Accueil » Soigner ses douleurs et blessures réduire l'inflammation » Mal de dos » Hernie discale : le traitement pour se soigner

Hernie discale : le traitement pour se soigner

illustration de l'hernie discale lombaire
  • 93
  •  
  •  
  • 2
  •  

Dans cet article, je vous explique comment soigner une hernie discale.

Vous allez pouvoir suivre le traitement détaillé ici, avec les solutions anti-douleurs, les remèdes, les exercices et les étirements à pratiquer.

L’objectif est de vous permettre de soulager votre hernie discale à court, moyen et long terme.

Sommaire :

1) Se reposer pour soulager la douleur.
2) Marcher quotidiennement.
3) S’hydrater 1 à 2 litres d’eau par jour.
4) Appliquer du chaud et du froid.
5) Masser le bas du dos avec une huile essentielle.
6) Pratiquer des exercices de renforcement musculaires du dos, des abdos et des jambes.
7) Réaliser des étirements et assouplissements du dos et des jambes.
8) Éviter les médicaments anti-inflammatoires.
9) Utiliser des remèdes naturels anti-douleurs.
10) Consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe.
Traitement chirurgical
Peut-on guérir d’une hernie discale ?

Pour en savoir plus sur la hernie discale, et vérifiez si vos symptômes douloureux correspondent à cette pathologie, lisez mon article suivant :

À LIRE: Hernie discale : symptômes, causes, définition

 

Comment soigner une hernie discale ?

 

Le traitement de la hernie discale doit à la fois permettre de soulager la douleur et de mettre en place les bons exercices et conseils vous permettant de renforcer votre dos et éliminer certains facteurs de risque comme le manque d’activité physique, le surpoids et l’obésité.

Les différentes recommandations permettent donc un traitement efficace à court, moyen et long terme.

 

1) Repos avec maintien d’une activité physique adaptée

 

Pour soulager la douleur, il faut souvent du repos. Un à deux jours de repos au lit aideront généralement à soulager les douleurs au dos et aux jambes.

Cependant, il ne faut pas en abuser car le repos au lit prolongé risque de retarder la guérison.

De plus, il ne faut pas un repos strict au lit. Lorsque vous souffrez du dos essayez de procéder de la façon suivante, afin d’intégrer un peu d’activité physique dès les premiers jours :

• Ne restez pas assis ou allongé pendant de longues périodes. Toutes les heures, levez-vous et marchez.

• Évitez les positions douloureuses et les gestes douloureux. Privilégiez les activités et les mouvements les moins douloureux.

• Dès que possible, intégrez des marches plus longues ou une activité cardiovasculaire comme du vélo d’appartement, du vélo elliptique, du stepper…

ALLER PLUS LOIN: Sports à pratiquer et à éviter en cas de hernie discale

 

2) Marcher quotidiennement

 

La marche est une activité physique non traumatisante et efficace pour soulager le mal de dos. Dès que possible, intégrez des périodes de marche active, au minimum sur 20 minutes et plusieurs fois par jour.

La marche active la circulation sanguine et libère des endorphines, des anti-douleurs naturels.

Couplée avec les exercices de renforcement musculaire, la marche est fortement recommandée pour les patients atteints de lombalgie chronique.

Les deux activités soulagent non seulement les maux de dos mais préviennent également la lombalgie chronique en améliorant l’endurance musculaire.

bienfaits de la marche à pied

 

3) Boire de l’eau et des tisanes

 

La déshydratation étant un facteur de risque de la hernie discale, il faut s’assurer d’être suffisamment hydraté. Il ne faut pas oublier que vos disques sont composés majoritairement d’eau (65 à 85%).

Classiquement, les disques se réhydratent pendant la nuit avec l’eau que vous avez consommé. Le tissu des disques se régénère lorsque le corps se repose.

L’idéal sera donc de s’assurer de boire de l’eau tout au long de la journée et d’essayer de dormir le plus possible la nuit suivante. Ainsi, vos disques se réparent et retrouvent un volume normal.

Évitez le café et le thé qui contiennent de la caféine, ayant un effet diurétique susceptible de vous déshydrater. Il en est de même pour l’alcool.

Vous pouvez consommer des tisanes ou des rooibos, sans caféine, qui peuvent avoir des propriétés anti-inflammatoires naturels, comme le gingembre.

 

4) Appliquer du chaud et du froid

 

L’application du chaud et / ou du froid dans le bas du dos peut atténuer la tension musculaire généralement présente en cas d’hernie discale lombaire.

En effet, la chaleur aide à relâcher les muscles contractés, augmente le flux sanguin et améliore l’élasticité du tissu conjonctif.

Le froid diminue la température locale des tissus, ce qui produit un effet analgésique et anti-inflammatoire, réduisant ainsi la douleur.

Voici comment utiliser le chaud et le froid pour soulager le mal de dos :

• Appliquez du chaud sur le bas du dos au réveil pour réchauffer les muscles et diminuer la tension musculaire. Vous pouvez en faire de même plusieurs fois par jour, sur des périodes de 15 minutes.

• Après l’activité physique, les exercices ou les étirements, vous pouvez mettre du froid pendant 15 minutes, pour soulager la douleur.

• Alternez régulièrement le chaud et le froid et voyez comment vous réagissez.

 

5) Masser le bas du dos avec une huile essentielle.

 

Le massage de la région lombaire et fessière permet de diminuer les tensions musculaires et d’assouplir les tissus, en augmentant la température locale ainsi que la circulation sanguine.

Si vous pouvez, demandez à un proche de vous masser le dos avec une huile essentielle de gaulthérie, diluée dans une huile de support.

Si vous êtes seul, vous pouvez effectuer un simple massage léger de la zone douloureuse pour faire pénétrer l’huile.

N’hésitez pas à utiliser ma vidéo tuto YouTube pour réaliser un massage du dos.

 

6) Pratiquer des exercices de renforcement musculaire

 

Si vous souhaitez soigner votre hernie discale, vous devez renforcer votre dos.

Pour être efficace, le programme d’exercices doit contenir plusieurs exercices clés :

• Les exercices de gainage, renforçant les abdominaux et le dos.

• Les exercices en extension du tronc, renforçant les muscles paravertébraux et favorisant la résorption de la hernie discale (méthode Mac Kenzie).

Ce type de programme permet de renforcer les abdominaux, le dos, de réduire la douleur et de stabiliser le tronc.

Il est utile dans la vie quotidienne, en garantissant l’amplitude des mouvements articulaires et en améliorant la force et la stabilité du dos.

ALLER PLUS LOIN: Programme complet d’exercices et d’étirements pour soigner la hernie discale

 

Renforcement du dos (muscles para-vertébraux)

Renforcement du dos (muscles para-vertébraux)

Il existe également des exercices spécifiques pour soulager la douleur sciatique. Ces exercices permettent de venir étirer le nerf sciatique et surtout le mobiliser au sein de sa gaine.

exercice pour soulager la sciatique

Exercice pour soulager la sciatique

À LIRE: Exercices et étirements pour soulager la sciatique

 

7) Faire des étirements

 

En complément de la marche et des exercices de renforcement musculaire, les exercices d’assouplissements et d’étirements du dos et des jambes sont recommandés pour soulager le mal de dos.

L’amélioration de la flexibilité des tendons musculaires et des ligaments du dos augmente l’amplitude des mouvements et facilite les mouvements fonctionnels du patient.

Vous pouvez commencer par tester cet étirement simple visant à détendre les muscles fessiers et le bas du dos.

En effet, la douleur sciatique et lombaire peut être soulagée grâce à des étirements des muscles fessiers et piriforme.

étirements des membres inférieurs

Étirements des fessiers et du bas du dos

Respectez la position ci-dessus et posez la tête au sol (si besoin ajoutez un coussin).

Tirez sur votre jambe avec vos mains en direction de votre poitrine jusqu’à sentir un étirement dans la fesse de la jambe opposée.

Maintenez 30 secondes puis relâchez.

 

8) Éviter les médicaments anti-inflammatoires

 

Certes, l’inflammation est responsable de vos douleurs, en cas d’hernie discale. Le premier réflexe est donc de prendre des médicaments anti-inflammatoires pour se soulager, ce qui s’avère efficace.

Cependant, nous savons que la réponse inflammatoire associée à la hernie discale est cruciale pour sa résorption spontanée. Autrement dit, c’est grâce à l’inflammation que les cellules immunitaires sont guidées vers les tissus à réparer.

Si l’inflammation est stoppée, le système immunitaire ne peut être efficace dans la guérison de la hernie discale et des nerfs irrités par la compression.

Par conséquent, l’inflammation est un bon indicateur de guérison et ne doit pas être arrêtée ou masquée.

Il n’y a pas de consensus établi permettant de gérer ce paradoxe du mieux possible.

Il est logique, par conséquent, de conseiller au patient d’éviter les médicaments anti-inflammatoires tant que possible, au profit d’anti-douleur naturel ne perturbant pas la réponse immunitaire.

 

ALLER PLUS LOIN: Renforcer son système immunitaire : 8 conseils pour se protéger

 

9) Utiliser des remèdes naturels

 

Certains remèdes naturels ont des propriétés permettant de soulager la douleur du dos naturellement. C’est le cas des plantes suivantes :

Caspsaïcine (piment de Cayenne), en crème à application topique.

Curcuma en complément alimentaire.

Oméga 3 également en complément alimentaire.

Harpagophytum et l’écorce de saule blanc en homéopathie ou phytothérapie.

Lavande en huile essentielle.

D’autres remèdes naturels peuvent être utilisés comme le régime anti-inflammatoire, l’acupuncture, la méditation ou encore le yoga.

ALLER PLUS LOIN: Quels sont les meilleurs anti-inflammatoires naturels ?

 

curcuma et capsaicine

Le curcuma et la capsaïcine, 2 anti-inflammatoires naturels puissants

 

10) Consulter un kinésithérapeute ou un ostéopathe

 

La consultation chez un professionnel de santé vous permettra de comprendre l’origine de votre problème et les éléments à travailler pour la corriger.

Les manipulations vertébrales, pratiquées en thérapie manuelle et en ostéopathie, peuvent aider à soulager la douleur associée à la hernie discale lombaire.

Consultez un thérapeute vous aidera à vous aiguiller vers les bons exercices, à apprendre les conseils d’hygiène de vie pour vous soulager et les modifications à réaliser dans votre quotidien.

Le kinésithérapeute ou l’ostéopathe pourra également vous aider à régler votre poste de travail, à adopter les bons gestes et postures et à vous orienter vers les activités sportives adaptées à votre pathologie.

consultation-thérapeute-tendinite

 

Traitement chirurgical

 

Votre médecin peut vous recommander une intervention chirurgicale si le traitement non-chirurgical précédent ne permet pas de vous soigner.

La chirurgie semble soulager la douleur plus rapidement que le traitement non-chirurgical, mais les résultats semblent identiques sur le moyen et long terme (1 an).

Les avantages de la chirurgie doivent être soigneusement mesurés par rapport aux risques. Bien qu’un grand pourcentage de patients présentant une hernie discale signalent un soulagement important de la douleur après la chirurgie, rien ne garantit que la chirurgie sera utile.

C’est pourquoi, il est important de discuter avec votre chirurgien et de lui faire part de vos questions éventuelles avant l’opération.

Un chirurgien ne vous opère pas par plaisir. Il le fera seulement s’il juge qu’il s’agit de la meilleure option à vous proposer.

Dans certains cas, votre chirurgien souhaitera réaliser une infiltration avant de s’orienter vers l’opération. Votre rhumatologue ou votre médecin pourront également vous conseiller.

chirurgie-intervention

 

Est-ce qu’une hernie discale peut guérir ?

 

La résorption spontanée de la hernie discale est bien documentée au travers de nombreuses études. La guérison d’une hernie discale, sans opération chirurgicale, est donc tout à fait possible.

