Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Mal de dos » Lombocruralgie : définition et traitement naturel pour se soigner

Lombocruralgie : définition et traitement naturel pour se soigner

femme souffrante d'une lombocruralgie

La lombocruralgie correspond à l’association du mal de de dos (lombalgie), et de la névralgie du nerf crural (cruralgie).

La douleur provoquée touche le plus souvent la région lombaire (bas du dos), la hanche, l’aine, la cuisse, et le genou.

Dans cet article, retrouvez la définition de la lombocruralgie, ses symptômes douloureux ainsi que que le traitement naturel pour se soigner rapidement.

Sommaire :

Qu’est ce que la lombocruralgie ?
Les symptômes de la lombocruralgie
Les causes de la lombocruralgie
Comment soigner une lombocruralgie naturellement ?
Quel médicament anti-inflammatoire prendre ?
Comment calmer l’inflammation d’un nerf naturellement ?
Durée de la cruralgie

 

Qu’est ce que la lombocruralgie ?

 

La lombocruralgie est une douleur nerveuse commençant dans le bas du dos, et se propageant le long d’une jambe, le plus souvent devant la hanche, l’aine, l’avant de la cuisse et le genou. Il s’agit donc d’une lombalgie, accompagnée d’une cruralgie.

La cruralgie, ou névralgie du nerf crural, est une douleur aiguë causée par la compression de l’une des deux racines du nerf fémoral.

Elle diffère de la sciatique par la racine nerveuse affectée. En effet, pour une sciatique, les racines nerveuses touchées correspondent aux étages vertébraux L4, L5 et S1. Le nerf crural, quant à lui, est issu des vertèbres lombaires L2, L3 et L4.

Le trajet du nerf crural est donc différent de la sciatique : il traverse l’abdomen, passe en avant du psoas, de la hanche, de l’aine et descend le long de la face antérieure de la cuisse.

trajet du nerf crural

Trajet du nerf crural

 

Les symptômes de la lombocruralgie

 

Les symptômes douloureux de la lombocruralgie sont les suivants :

• Douleur vive, généralement ressentie comme une sensation de décharges, de brûlures pouvant survenir dans le bas du dos, l’aine, la cuisse et/ou la partie interne de la jambe.

• Engourdissement de la cuisse et/ou de la partie interne de la jambe.

• Faiblesse lors des mouvements de la cuisse et/ou du genou (monter le genou vers soi).

• Sensations anormales, telles qu’une sensation de picotements et/ou de fourmillements.

Ces symptômes sont généralement ressentis dans une jambe, et plus rarement dans les deux jambes.

différence crualgie sciatique

Différence entre la douleur crualgie et sciatique

 

Les causes de la lombocruralgie

 

Les causes qui provoquent la lombocruralgie sont :

• Hernie discale lombaire ou discopathie L2, L3 ou L4.

• Sténose lombaire en L3 L4.

• Arthrose lombaire.

• Scoliose.

• Spondylolisthésis.

• Tumeur vertébrale.

• Grossesse, avec compression du nerf crural par l’expansion du foetus et de l’utérus.

• Carences nutritionnelles, surpoids ou obésité.

Seul un test d’imagerie de la colonne lombaire (IRM ou scanner) peut identifier la cause ou les causes à l’origine de la douleur.

HERNIE DISCALE LOMBAIRE: Traitement pour se soigner

ARTHROSE LOMBAIRE: Traitement pour se soigner

 

Comment soigner une lombocruralgie ?

 

Pour soigner une lombolcruralgie, il faut associer le traitement pour la lombalgie (douleur en bas du dos) et la cruralgie.

Les premiers jours, durant la période où les symptômes douloureux sont les plus intenses, vous pouvez suivre le traitement suivant :

• Limiter les activités douloureuses, pour ne pas accentuer la douleur.

• Maintenir une activité physique légère cardiovasculaire (marche ou vélo), 10 minutes, 3 fois par jour.

• Mettre du chaud sur la région lombaire (bas du dos), pendant 15 minutes, 3 fois par jour.

• Utiliser une poche de froid, sur les zones douloureuses (cuisse, hanche, aine), pour calmer l’inflammation du nerf crural.

• Masser les zones douloureuses (cuisse, hanche, dos) avec une huile essentielle de gaulthérie, ou de menthe poivrée.

• Pratiquer des exercices pour détendre le nerf crural, la hanche et la cuisse.

• Prendre un anti-inflammatoire naturel pour calmer l’inflammation du nerf crural (le curcuma, les oméga 3, ou la capsaicine).

• Faire une séance d’ostéopathie, de physiothérapie ou d’acupuncture, pour soulager les symptômes douloureux.

Ce traitement doit vous permettre de soulager votre lombocruralgie rapidement. Il est conseillé sur les 6  à 8 premières semaines. Si celui-ci n’est pas suffisamment efficace, une consultation chez un spécialiste du dos est à prévoir.

Dès que les symptômes douloureux ont diminué, après quelques jours, il est conseillé de faire des exercices pour muscler le dos et les abdominaux (entrainement de gainage). Ce sont des exercices indiqués pour soigner le mal de dos, particulièrement la lombalgie.

À LIRE: Les exercices à faire en cas de lombocruralgie

 

 
Besoin de soigner efficacement et durablement votre lombocruralgie ?
 
J’ai conçu un programme en ligne complet de 8 semaines à faire chez vous (planning d’exercices, photos, vidéos, consignes, méthodes naturelles pour optimiser votre guérison).
 
 

 

Quel médicament anti-inflammatoire prendre ?

 

Les médicaments peuvent être prescrits pour diminuer les symptômes douloureux, y compris les anti-inflammatoires.

La liste des médicaments souvent prescrits pour soulager le mal de dos et l’inflammation du nerf crural est la suivante :

• Anti-inflammatoire.

• Décontractants musculaires.

• Corticostéroides.

• Opioides.

• Anti-épileptique.

• Anti-dépresseur.

Les symptômes radiculaires sont souvent traités avec des agents neuroleptiques. Les stéroïdes sont souvent prescrits pour les lombalgies aiguës, bien qu’il existe peu de preuves pour soutenir leur utilisation.

L’efficacité de ces médicaments souvent prescrits pour soulager la cruralgie n’est pas établit. Il n’y a pas un médicament plus efficace que les autres pour soulager les symptômes douloureux.

Enfin, ces derniers peuvent avoir des effets secondaires considérables. De ce fait, il n’est pas conseillé de prendre un médicament en automédication pour soigner votre lombocruralgie.

 

Comment calmer l’inflammation d’un nerf naturellement ?

 

Pour calmer l’inflammation d’un nerf, comme le nerf crural ou le sciatique, il est possible d’utiliser les remèdes naturels suivants :

Curcuma (curcumine).
Gingembre.
Resvératrol.
Capsaïcine (piments rouges).
Huile de poisson (oméga 3 EPA DHA).
Harpagophytum.
Écorce de saule blanc.

L’alternance du froid et du chaud peut aussi calmer l’inflammation d’un nerf, 10 minutes chacun, 2 à 3 fois par jour.

De plus, la mise en place d’un régime alimentaire anti-inflammatoire est indiqué en cas d’inflammation.

À LIRE: Les meilleurs anti-inflammatoires naturels

 

Durée de la lombocruralgie 

 

Le traitement décrit précédemment, appelé conservateur (non chirurgical), est indiqué pour les 6 à 8 premières semaines de la lombocruralgie.

D’après la recherche, la majorité des patients atteints de cruralgie répondent bien à ce traitement conservateur, et les symptômes s’améliorent significativement souvent entre 6 semaines à 3 mois.

Il convient d’éviter le passage à la chronicité, à cause du cercle vicieux sur l’augmentation des douleurs et l’impotence fonctionnelle pouvant s’installer.

La chirurgie ne doit être proposée que si les plaintes persistent pendant plus de 6 semaines sans amélioration, après le suivi d’un traitement conservateur.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Découvrez mon livre pour vous aider à mieux vous soigner

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *