois jusqu'à un an.

Même si la douleur persiste, cela ne signifie pas toujours qu'il existe une cause sous-jacente médicalement grave ou qui peut être facilement identifiée et traitée.

En cas de lombalgie chronique, la pratique d'un programme d'exercices spécifiques pour le dos, et d'une activité cardiovasculaire quotidienne, est fortement conseillée pour se soigner.

Cours en ligne pour soigner votre mal de dos >>

 

Quand consulter ?

La présence de certains signes d'urgence (red flags) doit conduire à la prise en charge rapide de la lombalgie aiguë par un médecin :

  • Douleur qui dure plus de 6 semaines.
  • Douleur chez les personnes de moins de 18 ans, ou de plus de 50 ans.
  • Douleur qui irradie sous le genou.
  • Antécédents de traumatisme majeur.
  • Douleur intense atypique (par exemple, celle qui survient la nuit ou qui est incessante)
  • Présence d'un déficit neurologique sévère ou rapidement progressif.
  • Incontinence urinaire et/ou fécale; mauvais tonus rectal.
  • Antécédents de cancer ou tumeur.

Si un ou plusieurs de ces signes sont présents, une consultation rapide chez votre médecin est conseillée.

 

Lumbago et arrêt de travail

La Haute Autorité de Santé (HAS) ne recommande pas l'arrêt de travail pour une lombalgie aiguë, sauf si l'intensité des douleurs le justifie.

De ce fait, l'arrêt de travail peut vous être indiqué lorsque vous souffrez d'un lumbago avec un dos bloqué, une grosse difficulté à sortir de votre lit et à marcher.

Cet arrêt de travail doit être le plus court possible, afin d'éviter un passage à la chronicité, et d'éviter que la guérison ne soit pas retardée.

En effet, le repos au lit strict n'est pas recommandé, sauf à très court terme. L'activité physique précoce est recommandée, pour retrouver un dos fonctionnel et favoriser la guérison.

 

D'autres questions après la lecture de cet article ? N'hésitez pas à m'écrire vos commentaires en bas de la page.

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n'a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

 

Ressources scientifiques :

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *