Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Douleur au genou » Tendinite rotulienne en vélo : traitement et réglages

Tendinite rotulienne en vélo : traitement et réglages

DéfinitionCauses / Traitement / Exercices de rééducation / Réglage du vélo / Peut-on faire du vélo ?

 

Syndrome rotulien : définition 

La tendinite rotulienne correspond à une douleur et une inflammation du tendon rotulien, en-dessous de la rotule. Elle se manifeste généralement lors des sports de sauts, monter ou descendre des escaliers, s’agenouiller, courir, ou encore pédaler.

Cette douleur antérieure du genou est fréquente chez le cycliste, suite à une surcharge d’entraînement, mais peut aussi être associée à un problème de position, et de réglages du vélo et des cales.

La tendinite rotulienne est souvent plus intense à froid, et à tendance à diminuer à chaud, sur le vélo. De plus, la douleur tend à augmenter après l’entrainement, et 24 heures après.

À LIRE : Tendinite rotulienne : symptômes, causes, durée

Les causes de la tendinite rotulienne chez le cycliste

En vélo, la force exercée sur la rotule est importante durant les mouvements de pédalage. Ainsi, les mouvements répétés de pédalage peuvent solliciter le tendon rotulien au delà de ses capacités, et conduire à une inflammation.

Plusieurs causes peuvent être à l’origine de la tendinite rotulienne chez le cycliste :

  • Mauvaise gestion de l’entrainement, avec une augmentation trop rapide de la charge d’entrainement (volume et/ou intensité, travail en côte, faible cadence de pédalage).
  • Mauvais réglages du vélo et du matériel (taille du cadre, pédales, cales, hauteur et recul de selle).
  • Déséquilibres musculaires (faiblesse du quadriceps (vaste interne), des muscles abducteurs de la hanche (les fessiers et le tenseur du fascia-lata).
  • Raideurs des muscles de la cuisse (quadriceps et ischio-jambiers).
  • Erreurs dans le pédalage, avec un genou qui rentre trop vers l’intérieur, et une flexion dorsale de cheville plus prononcée.

À LIRE : Traitement du syndrome rotulien à vélo

Traitement de la tendinite rotulienne en vélo

Le traitement conseillé pour soigner la tendinite rotulienne chez le cycliste est le suivant :

  • Repos du genou sur les premiers jours.
  • Ne pas utiliser d’anti-inflammatoire pour se soulager.
  • Vérifier, ou modifier, les réglages du vélo (selle, pédales, cales).
  • Faire des exercices de rééducation.
  • Réduire le volume d’entrainement, en respectant le seuil de la douleur (maximum 3/10 pendant le sport).
  • Continuer à faire du sport, en choisissant les sport non douloureux, comme la natation, ou le cardio.
  • Mettre du froid sur le genou, après le vélo, 15 minutes.
  • Massage de la cuisse, pour assouplir le quadriceps et les ischio-jambiers.
  • Porter un taping sur le genou, pendant l’entrainement.
  • Prendre du collagène, 15 grammes, 30 minutes à 1 heure avant les exercices.

La tendinite rotulienne peut guérir rapidement, après quelques jours de repos, dans les cas les moins graves. Toutefois, lorsque la tendinite rotulienne est chronique, plusieurs semaines sont nécessaires pour se soigner (6 à 12 semaines, voire plus).

À LIRE : Traitement de la douleur du genou en vélo

 

Exercices de rééducation

La pratique d’exercices de rééducation est souvent le traitement conseillé pour soigner la tendinite rotulienne en vélo.

Auparavant, le programme d’exercices était concentré sur la pratique d’exercices excentriques, à pratiquer quotidiennement. Toutefois, les résultats sur la diminution de la douleur ne sont pas toujours concluants, car ils peuvent être trop “agressifs” pour le tendon rotulien.

Une nouvelle approche consiste à suivre un programme d’exercices plus progressif, sur plusieurs semaines, respectant l’évolution suivante :

Pendant toute la durée du programme de rééducation, un travail de renforcement musculaire des muscles fessiers, des mollets, et de la sangle abdominale (gainage), ainsi que des étirements sont à pratiquer.

À LIRE : Exercices de rééducation pour la tendinite rotulienne

 
Besoin de soigner efficacement votre tendinite rotulienne ?
 
Téléchargez votre programme complet (PDF )de 12 semaines à faire chez vous (planning d’exercices, gestion de l’entrainement, réglages du vélo, alimentation sportive).
 
 

 

Réglages du vélo pour la tendinite rotulienne

En cas de tendinite rotulienne, certains réglages du vélo peuvent être effectués pour soulager la douleur du genou.

Les mauvais réglages du vélo pouvant causés la tendinite du tendon rotulien sont :

  • Une selle trop basse. Si la selle est trop basse, les contraintes sur le tendon rotulien sont accentuées.
  • Une selle trop avancée. Si la selle est trop en avant, le genou est plus fléchit durant le pédalage, ce qui augmente les forces exercées sur l’avant du genou.
  • Mauvaise position du pied sur la pédale. Si le pied est trop tourné vers l’intérieur, l’extérieur, ou trop avancé ou reculé par rapport à la pédale, les contraintes sur le genou peuvent être augmentées.
  • Des manivelles trop longues. En effet, des manivelles trop longues ont tendance à diminuer la cadence de pédalage, ce qui augmente les forces exercées sur le genou.

Il faut donc veiller à bien régler votre vélo de route, votre vtt, ou votre vélo d’appartement, si vous souffrez d’une douleur du genou.

Pour effectuer les bons réglages de votre vélo, vous pouvez utiliser mon tutoriel suivant :

À LIRE : Comment régler son vélo quand on a une douleur du genou ?

réglage hauteur de selle

Source : yourbicycledoctor.com/

 

Peut-on faire du vélo avec une tendinite rotulienne ?

En cas de tendinite rotulienne, il est possible de continuer à faire du vélo, en respectant les règles suivantes :

  • Le vélo ne doit pas être douloureux, ou tout au plus provoquer une douleur légère, maximum 3/10.
  • La douleur ne doit pas augmenter après l’entrainement.
  • La douleur doit être revenue à son niveau initiale 24 heures après l’entrainement.

Si ces critères ne sont pas respectés, il ne faut pas faire de vélo car il sera alors difficile de guérir la tendinite rotulienne. 

À la place du vélo, il convient de continuer à faire du sport, pour maintenir la condition physique :

  • Marche rapide,
  • Footing léger,
  • Natation,
  • Cardio en salle,
  • Musculation.

Ainsi, il ne faudra pas faire de vélo tant que la douleur du tendon rotulien est présente durant le pédalage. Un temps de repos d’une à deux semaines peut être nécessaire pour soulager la tendinite rotulienne.

Après cette période de repos, la reprise des sorties à vélo doit être progressive :

  • Étape 1 (1 à 2 semaines) : sortie facile en endurance, sans douleur.
  • Étape 2 (1 à 2 semaines) : entrainement d’endurance correspondant à 50-75% du volume d’entrainement habituel (avant la blessure au genou).
  • Étape 3 (1 semaine) : intensité modérée jusqu’à parvenir à s’entrainer normalement en volume, sans douleur.
  • Étape 4 (1 semaine) : réintroduction des intensités élevées, ou des intervalles.
  • Étape 5 (1 semaine) : retour à la compétition.

Nb : pour valider chaque étape, le cycliste doit pouvoir parvenir à suivre les instructions de la phase sur 2 à 3 jours consécutifs, sans ressentir de douleur.

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

 

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *