Lombalgie : définition, symptômes, causes

lombalgie, mal an bas du dos
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans cet article, vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut savoir concernant la lombalgie.

Je vous détaille donc les informations importantes concernant la définition, les causes et les symptômes.

Cela vous permet de vérifier si votre douleur peut être comparable à celle d’une lombalgie, afin de trouver des solutions pour vous soigner.

Voici le sommaire de cet article :

Qu’est-ce qu’une lombalgie ?
Les symptômes
Les causes
Durée de la lombalgie
Comment soigner une lombalgie ?

 

Lombalgie : définition

 

La lombalgie est une maladie courante qui correspond à une douleur de la région lombaire, en bas du dos.

Cette région est composée de 5 vertèbres lombaires (L1 à L5) qui s’articulent les unes avec les autres, et qui sont séparées par les disques intervertébraux.

84% des adultes connaîtront au cours de leur vie un épisode de lombalgie, et jusqu’à 50% d’entre eux connaîtront plus d’un épisode.

Cette maladie est la deuxième cause d’arrêt de travail.

Les personnes ayant des emplois physiquement exigeants, des pathologies chroniques, les fumeurs et les personnes en surpoids ou obèses sont les plus à risque de souffrir du bas du dos.

schéma de la région lombaire

 

Symptômes de la lombalgie

 

Les symptômes provoqués par la lombalgie sont :

• Douleurs musculaires de la région lombaire, en bas du dos et parfois de la sacro-iliaque.

• Raideur musculaire et sensation de barre en bas du dos.

• Douleur pouvant irradier le long de votre jambe (crurale ou sciatique).

• Sensations de brûlures, de coups de poignards ou de décharges électrique en bas du dos.

• Difficulté à bouger le dos, principalement en flexion vers l’avant (dos bloqué).

• Constipation, ballonnements, douleurs abdominales.

Ces symptômes sont généralement soulager en position semi allongée et avec le repos.

douleur bas du dos

La douleur dans le bas du dos (lombalgie)

 

Causes de la lombalgie

 

Pour presque toutes les personnes souffrant de lombalgies, il n’est pas possible d’identifier une seule cause nociceptive spécifique.

Plusieurs causes sont donc possibles, parmi lesquelles :

• Contractures musclaires des muscles profonds paravertébraux.

• Dégénérescence des disques intervertébraux, est l’une des causes mécaniques les plus courantes des lombalgies.

Hernie discale lombaire.

Sciatique, qui est une forme de radiculopathie causée par la compression du nerf sciatique.

• Spondylolisthésis, une condition dans laquelle une vertèbre de la colonne vertébrale inférieure glisse en dehors de sa position, pinçant les nerfs sortant de la colonne vertébrale.

• Blessure traumatique, telle que la pratique d’un sport, un accident de voiture ou une chute.

• Déformations du squelette, comme la scoliose.

• Maladies inflammatoires telles que l’arthrite, l’arthrose, la spondylarthrite ankylosante ou la polyarthrite rhumatoïde.

• Ostéoporose avec une diminution progressive de la densité de l’os, pouvant entraîner des fractures vertébrales.

• Sédentarité : les mal de dos est plus fréquent chez les personnes qui ne sont pas en bonne forme physique.

• Surpoids ou obésité.

• Cigarette, qui perturbe la circulation et la nutrition des disques intervertébraux.

 

Durée de la lombalgie

 

80% des lombalgies sont aiguës, donc à court terme. La douleur a tendance à se résoudre naturellement, grâce à vos soins personnels, sans séquelle ni handicap, en 2 semaines en moyenne.

La majorité des lombalgies aiguës sont de nature mécanique. Cela qui signifie qu’il y a une perturbation dans la façon dont les structures du dos (la colonne vertébrale, les muscles, les disques intervertébraux et les nerfs) fonctionnent les unes avec les autres.

La lombalgie subaiguë est définie comme une douleur qui dure entre 4 et 12 semaines.

Si la douleur se poursuit pendant plus de 12 semaines, nous parlons alors de lombalgie chronique.

Environ 20% des personnes atteintes de lombalgie aiguë développent une lombalgie chronique avec des symptômes persistants pouvant s’étendre sur un an.

 

Comment soigner une lombalgie ?

 

Il est tout à fait possible de soigner votre lombalgie naturellement et efficacement. Pour cela, vous pouvez suivre le traitement suivant :

1) Mettre du chaud sur les lombaires.
2) Consulter un kinésithérapeute et ostéopathe.
3) Porter une ceinture lombaire à court terme.
4) Utiliser des huiles essentielles (gautlhérie, menthe poivrée).
5) Prendre un remède naturel anti-inflammatoire (curcuma, omega 3).
6) Pratiquer des exercices spécifiques pour le dos (gainage, fessiers).
7) Réaliser des étirements du dos et des jambes.
8) Faire du Yoga et du Pilates.
9) Pratiquer un exercice respiratoire anti-stress.
10) Perdre du poids avec un régime anti-inflammatoire.
11) Faire du sport quotidiennement.

L’ensemble du traitement naturel est décrit dans mon article suivant.

À LIRE: Traitement naturel pour soigner la lombalgie

 

massage du dos

Massage du dos pour soulager la douleur

À LIRE: 10 exercices à faire pour la lombalgie

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
Fiche d’informations sur la lombalgie
Prise en charge du patient présentant une lombalgie commune
Optimiser la gestion conservatrice des lombalgies chroniques: protocole d’étude pour un essai contrôlé randomisé

Image à la une: People photo created by Racool_studio – www.freepik.com


  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *