Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Mal de dos » Cruralgie : traitement et remèdes pour se soigner

Cruralgie : traitement et remèdes pour se soigner

La cruralgie correspond à une douleur provoquée par l’irritation d’un nerf provenant des vertèbres lombaires, le nerf crural.

Elle déclenche des symptômes douloureux au niveau de la hanche, de l’aine, de l’avant de la cuisse, et parfois dans le bas du dos.

Dans cet article, retrouvez le traitement détaillé, ainsi que les remèdes naturels pour soigner votre cruralgie rapidement.

Sommaire :

 

Qu’est-ce qu’une cruralgie ? Définition

 

La cruralgie, ou névralgie du nerf crural, est une douleur aiguë causée par la compression de l’une des deux racines du nerf fémoral.

Ses symptômes, ses causes et son traitement sont très proches de ceux de la sciatique, car les deux proviennent d’une irritation d’un nerf provenant de la colonne lombaire (bas du dos). Seul le trajet de la douleur diffère.

Lorsque la cruralgie est accompagné de douleurs lombaires (bas du dos), nous parlons alors de lombocruralgie.

LOMBOCRURALGIE: Traitement naturel

 

Trajet du nerf crural :

Le nerf crural est issu des vertèbres lombaires L2 L3 et L4. Il est constitué par l’union de ces racines, en profondeur du muscle psoas, puis descend jusqu’au bord externe de ce muscle, dans la fosse iliaque interne.

Il passe ensuite devant le psoas, puis sous l’arc crural (avant de la hanche). Il poursuit son trajet en avant de la cuisse, la face interne du genou, pour se terminer en avant du tibia.

Le nerf crural est aussi connu sous le nom de nerf fémoral, dans la nouvelle nomenclature.

trajet du nerf crural

Trajet du nerf crural

 

Comment soulager une cruralgie naturellement ?

 

Les premiers jours, le traitement de la cruralgie a pour but de diminuer la douleur, en utilisant les remèdes suivants :

    • Limiter le repos au lit, en essayant de se lever, de bouger, et de marcher le plus tôt possible.
    • Mettre du chaud sur la région lombaire, 10 à 15 minutes, 2 à 3 fois par jour.
    • Mettre du froid sur le trajet du nerf crural (avant de la hanche et de la cuisse).
    • Masser les zones douloureuses (cuisse, hanche, dos) avec une huile essentielle de gaulthérie, ou de menthe poivrée.
    • Pratiquer des étirements du nerf crural, de la cuisse, et de la hanche (psoas).
    • Prendre un remède anti-inflammatoire naturel, comme le curcuma, les oméga 3, ou la capsaicine (piment de Cayenne).

À noter que les manipulations vertébrales, les techniques de thérapie manuelle (ostéopathie), ou l’acupuncture peuvent être utilisées pour soulager la douleur crurale à court terme.

Vous pouvez visionner ma vidéo YouTube sur le traitement de la cruralgie ici :

 

Les exercices contre la cruralgie

 

Les premiers jours, il convient d’utiliser des exercices qui visent à étirer le nerf crural, pour soulager la douleur.

Ainsi, vous pouvez commencer par réaliser l’exercice suivant, qui vient étirer la cuisse et le nerf crural :

 

étirement du nerf crural

Étirement du nerf crural (neuro-mobilisation)

Consignes :

    • Allongez-vous sur le sol, sur les coudes.
    • Amenez la tête le plus possible vers l’arrière, tout en pliant le genou pour rapprocher votre talon de votre fesse.
    • Allez le plus loin possible jusqu’à sentir un étirement à l’avant du ventre, de la hanche, et de la cuisse.
    • Ensuite, reposez le pied au sol, et fléchissez votre tête vers le tapis.
    • Répétez le mouvement 20 fois, du côté de la cruralgie.

Vous pouvez, en plus, ajouter un étirement du muscle psoas, souvent efficace pour soulager la cruralgie.

Lorsque la cruralgie ne passe pas rapidement, sous quelques jours, et qu’elle est reliée à des problèmes de dos, il est conseillé de suivre un programme d’exercices kiné pour se soigner.

Il s’agit du traitement à privilégier en cas de lombocruralgie chronique.

Le programme comprend trois types d’exercices  :

    • Étirements qui sont généralement recommandés pour soulager la douleur crurale (bas du dos, psoas, cuisse, nerf crural).
    • Exercices de gainage pour renforcer les muscles du dos : les muscles abdominaux, les muscles profonds comme les paravertébraux, les fessiers et les muscles de la hanche.
    • Exercices de Mc Kenzie, lorsque la cruralgie est causée par une hernie discale lombaire, ou une discopathie.

L’exercice est généralement préférable pour soulager la douleur crurale, que le repos au lit prolongé.

En cas d’hernie discale, l’exercice physique est aussi important pour la santé des disques intervertébraux. Les mouvements facilitent l’échange de nutriments et de liquides dans les disques pour les maintenir en bonne santé. Cela aide également à prévenir la compression sur le nerf crural.

A TESTER: Les exercices à pratiquer en cas de lombocruralgie

 

 

 
Besoin de soigner efficacement et durablement votre cruralgie ?
 
Utilisez mon programme complet de 12 semaines à faire chez vous (planning d’exercices, photos, vidéos, gestes et postures, méthodes naturelles, alimentation) pour un maximum de résultats.
 
 

 

Quel sport pour soigner la cruralgie ?

 

Les premiers jours, lorsque l’épisode de cruralgie est aigu, la pratique du sport intensif est déconseillé. Il faut privilégier les activités cardiovasculaires légères :

    • Vélo d’appartement ou home trainer.
    • Vélo elliptique.
    • Marche rapide.
    • Jogging léger sur tapis.
    • Natation.

Les sports cardio stimulent la circulation des nutriments, et de l’oxygène dans les tissus, activent les muscles autour de la colonne vertébrale, et augmentent votre flexibilité.

Il convient donc d’éviter les sports suivants :

    • Course à pied.
    • VTT.
    • Sports de combat.
    • Musculation avec port de charge.
    • Football.
    • Rugby.
    • Tennis.

Par la suite, lorsque vos douleurs auront diminuées, tous les sports qui n’augmentent pas vos douleurs peuvent être pratiqués.

Si votre cruralgie est associé au mal de dos (lombocruralgie), certains sports sont plus conseillés que d’autres pour le dos.

À LIRE: Quel sport pour le mal de dos ?

 

Durée de la cruralgie

 

Les données de littérature concernant la durée de la cruralgie sont pauvres, il est donc difficile de déterminer avec précision l’évolution de la cruralgie.

Selon l’Institut Parisien du dos, le traitement initial dit conservateur permet de guérir plus de 90% des douleur de cruralgie, sous 4 à 6 semaines en moyenne.

Certains épisodes peuvent se soigner plus rapidement, en quelques jours ou semaines.

Rapidement, dès que les douleurs le permettent, il est important de suivre un programme d’exercices permettant de se remuscler le dos et les abdominaux.

 

Différence entre une cruralgie ou une sciatique

 

Le trajet de la douleur provoquée par la cruralgie sera différent de celui de la sciatique.

La sciatique provoque une douleur qui irradie de l’arrière de la jambe, vers le mollet ou le pied, tandis que la cruralgie concerne l’avant de la cuisse, et l’avant de la jambe (tibia).

La sciatique est généralement causée par la compression des racines nerveuses spinales inférieures (L5 et S1). En revanche, dans la cruralgie, ce sont les racines nerveuses supérieures qui sont affectées (L2, L3 et L4).

De plus, pour diagnostiquer la cruralgie, le professionnel de santé peut utiliser le test de Léri, alors qu’il utilisera le test de Lasègue pour la sciatique.

différence crualgie sciatique

Différence entre la douleur crualgie et sciatique

 

Qu’est-ce qui provoque une cruralgie ?

 

Les causes de la cruralgie les plus courantes sont :

    • Hernie discale lombaire ou discopathie L2, L3 ou L4.
    • Sténose lombaire en L3 L4.
    • Arthrose lombaire.
    • Scoliose.
    • Spondylolisthésis.
    • Tumeur vertébrale.
    • Hématome du psoas.
    • Troubles vasculaires pouvant déclencher une neuropathie.
    • Grossesse, avec compression du nerf crural par l’expansion du foetus et de l’utérus.
    • Diabète, carences nutritionnelles, surpoids, obésité.

La lombalgie chronique peut également provoquer une cruralgie, sans cause spécifique.

Ces différentes causes ont donc comme point commun de provoquer une irritation, ou inflammation, du nerf crural.

Seul un examen clinique, parfois associé à l’imagerie médicale (IRM ou scanner), permet d’établir un diagnostic précis.

Schéma d'une hernie discale

Schéma d’une hernie discale

 

Les symptômes de la cruralgie

 

Les symptômes douloureux provoqués par la cruralgie sont :

    • Douleur sur le côté de la fesse, la hanche, et l’aine, voire le pubis.
    • Douleur pouvant descendre au niveau de la face antéro-interne du genou, voire devant le tibia.
    • Douleur d’installation rapide, permanente et souvent d’intensité élevée, plus forte la nuit.
    • Paresthésies fréquentes (fourmillements, brûlures, engourdissements), au niveau de la hanche, la cuisse, ou le genou.
    • Le signe de Léri est positif.
    • Mal de dos associé (lombaire), on parle alors de lombocruralgie.
    • Impossibilité d’effectuer certains mouvements de la jambe (soulever le genou, les orteils).

Lorsque les symptômes douloureux sont très intenses, et accompagnés de paralysies, de fièvre, ou d’autres changements brutaux et anormaux, vous devez consulter votre médecin en urgence.

douleur cuisse cruralgie

Douleur de la cuisse provoquée par la cruralgie
People photo created by jcomp – www.freepik.com

 

Traitement médical

 

Les types de médicaments qui peuvent être prescrits pour la cruralgie comprennent :

    • Anti-inflammatoires.
    • Opioïdes.
    • Relaxants musculaires.
    • Antidépresseurs.
    • Médicaments anti-épileptiques.

Le plus souvent, ils sont prescrits par le médecin, en complément des techniques pour soulager la douleur naturellement, comme le chaud, ou la physiothérapie.

Les preuves concernant leur efficacité pour soulager les douleurs de la névralgie crurale sont limitées. Ils peuvent apporter un soulagement à court terme, tout au mieux, lorsque les douleurs sont très intenses, mais ne semblent pas efficaces à long terme.

 

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Utilisez la barre de recherche du menu pour trouver les réponses à vos questions.

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

 

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

 

Sources :

Un examen de la radiculopathie lombaire, du diagnostic et du traitement
Le rôle de la stabilisation du tronc dans la radiculopathie lombo-sacrée
Comment la douleur irradiante dans la jambe est-elle définie dans les essais contrôlés randomisés de traitements conservateurs en soins primaires? Une revue systématique
La fiabilité du signe LERI dans la radiculalgie L3 et L4
Douleurs aux jambes induites par l’exercice
Traitement par acupuncture des lombalgies et des symptômes des membres inférieurs – Relation entre la stimulation par l’acupuncture ou l’électroacupuncture et la circulation sanguine du nerf sciatique
Quels analgésiques sont efficaces contre la sciatique (douleur radiculaire aux jambes) ?
Anti-inflammatoires non stéroïdiens pour les lombalgies avec sciatique
Conseils pour se reposer au lit versus conseils pour rester actif pour les lombalgies aiguës et la sciatique
– Image à la une : People photo created by jcomp

NB: Les données concernant la cruralgie et son traitement étant pauvre, certains conseils de cet article reposent sur ceux utilisés en cas de sciatique.

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Cruralgie : traitement et remèdes pour se soigner”

  1. Bonjour,
    J’ai une cruralgie le médecin m’a fait une ordonnance pour des anti-inflammatoire, mais encore mal au bout de 3 jours de traitement, surtout le soir au couché. J’ai que je pouvais acheter de la menthe poivré et ce que c’est efficace ça fera une semaine que j’ai mal. Merci de me répondre
    Cordialement

  2. MERCI ! J’ai voulu être plus forte que le gros canapé et le depalcer… le bas du corps dans un sens, le haut dans l autre, mes lombaires ont détesté ça ! Après soin d’osteo, je ne comprenais pas la douleur persistante diffuse comme vous la décrivez ! Je vais pouvoir améliorer la situation, je ne savez pas si ke devais faire repos total ou justement aider en bougeant … J ai toutes les réponses. Encore merci !