Le suivi rigoureux d’un traitement non chirurgical de l’hernie discale et la pratique d’un programme d’exercices de rééducation sur plusieurs semaines sont très important pour la guérison de la hernie.

Si celui-ci n’est pas suffisant, l’intervention chirurgicale peut, elle aussi, vous permettre de guérir de votre hernie discale.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
Mesures de la distribution du protéoglycane et de la teneur en eau dans les disques intervertébraux lombaires humains
Hernie discale lombaire
Facteurs de risque de hernie discale lombaire récurrente, une revue systématique et une méta-analyse
La réponse inflammatoire dans la régression de la hernie discale lombaire
Traitement chirurgical contre conservateur pour la hernie discale lombaire: une étude de cohorte prospective
Effet de l’exercice de stabilisation lombaire sur l’indice de hernie discale, l’angle sacré et l’amélioration fonctionnelle chez les patients présentant une hernie discale lombaire
Effets de l’exercice de renforcement musculaire en extension sur la force musculaire et la stabilité du tronc  des patients atteints d’une hernie lombaire 
Effet des exercices de gainage sur 8 semaines sur la lombalgie, l’endurance abdominale et du dos chez les patients souffrant de lombalgie chronique due à une hernie discale
L’effet du gainage et des exercices de marche sur les lombalgies chroniques
Une revue systématique des effets de l’exercice et de l’activité physique sur la lombalgie chronique non spécifique
Herbes médicinales pour la lombalgie
Lombalgie: Lignes directrices pour la clinique, Classification des neuropathies prédominantés, Douleur nociceptive ou de sensibilisation centrale


  • 93
  •  
  •  
  • 2
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 commentaires sur “Hernie discale : le traitement pour se soigner”

  1. Je souffre énormément depuis 5 semaines d’une hernie discale L5S1. J’étais hospitalisée et pu bénéficier d’une infiltration. J’ai 65 ans et pth gauche et droite. Là je commence à plus supporter les anti douleurs. Dois je demander un IRM ? Et le Covid ? Je suis inquiète car je suis traitée pour l’hypertension et j’ai des antécédents familiaux. Que dois je faire ? Je me sens épuisée. Je suis au bord de la dépression car je pleure très souvent. Merci pour votre aide.

  2. Bjr. J’ai lu votre article. Instructif. Mais vous avez surtout parler de hernie discale du bas du dos, et les exercices que vous avez proposés ne traite que de la partie lonbaire. Mais qu’en est de l’hernie de partie supérieure. J’ai une hernie du côté du coup, et c’est très douloureux par moment. Que me conseillez vous et quels types d’exercices puis je faire? Merci.

  3. Nicolas Pereira de barros

    Bonjour. Je qu Il a raison ds le fait de ne fermé de porté car j’ai une herni discale.
    J’ai essayé l ostéopathe. le chiropratitien. étirements des vertèbres.
    Injections d eau de mer.
    Etiopathe. Et voilà que je suis la méthode makensi depuis 2 semaines présenter par ce kinésithérapeute et là j’ai super progressé et même me retourner ds mon lit.
    Merci à lui pour ces explications mais surtout comme il il a dit chacun est différent. 👍

  4. Vous omettez le meilleur praticien qualifié et reconnu dans le monde entier ( et par l’OMS entre autres ) pour soigner activement tout ce qui touche à la colonne et cervicales : LE CHIROPRACTEUR !
    Il soigne efficacement et évite les innombrables (et souvent inutiles) scéances de kiné, évite la chirurgie, moins cher et pourtant + diplômé qu’un osthéo. à vous de voir 😉

    1. Moins cher ? Plus efficace ? Tout à fait possible, toutes les thérapies peuvent être efficaces car chaque personne est différente et il ne faut se fermer aucune porte. Mais pour écrire un tel commentaire, il est préférable d’accompagner vos propos de preuves ou sources tangibles afin que le lecteur puisse à son tour se faire sa propre opinion non ?