Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Mal de dos » Sciatique et grossesse : le traitement et les exercices

Sciatique et grossesse : le traitement et les exercices

Pendant la grossesse, la sciatique peut faire partie des complications. Les douleurs provoquées par l’irritation du nerf sciatique peuvent être très handicapantes, et difficiles à soulager chez la femme enceinte.

Dans cet article, je vous détaille le traitement naturel pour soigner la sciatique pendant la grossesse, ainsi que les exercices conseillés. À noter que la sciatalgie peut survenir à n’importe quel moment chez la femme enceinte, du 1er trimestre, jusqu’au dernier mois de grossesse.

Sommaire :

 

Qu’est-ce qu’une sciatique ?

 

La sciatique, également connue sous le nom de sciatalgie ou lombosciatique, est causée par une irritation du nerf sciatique. Ce nerf prend naissance dans la région lombaire, passe dans la fesse et descend le long de la cuisse.

Pour cette raison, la sciatique correspond à une douleur pouvant partir du bas du dos, parcourir le fessier, la hanche, et descendre le long de la jambe.

Pendant la grossesse, une sciatique peut survenir lorsque votre bébé, en pleine croissance, et votre utérus en expansion, exercent une pression contre votre nerf sciatique. Cette pression peut provoquer une inflammation, une irritation et des douleurs de type sciatalgie.

La sciatique est plus susceptible de survenir plus tardivement pendant votre grossesse, à mesure que votre bébé grandit. Mais il est tout à fait possible de souffrir d’une sciatalgie au 1er trimestre, ou au second.

Parfois, la sciatique est causée par d’autres conditions, telles qu’une hernie discale lombaire, ou un spasme du muscle piriforme, située en profondeur de la fesse.

À LIRE: Sciatalgie : Traitement naturel et exercices kiné

illustration de la douleur sciatique

 

Comment soulager une sciatique chez la femme enceinte ?

 

Peu de médicaments peuvent être utilisés et tolérés pour soulager la douleur chez la femme enceinte. Heureusement, il existe un traitement non pharmacologique efficace, et sans danger.

Le traitement naturel pour soulager la sciatique pendant votre grossesse comprend :

    • Pratique d’une activité cardiovasculaire quotidienne, plusieurs fois par jour (marche, natation, vélo…).
    • Faire des mouvements (étirements kiné) pour étirer le nerf sciatique et le dos.
    • Limiter le temps passé en position assise, qui augmente le risque de développer une sciatique.
    • Repos en milieu de journée (sieste, ou relaxation respiratoire).
    • Mettre du chaud dans le bas du dos (les lombaires), 15 minutes, 2 à 3 fois par jour.
    • Utiliser le froid sur le trajet du nerf sciatique (cuisse ou mollet), 15 minutes, 2 à 3 fois par jour.
    • Se masser le bas du dos et la fesse.
    • Maintenir une bonne posture (se tenir droite, garder le dos droit pour porter ou soulever un objet).
    • Éviter de porter des chaussures à talon, qui peuvent augmenter les douleurs sciatiques.
    • Adopter une alimentation saine, équilibrée, pour lutter contre l’inflammation du nerf sciatique.
    • S’orienter vers l’ostéopathie, l’acupuncture, ou le Yoga.

Il est important de préciser que l’utilisation de compléments alimentaires, même naturels, d’huiles essentielles, d’homéopathie, ou autres solutions naturelles, peuvent être contre-indiquée. chez la femme enceinte. Il faut absolument en parler avec votre médecin avant d’utiliser ce type de remèdes.

 

Quel mouvement pour soulager la sciatique ?

Vous pouvez tester les trois exercices kiné suivants pour soulager votre sciatalgie :

 

Exercice d’assouplissement du dos

Assouplissement du dos en flexion extension

Assouplissement du dos en flexion extension

Consignes :

    • Positionnez-vous au sol, dans la position à 4 pattes.
    • Faites le dos rond le plus possible, tout en bougeant votre bassin et votre tête.
    • Tenez la postion 2 à 3 secondes.
    • Creusez le dos le plus possible, amenez votre tête vers l’arrière et accompagnez le mouvement du dos avec votre bassin.
    • Tenez la postion 2 à 3 secondes.
    • Répétez le cycle 5 à 6 fois.

