Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Mal de dos » Lombosciatique : le traitement naturel contre la lombosciatalgie

Lombosciatique : le traitement naturel contre la lombosciatalgie

La lombosciatique déclenche à la fois une lombalgie (douleur lombaire) et une sciatique. Pour la soigner, il existe un traitement spécifique qui associe des remèdes pour soulager la lombosciatalgie, ainsi que des exercices et des étirements.

Dans cet article, retrouvez l’ensemble des informations pour soulager votre lombosciatique naturellement, qu’elle soit commune, unilatérale, bilatérale, ou la conséquence d’une hernie discale.

Sommaire :

 

Lombosciatique : Définition

 

La lombosciatique commune est un symptôme correspondant à la présence d’une lombalgie et d’une sciatique.

La lombalgie est définie comme une douleur, une tension musculaire ou une raideur localisée dans la région lombaire, entre les côtes et les plis fessiers, avec ou sans douleur dans les jambes.

La sciatique correspond à une névralgie du nerf sciatique, plus exactement une douleur suivant le territoire du nerf spinal (L5 S1).

La lombosciatique peut provoquer une lombosciatalgie, c’est à dire une douleur à la fois dans la région lombaire, et dans les jambes.

Les symptômes de la lombosciatique sont :

    • Douleur lombaire, dans la fesse, et dans la jambe (unilatérale), plus rarement dans les deux jambes (bilatérale).
    • Douleur pouvant irradier jusqu’au pied et aux orteils.
    • Engourdissement et paresthésie le long de la jambe, du mollet, ou du pied.
    • Douleur augmentée par le test de Lasègue (flexion de la hanche avec le genou tendu).

En cas de lombosciatique paralysante, le patient ne parvient plus à effectuer certains mouvements du pied, comme se mettre sur les talons, ou sur la pointe des pieds. Il s’agit d’un signe d’alerte nécessitant une prise en charge médicale d’urgence.

Enfin, la lombosciatique peut être tronquée, lorsque la douleur s’arrête au niveau de la fesse, mais ne descend pas le long de la jambe et du mollet. Cela peut être le cas lorsqu’un syndrome du piriforme est présent.

Trajet de la douleur sciatique

Trajet de la douleur sciatique

 

Comment se déclenche une sciatique ? (les causes)

 

Différentes causes peuvent déclencher la sciatique :

    • Hernie discale lombaire (L4/L5 ou L5/S1).
    • Sténose lombaire (rétrécissement du canal rachidien).
    • Discopathie dégénérative (dégradation des disques qui jouent le rôle de coussins amortisseurs entre les vertèbres).
    • Spondylolisthésis (condition pour laquelle une vertèbre glisse vers l’avant).
    • Syndrome du piriforme, correspondant à une sciatique tronquée. Souvent, il n’y a pas de douleur lombaire. En effet, c’est un muscle situé dans la fesse, le piriforme, qui vient comprimer le nerf sciatique. Il n’y a donc pas d’anomalie de la colonne.
    • Position assise prolongée : les personnes assises pendant de longues périodes ou ayant un mode de vie sédentaire sont plus susceptibles de développer une sciatique que les personnes actives.
    • Compression du nerf sciatique par une tumeur.
    • Présence d’une inflammation chronique comme en cas de diabète, de maladies cardiovasculaires, de surpoids et d’obésité ou de tabagisme.

À LIRE: Sciatique : traitement, symptômes et causes

illustration de la douleur sciatique

 

Comment soulager une lombosciatique naturellement ?

 

En cas de lombosciatique aiguë, le traitement doit soulager les douleurs lombaires, et la sciatique :

Le traitement naturel est plus conseillé que la prise de médicaments anti-inflammatoires, dont l’efficacité n’est pas significative pour soulager la douleur. Ils peuvent apporter un soulagement à court terme, mais les effets indésirables sont souvent présents suite à la prise de médicaments.

À LIRELes remèdes contre le mal de dos et la sciatique

Si votre lombosciatique ne se soigne pas rapidement, ou si vous souffrez de ce problème souvent, on parle alors de lombosciatique chronique.

Dans ce cas, vous devez pratiquer des exercices physiques et kiné pour traiter votre lombosciatalgie :

Ces éléments constituent la priorité pour traiter efficacement la lombosciatique. En complément des exercices, certaines techniques peuvent aider à soulager la douleur à court terme :

    • Massage, physiothérapie, électrothérapie.
    • Ostéopathie ou thérapie manuelle.
    • Yoga.
    • Acupuncture.

 

 
Besoin de soigner efficacement et durablement votre lombosciatique ?
 
Utilisez mon programme complet de 12 semaines à faire chez vous (planning d’exercices, photos, vidéos, gestes et postures, méthodes naturelles, alimentation) pour un maximum de résultats.
 
 

 

Lombosciatique et hernie discale

 

Dans 90% des cas des lombosciatiques, une hernie discale L5/S1 est présente.

La région L5 S1 correspond à l’articulation entre votre dernière vertèbre lombaire (L5) et votre sacrum. Elle est située tout en bas de votre dos, au dessus du pli fessier.

Une hernie discale est un fragment du disque intervertébral qui est poussé vers le canal rachidien par une déchirure ou une rupture de l’anneau.

En raison de ce déplacement, le disque comprime les nerfs rachidiens, provoquant souvent des douleurs parfois sévères dans la région de la hernie.

Le traitement de la lombosciatique avec hernie discale est le même que celui décrit précédemment, avec la possibilité d’y ajouter un exercice spécifique pour la hernie discale lombaire : la technique de Mc Kenzie.

À LIRE: Hernie discale L5 S1 : symptômes et traitement complet

illustration de l'hernie discale lombaire

 

Quelle est la durée d’une sciatique ?

 

Un épisode aigu de sciatique peut durer entre une et deux semaines et se résout généralement en quelques semaines.

Il est assez fréquent de ressentir un engourdissement pendant un certain temps après la disparition de la douleur.

Environ la moitié des personnes souffrant de la sciatique récupèrent totalement après 6 semaines.

La plupart du temps, la sciatique peut être traitée naturellement avec des exercices physiques appropriés.

Certains cas graves nécessitent des injections de stéroïdes dans la colonne vertébrale. Dans de rares cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire dans la colonne lombaire pour soulager les symptômes sciatiques.

 

Comment reconnaître une sciatique paralysante ?

 

Lorsque la compression du nerf sciatique est trop importante, cela peut déclencher une sciatique paralysante.

Dans ce cas, en plus d’une douleur souvent plus violente, certains mouvements du pieds deviennent difficiles voire impossible :

    • Se mettre sur la pointe des pieds.
    • Tenir sur les talons.
    • Difficulté à la marche, avec le pied qui traine au sol.

Si vous suspectez la présence d’une sciatique paralysante, vous devez consulter un médecin en urgence.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Utilisez la barre de recherche du menu pour trouver les réponses à vos questions.

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

 

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :

Stratégies de prise en charge de la sciatique (synthèse PEDro)
Lombalgie et sciatique: résumé des conseils NICE
Les effets des techniques d’auto-mobilisation des nerfs sciatiques sur les fonctions physiques et la santé des patients lombalgiques avec douleur irradiante des membres inférieurs
Diagnostic et traitement de la sciatique
L’efficacité de l’aromathérapie pour réduire la douleur : revue systématique et méta-analyse.

Phytothérapie pour les lombalgies.
La curcumine soulage la radiculopathie lombaire en réduisant la neuroinflammation, le stress oxydatif et les facteurs nociceptifs.
PRISE EN CHARGE DIAGNOSTIQUE ET THERAPEUTIQUE DES LOMBALGIES ET LOMBOSCIATIQUES COMMUNES DE MOINS DE TROIS MOIS D’EVOLUTION
Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour les lombalgies avec sciatique
Conseils pour se reposer au lit versus conseils pour rester actif pour les lombalgies aiguës et la sciatique
– Image à la une: Man photo created by freepik

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *