Accueil » Soigner ses douleurs et blessures réduire l'inflammation » Mal de dos » Comment soulager et soigner une sciatique ? (Traitement complet)

Comment soulager et soigner une sciatique ? (Traitement complet)

douleur sciatique programme
  • 22
  •  
  •  
  • 2
  •  

Dans cet article, je vous explique comment soigner votre sciatique pour diminuer cette douleur parcourant la fesse et l’arrière de la jambe.

Vous allez donc pouvoir y retrouver le traitement le plus efficace, les exercices, les conseils ainsi que les remèdes naturels pour soulager la douleur sciatique, et guérir plus vite.

Sommaire :

Quel traitement pour soigner une sciatique ?
1) Alterner le froid et le chaud
2) Masser le bas du dos et la fesse
3) Éviter le repos au lit et la position assise
4) Pratiquer des exercices à la maison
5) Utiliser un remède naturel anti-inflammatoire
6) Consulter un kinésithérapeute et ostéopathe
Quelle est la durée d’une sciatique ?
Questions fréquentes sur la sciatique
Bonus : d’autres conseils pour soulager l’inflammation du nerf sciatique

Pour en savoir plus sur la sciatique, et vérifiez si vos symptômes douloureux correspondent à cette pathologie, lisez mon article suivant :

À LIRE: Sciatique : symptômes, causes, définition

 

Quel traitement pour soigner la sciatique ?

 

Pour soigner une sciatique, il faut suivre un traitement dit conservateur qui comprend des exercices tels que le renforcement musculaire, les étirements, le sport cardio, le yoga ou le Tai Chi.Il s’agit du traitement principal contre la sciatique et le mal de dos.

La thérapie manuelle, l’ostéopathie et les approches psychologiques de gestion de la douleur ne doivent être recommandées qu’en parallèle du programme d’exercice, tandis que l’acupuncture ou les électrothérapies ne doivent pas être recommandées.

À noter que les médicaments analgésiques, les anti-inflammatoires non stéroïdiens, les relaxants musculaires et les opioïdes ne semblent pas être plus efficaces qu’un placebo pour réduire les symptômes.

Le premier objectif du traitement sera d’abord de soulager votre douleur. Celle-ci est provoquée par l’inflammation de votre nerf sciatique. Pour la soulager, il existe différents moyens que vous allez pouvoir tester grâce à cet article.

Je vous présente donc le traitement pour faire passer une sciatique.

 

1) Alterner le froid et le chaud

 

Alterner l’application du froid et du chaud sur le bas du dos et la région fessière (15 minutes/ 15 minutes), plusieurs fois par jour.

Le chaud soulage la sciatique grâce à son effet sur la décontraction musculaire. Appliquer une bouillotte sur le bas de votre dos ou prendre un bain chaud sont deux moyens naturels de se soulager.

L’application de glace ou de compresses froides sur le bas du dos réduit le gonflement autour du nerf sciatique et peut aider à minimiser la douleur.

bouillotte soulager la douleur

Mettre du chaud pour soulager la douleur.

 

2) Masser le bas du dos et la fesse

 

Vous pouvez vous masser la zone douloureuse avec une huile essentielle de gaulthérie, diluée dans une huile de support.

Appliquez l’huile sur votre dos et le long de votre jambe, pendant 10 minutes, le temps de faire pénétrer. Vous pouvez le faire 3 fois par jour pour soulager votre sciatique.

En effet, certaines huiles essentielles ont une action relaxante et anti-inflammatoire.

Vous pouvez également utiliser une pommade chauffante comme le baume du tigre rouge.

massage du dos

Massage du dos pour soulager la douleur

 

3) Éviter le repos au lit et la position assise

 

Désormais, il est déconseillé de rester au repos au lit lorsque vous souffrez d’une sciatique.

L’activité physique est conseillée le plus tôt possible, surtout si vous voulez vous soigner rapidement.

Les patients peuvent se reposer un ou deux jours après la recrudescence de la douleur sciatique, mais après cette période, l’inactivité prolongée aggravera généralement la douleur.

Rester assis pendant de longues heures, comme travailler devant un bureau ou regarder la télévision en loisir, peut aggraver la situation en cas de sciatique et de problèmes de dos.

Dans les premiers temps, lorsque la douleur est intense, commencez par alterner des périodes en position assise / allongée avec de courtes marches. Levez-vous le plus souvent possible, même 2 minutes seulement.

L’inflammation peut s’améliorer lorsque vous êtes en mouvement, donc de courtes promenades sont à conseillées.

bienfaits de la marche à pied

La marche à pied, un excellent moyen de soulager la douleur

 

4) Pratiquer des exercices à la maison

 

Dès que possible, je vous conseille de faire des exercices visant à soulager votre nerf sciatique et votre dos.

De plus, les exercices et les étirements activent la circulation sanguine et peuvent produire des endorphines, de puissants anti-douleurs naturels.

Les étirements sont généralement recommandés pour soulager la douleur sciatique (piriforme, ischio-jambier, nerf sciatique).

Rapidement, il faut renforcer les muscles de soutien du dos : les muscles abdominaux, les muscles profonds comme les paravertébraux, les fessiers et les muscles de la hanche.

Sans exercice ni mouvement, les muscles du dos et les structures de la colonne vertébrale deviennent plus faibles et moins aptes à “supporter le dos”. Ce qui peut entraîner des blessures et des tensions, provoquant une douleur supplémentaire.

À LIRE: Les exercices et les étirements pour la sciatique

 

Exercice pour étirer le nerf sciatique

Exercice pour étirer le nerf sciatique


À TÉLÉCHARGER:
Programme d’exercices guidé de 6 semaines pour soigner votre sciatique + Méthodes naturelles pour vous soigner

douleur sciatique

EN SAVOIR PLUS →


 

5) Utiliser un remède naturel anti-inflammatoire

 

La sciatique étant le résultat d’une inflammation de votre nerf sciatique, vous pouvez vous orienter vers des remèdes anti-inflammatoires.

Contrairement aux médicaments anti-inflammatoires (AINS), les plantes suivantes ne perturbent pas le mécanisme naturelle de guérison du corps :

Harpagophytum, qui a donné des résultats tout aussi bons pour réduire la douleur qu’un AINS.

Écorce de saule, également efficace pour réduire la douleur.

Curcuma, qui diminue l’inflammation grâce à son principe actif, la curcumine.

Il est également possible de tester l’acupuncture et l’homéopathie.

remèdes naturels anti-inflammatoires

Remèdes naturels anti-inflammatoires

 

6) Consulter un kinésithérapeute et ostéopathe

 

Établir un diagnostic, déterminer les causes du problème et soigner la sciatique sont les 3 raisons principales qui doivent vous convaincre de consulter.

Vous risquez de perdre votre temps en masquant simplement la douleur avec des médicaments ou des anti-inflammatoires.

Chaque cas de sciatique étant différent, le kinésithérapeute et ostéopathe pourra vous manipuler et vous proposer des exercices adaptés à votre problème.

De plus, il pourra vous conseiller sur des adaptations posturales devant votre poste de travail ou encore lors de vos déplacements en voiture afin de prévenir la douleur sciatique.

consultation-thérapeute-tendinite

 

Quelle est la durée d’une sciatique ?

 

Un épisode aigu de sciatique peut durer entre une et deux semaines et se résout généralement en quelques semaines.

Il est assez fréquent de ressentir un engourdissement pendant un certain temps après la disparition de la douleur.

Environ la moitié des personnes souffrantes de la sciatique récupèrent totalement après 6 semaines.

La plupart du temps, la sciatique peut être traitée naturellement avec des exercices physiques appropriés.

Certains cas graves nécessitent des injections de stéroïdes dans la colonne vertébrale. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire dans la colonne lombaire pour soulager les symptômes sciatiques.

 

Questions fréquentes sur la sciatique

 

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

La sciatique est une affection très invalidante définie comme une douleur radiculaire de la jambe, avec ou sans déficits sensoriels, moteurs ou réflexes, irradiant le long du trajet du nerf sciatique.

La plupart du temps, elle est la conséquence de l’irritation des racines nerveuses par un disque intervertébral (hernie discale).

Faut-il faire un examen (IRM) quand on souffre d’une sciatique ?

L’imagerie n’est pas nécessaire pour confirmer le diagnostic et n’est demandée que si la douleur persiste pendant plus de 12 semaines ou si le patient développe des déficits neurologiques progressifs.

Quand se faire opérer d’une sciatique ?

La chirurgie est une option si les symptômes ne s’améliorent pas après 6 à 8 semaines de traitement conservateur. Cela peut accélérer la guérison, mais l’effet est similaire aux soins conservateurs à un an

Est-il bon de marcher avec une sciatique ?

L’activité cardiovasculaire est recommandée pour soulager et soigner la sciatique. La marche étant une activité cardiovasculaire non traumatisante, il est bon de marcher avec une sciatique.

La marche régulière stimule la libération d’endorphines (anti-douleur naturel) et réduit l’inflammation.

Est-ce qu’un ostéopathe peut soigner une sciatique ?

L’ostéopathie et la thérapie manuelle font partie du traitement de la sciatique, en complément des exercices et des étirements qui restent la priorité.

L’ostéopathe pourra vous aider à diminuer plus rapidement la douleur, en calmant l’inflammation du nerf grâce à des techniques manipulations visant à redonner plus de capacités de mouvements au corps.

 

Autres conseils pour soulager l’inflammation du sciatique

 

En plus du traitement et des remèdes naturels précédents, il est indispensable d’adopter une hygiène de vie saine.

Pour diminuer plus rapidement l’inflammation et améliorer vos chances d’obtenir un soulagement de la sciatique, veillez à suivre un régime alimentaire sain et équilibré. De plus, ne fumez pas, faites de l’exercice et dormez suffisamment.

Le surpoids, suite à une alimentation riche en produits industriels transformés et en sucre, est source d’inflammation. Il augmente vos risques de développer une sciatique.

Adopter une alimentation naturelle riche en produits frais (légumes, légumineuses, fruits, oléagineux, graines complètes…) est un passage obligé pour soigner vos problèmes de santé.

N’hésitez pas à prendre 5 minutes pour connaître les bases de ce type d’alimentation anti-inflammatoire grâce à mon cours gratuit pour apprendre à manger équilibré.

Ajouté à cela, vous devez pratiquer une activité physique régulière, c’est à dire minimum 30 minutes par jour. Le mouvement a une action réparatrice sur vos tissus.

Enfin, pour diminuer l’inflammation, il faut diminuer votre stress et dormir suffisamment.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

Découvrez mon livre pour vous aider à mieux vous soigner
De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Article mis à jour le 26 octobre 2020.

Sources :
PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D’EVOLUTION

La consultation médicale et le traitement de la sciatique
La sciatique par hernie discale : traitement conservateur ou traitement radical ?
The Clinical Effectiveness and Cost-Effectiveness of Management Strategies for Sciatica: Systematic Review and Economic Model.
Manipulation or microdiskectomy for sciatica? A prospective randomized clinical study.
The effects of self-mobilization techniques for the sciatic nerves on physical functions and health of low back pain patients with lower limb radiating pain
Diagnostic et traitement de la sciatique
Lombalgie et sciatique: résumé des conseils “NICE”
Stratégies de prise en charge de la sciatique (synthèse PEDro)


  • 22
  •  
  •  
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 commentaires sur “Comment soulager et soigner une sciatique ? (Traitement complet)”

  1. Bonjour

    je suis une adepte de tout ce que vous préconisez. Malheureusement, j’ai une sciatique depuis 3 semaines et seuls des médicaments style morphine me soulagent.. Impossible de m’en passer pour l’instant, la douleur est insupportable! j’ai passé une semaine en clinique avec un traitement minime, aucun résultat.. Je suis rentrée chez moi, puis retour à l’hopital cette fois.. Douleurs intolérables! traitement administré plus fort..Miracle.. souffrance trés diminuée! là, je suis chez moi et je vous prie de croire que je suis à la lettre la prescription de mon ordonnance. j’attends le rendez-vous pour une IRM. En conclusion ok pour des traitements naturels mais la franche souffrance change la donne. (J’ai perdu mon époux le 2 mai.. n’en serai-ce pas la cause?)

    1. Bonjour, il est difficile d’affirmer cela, même si l’impact psychologique d’un tel évènement peut être tout à fait exacerbé les problèmes.
      Je vous souhaite bon courage dans votre démarche et dans votre soin.
      Cordialement.

  2. Merci pour votre travail! Vous êtes un chef! J’ai super mai au niveau de la fesse gauche, lorsque je suis assis et me lève, ça me fait des “BOOM BOOM BOOM” Au nerf sciatique, ça passe au bout de quelques secondes mais qu’est ce que ca fait mal! J’ai essayé vos exercices pour soulager la douleur mais j’ai beaucoup de mal a les mettre en pratique, cela fait 3 semaines que ça dure et rien n’y fait… Je désespère et mon kiné/ostéo est absent jusqu’en septembre. Aurez vous quelques conseils en attendant? J’ajoute que j’essaie au maximum la marche pour donner du mouvement mais vos exercices sont vraiment dur a faire avec mes douleurs. Milles merci, vraiment, c’est très gentil de nous consacrer de votre temps, je vous souhaite que du bonheur dans votre vie monsieur vous n’imaginez pas comme je vous suis reconnaissant!

      1. Bonjour
        Apres un massage par kiné pour mal au dos la douleur est passée dans la jambe et je ne peux poser la jambe à terre sans avoir mal…1 séance ostéopathe et un peu moins mais du mal à marcher…15 jours départ kiné et 5 jours depuis ostéopathe
        Douleur précise côté intérieur tout en haut jambe.., parcourue descend un peu
        Merci pour votre réponse
        J’ai pris 7 jours anti-inflammatoires…mieux pas longtemps

  3. bonjour,
    j’ai une activité relativement sportive (berger),en relevant une remorque renversée je me suis déclenché une sciatique,suite a une erreur de prescription j’ai fragilisé mon foie,donc pas de tratement chimique envisageable,les rx,ne montrent pas d’anomalie,mais depuis un an,je ne peux plus me baisser,et toutte activité soutenue comme le parrage des animaux me paralyse a nouveau.Pensez vous que je sois capable de regalopper ou suis-je condamné a vie?

    1. Bonjour,
      Je vous conseille de pratiquer des exercices de renforcement musculaire, notamment de type gainage et d’autres pour votre sciatique. Vous pouvez en trouver de nombreux sur mon site ou ma chaine YouTube.
      À long terme, cela peut fortement vous aider et impacter positivement votre quotidien.

      Cordialement,

  4. Bonjour,

    Pouvez vous me donner un conseil car au jour d’aujourd’hui je désespère et je n’ai marre de cette douleur atroce qui me poursuit depuis 7 mois 🙁
    Ca a commencé par une douleur lombaires. L’ostéopathe m’a craqué et le jour même j’ai senti une douleur sur la fesse droite. Il m’a rassurée ; ça vas passé.
    Les jours et les semaines se suivent et ma douleur devient plus intense.
    J’ai les larmes aux yeux pendant le changement de position assis debout, entrer et sortir de ma voiture, m’assoir à table comme tout le monde pour manger, me lever de mon lit je souffre et je traine la jambe pendant la crise.

    J’ai consulté un rhumatologue, il m a fait une injection de medrol intramusculaire et 6 séances d’acupuncture. Il m’a demandé de faire une RX et IRM. Résultat ; trocanterite et sciatique provoqué par L4,L5 et S1.

    J’ai consulté un orthopédiste qui m’a prescrit du voltaren en comprimés( sans résultat). Il m’a conseillé de voir l’anesthesist et faire des péridurales.
    J’ai fais 3 infiltrations espacés de 2 semaines, il m’a prescrit de Lyrica.
    Apres ça, la douleur à diminué de 30%

    Je suis allé consulter un kiné ( pendant le confinement) très professionnel je n’ai pas de doute, mais après avoir massé sur ma fesse, la douleur es devenu plus forte et se diffuse jusque au talon ( hors que avant était localisé jusque à mi-cuisse ).

    Par la suite, je suis allé voir le kiné que mon orthopedist m’a conseillé, suis à ma 10 ème séance et il travail bien, rien a dire mais ma douleur reste la et j’en peux plus 🙁

    Apres avoir faire le tour : généraliste, reumathologue,orthopédiste, ostéo, kine…je suis vraiment à bout…:-(

    Merci pour votre avis
    Bien cordialement

  5. bonjour,

    Je viens de regarder votre vidéo et conseils mais en ce moment mes douleurs surtout fesse au creux, mollet, bas du dos sont atroces et pour me relever d’une chaise ou canapé un peu bas, je hurle de douleur et le matin au lever du lit que j ai rehaussé du un 2e matelas, je hurle et crise de larmes les matins, si bien que j ai peur de me coucher. j’ ai bien suivi les conseils pour les coussins au lit et pour me retourner sur le coté ou le dos c est un calvaire.

    Ce matin avec l aide d’ un petit escabeau pourtant pour me maintenir je hurlais en me levant, pas moyen de mettre assise bord du lit et impossible de trouver la bonne position pour quitter mon lit.

    j’ ai fait un scanner en janvier, une infiltration également sous scanner et calmée 2 jours, je devais en refaire 2 juste avant le confinement et meme avec ces terribles souffrances, on ne peut me les faire acturellement, donc attendre fin covid et ensuite reprendre rendez vous. Je déprime et me demande si je vais m’ en sortir

    j ai une lombo sciatique avec L5S1 protrusion discale etc etc termes que je ne comprends pas mais apparemment plusieurs hernies. Le médecin m’ a prescrit patchs fentanyl 25 morphine que je refuse d appliquer et donc je préfère venir vers vous pour des conseils

    Dois je consulter un rhumatologue si je ne veux pas etre opérée ou un neuro chir??? ce second doit etre consulté si opération je suppose

    désolée de vous ennuyer et pas simple à expliquer mais je suis au bord du malaise les matins au lever et la nuit quand je me relève, j’ ai peur de me coucher

    merci à vous de me répondre, un grand merci

    1. Bonjour, je pense qu’il est pertinent de prendre l’avis d’un spécialiste (chirurgien du rachis) afin de discuter avec lui.
      Vos douleurs semblent très intenses, vous ne pouvez pas laisser les choses trainer.
      Le rhumatologue risque de ne pas pouvoir vous apporter plus que votre traitement actuel…
      Consultez votre médecin pour avoir de meilleurs informations et pour vous aiguiller.
      Cordialement

  6. Je souffre de sciatique depuis un an environ. Plusieurs infiltrations espacées de plusieurs mois, une trentaine de séances de kinésithérapie (électrothérapie, chaleur, massages…) sans résultat et pour finir intervention chirurgicale sur les vertèbres il y a 6 mois, le tout sans résultat. La douleur est toujours là, lancinante, parfois insoutenable de la fesse jusqu’au pied.La position assise même en voiture est douloureuse. Quant aux médicaments je n’ai pas droit aux anti-inflammatoires qui pourraient sans doute calmer la souffrance (problèmes cardiaques). On me propose une 2ème intervention chirurgicale pour «souder » les vertèbres responsables, avec les inconvénients qui s’ensuivront (mobilité réduite etc…) mais qui supprimera les douleurs (fesse, jambe, sensation de brûlure etc…)
    De plus je suis informée à l’avance d’une intervention très longue cette fois ci que mon cœur devra supporter (auparavant pose d’un stimulateur cardiaque…)
    Pouvez vous me dire ce que vous pensez de tout cela ? Je vous précise mon âge 81 ans
    Merci par avance de vos commentaires et de vos avis.
    Bien cordialement

    1. Bonjour, je ne peux pas vous conseiller mieux que votre chirurgien. Je vous conseille d’en discuter avec votre médecin et de prendre un deuxième avis avec un autre chirurgien. Orientez vous vers le professionnel avec qui vous avez confiance, et écoutez le. Cordialement,