 

Étirement du sciatique debout

Étirement du nerf sciatique debout

Étirement du nerf sciatique debout

Consignes :

    • Placez votre jambe sur un support, genou tendu, sans que celle-ci ne vous tire. Votre buste doit rester en face de votre pied.
    • Ramenez la pointe des pieds à fond vers vous sur 2 secondes, sans plier le genou, puis amenez les orteils à l’opposé pendant 2 secondes.
    • Vous devez sentir une tension le long de l’arrière de la cuisse, du genou et/ou du mollet.
    • Réalisez 20 mouvements aller-retour successifs.

 

Étirement de la fesse

étirements des membres inférieurs

Assouplissement des muscles fessiers

Consignes :

    • Respectez la position ci-dessus et posez la tête au sol (si besoin ajoutez un coussin).
    • Tirez sur votre jambe avec vos mains en direction de votre poitrine jusqu’à sentir un étirement dans la fesse de la jambe opposée.
    • Maintenez 30 secondes, puis relâchez.

 

 

Comment masser le nerf sciatique ?

Les auto-massages peuvent vous permettre de soulager votre sciatalgie. Les techniques suivantes peuvent ainsi être utilisées :

Massage du dos avec la paume et les pouces :

Massez le bas du dos avec les paumes de vos mains, de la colonne vertébrale jusqu’aux fessiers. Vous pouvez utiliser vos pouces sur les endroits les plus douloureux ou tendus. Pour cela, appuyez sur ces points douloureux, pendant 10 à 15 secondes, jusqu’à ce que la douleur diminue, puis relâchez.

Massage de la fesse et la cuisse :

Vous pouvez utiliser un rouleau de massage pour vous masser la fesse et la cuisse. Si vous n’en avez pas, placez deux balles de tennis dans une chaussette, faites un noeud au bout, et placez-les sur le sol.

Asseyez-vous sur les balles ou le rouleau, sur la fesse douloureuse, les genoux pliés. Glissez votre fesse sur les balles, au niveau de la zone douloureuse. Ensuite, vous pouvez stopper le mouvement et rester appuyé lorsque vous sentez un point tendu et douloureux, pendant 20 secondes, avant de relâcher.

Enfin, placez le rouleau ou les balles à l’arrière de votre cuisse, idéalement au milieu de celle-ci, et faites-les glisser de la fesse au genou, en vous aidant de votre seconde jambe (genou plié). Si vous ne parvenez pas à utiliser la balle de tennis, vous pouvez masser l’arrière de votre cuisse avec vos pouces et vos doigts.

 

Comment dormir avec une sciatique enceinte ?

 

Pour dormir avec une sciatique, il faut trouver une position confortable, notamment pour votre dos.

Il est conseillé de dormir sur le côté, avec un coussin entre les genoux. Le plus important sera de dormir dans la position la plus confortable pour vous avant tout.

La position sur le dos peut augmenter les douleurs chez la femme enceinte. Toutefois, il est possible de soulager vos lombaires, et votre sciatique, en plaçant un coussin sous vos genoux.

Il n’y a pas de position à éviter pour dormir pendant la grossesse. Certaines organisations conseillent de dormir sur le côté gauche, pour augmenter la quantité de sang et de nutriments qui atteignent le placenta.

Si vous ne parvenez pas à dormir sur le côté, soyez rassurée, la position de sommeil ne semble pas influencer le bon développement du foetus.

position pour dormir

 

Symptômes de la sciatique chez la femme enceinte

 

Les symptômes de la douleur sciatique chez la femme enceinte comprennent :

    • Douleur temporaire ou constante dans une fesse, ou une jambe, plus rarement les deux.
    • Douleur le long du trajet du nerf sciatique, des fesses à l’arrière de la cuisse, et au pied.
    • Une lombalgie (mal de dos) peut s’ajouter aux symptômes douloureux.
    • Douleur vive, lancinante, avec des sensations de brûlures, de fourmillements, ou de picotements.
    • Possibilité de ressentir des engourdissements, ou une faiblesse de la jambe ou du pied affecté.
    • Difficulté à marcher, à se tenir debout ou à s’asseoir.

Important :

Certains signes d’alerte doivent vous orienter vers une consultation médicale d’urgence : fièvre, fatigue, ou perte de poids inexpliquée, douleur intolérable, devenant encore plus vive la nuit, paralysie du membre inférieur, perte de sensibilité soudaine (anesthésie en selle, engourdissement périnéal), troubles urinaires, traumatisme récent.

À LIRE: Mal de dos et grossesse : 10 conseils pour se soulager

 

Pourquoi peut-on souffrir d’une sciatique pendant la grossesse ?

 

Les causes principales des douleurs du nerf sciatique sont les changements physiologiques posturaux et hormonaux qui interviennent dès les premières semaines.

Au fur et à mesure que la grossesse avance, le poids croissant de l’utérus et du foetus entraîne le déplacement du centre de gravité vers l’avant. Pour compenser, la tête et le haut du corps se déplacent vers l’arrière, introduisant une hyperlordose de la colonne lombaire (augmentation du creux du bas du dos).

Ce changement postural provoque un stress sur les articulations intervertébrales et les ligaments, stimulant l’inflammation de ces articulations et entraînant des douleurs en bas du dos, voire une irritation du nerf sciatique.

De plus, la croissance du foetus et de l’utérus peut provoquer une compression du nerf sciatique, venant ainsi déclencher une sciatalgie.

Enfin, la production de l’hormone relaxine augmente dès les premières semaines de grossesse. Cela déclenche une laxité des articulations et une diminution de la résistance des ligaments, pouvant entrainer une instabilité de la colonne vertébrale.

Ainsi, les muscles lombaires augmentent leur tonus pour contrer l’affaiblissement de la ceinture lombo-pelvienne, pouvant provoquer des irritations des racines nerveuses, dont le nerf sciatique.

Trajet de la douleur sciatique

 

Sciatique pendant la grossesse et arrêt de travail

 

Lorsque votre sciatique provoque des douleurs trop intenses pour que vous puissiez assurer votre travail, votre médecin peut vous prescrire un arrêt de travail.

Classiquement, la durée de l’arrêt de travail en cas de sciatique dépend de votre activité. Pour un métier sédentaire, 2 jours en moyenne suffisent. Pour un métier physique, la durée peut être étendue à 21, voire 35 jours.

Lorsque votre activité professionnelle n’est pas compatible avec votre grossesse, vous êtes en droit de demander un aménagement, afin d’éliminer les tâches pouvant nuire à votre santé. Si votre employeur est dans l’impossibilité d’aménager votre activité, un accord avec la Sécurité Sociale peut être proposé, pour obtenir une suspension du contrat de travail. Dans cette situation, vous pouvez percevoir une allocation journalière de maternité.

 

Est-il bon de marcher avec une sciatique ?

 

La marche est efficace et conseillée pour soulager la douleur sciatique pendant la grossesse. En effet, elle stimule la circulation sanguine, la libération d’endorphines (anti-douleur), et réduit l’inflammation.

De ce fait, en plus du soulagement de la douleur, la marche permet d’assouplir les muscles et les tendons du dos, du bassin et des jambes.

Par contre, la douleur doit rester supportable à la marche, et ne doit pas aggraver les symptômes.

Si vous êtes dans l’impossibilité de marcher, il sera alors préférable de choisir une autre activité physique, comme le vélo, le vélo elliptique ou la piscine. Vous devez trouver l’activité physique qui n’augmente pas vos douleurs, et vous permet de bouger régulièrement pendant votre journée.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Utilisez la barre de recherche du menu pour trouver les réponses à vos questions.

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

 

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :

Sciatique chez une patiente : considérations anatomiques, étiologie et revue de la littérature.
Grossesse et lombalgie
Lombalgie liée à la grossesse
Régime alimentaire pendant la grossesse – plus que la nourriture
Effet des interventions basées sur l’alimentation et l’activité physique pendant la grossesse sur le gain de poids gestationnel et l’issue de la grossesse : méta-analyse des données individuelles des participantes issues d’essais randomisés
Évaluation prospective de la position de sommeil de la mère sur 30 semaines de gestation et résultats indésirables de la grossesse
Une enquête sur les états de comportement du fœtus pendant le sommeil maternel durant une grossesse en fin de gestation saine: une étude d’observations
– Image à la une: People photo created by yanalya

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *