Aller au contenu
Accueil » Soigner ses douleurs et blessures » Douleur du pied, de la cheville ou de la jambe » Que faire pour soigner une entorse de la cheville ?

Que faire pour soigner une entorse de la cheville ?

Alexandre Auffret

A PROPOS DE L'AUTEUR
Alexandre Auffret, kinésithérapeute, coach sportif et ostéopathe du sport, je m'efforce de vous fournir les meilleurs conseils pour bien vous soigner, vous entrainer, et prendre soin de votre santé. En savoir plus →

L'entorse de la cheville est une blessure qui intervient lorsque le pied s'est tordu dans une position anormale. Cela peut survenir en marchant, ou en faisant du sport, principalement en courant. Ce mouvement anormal vient tirer excessivement sur les ligaments de la cheville, ce qui peut entrainer des lésions, une inflammation, une douleur, et un gonflement.

Le traitement d'une entorse à la cheville dépend de la gravité de votre blessure, et de la sévérité de votre douleur. Ce traitement a pour objectif de réduire la douleur et le gonflement, de favoriser la cicatrisation du ligament, et de restaurer la fonction de la cheville.

La majorité des entorses se soigne avec les premiers soins, comme la glace et le repos, et des exercices pour permettre à la cheville de retrouver sa mobilité, afin de reprendre la marche et le sport progressivement.

En cas d'entorse grave de la cheville, une consultation médicale chez une spécialiste, comme un médecin orthopédiste ou un chirurgien, peut vous être conseillé par votre médecin.

À LIRE: Définition et symptômes de l'entorse de la cheville

Entorse latérale de la cheville

 

Premiers soins

En cas d'entorse de la cheville, les premiers soins à apporter sont les suivants :

  • Stopper toutes les activités, le sport, et les mouvements douloureux.
  • Mettre du froid avec de la glace sur votre cheville, 15 minutes, 3 fois par jour, pour soulager la douleur.
  • Surélever votre pied, votre cheville, et votre jambe, pour réduire le gonflement.
  • Protéger votre cheville à l'aide d'un bandage, d'un strap, ou d'une attelle.

Ces premiers réflexes sont à utiliser durant les 3 premiers jours, et sont à poursuivre tant que votre cheville est gonflée et douloureuse. Après une entorse, la durée du gonflement est variable, allant de quelques jours à quelques semaines. Une coloration bleue de votre cheville, signe d'un hématome, peut apparaitre quelques jours après votre entorse.

À noter que l'application de chaud n'est pas recommandée en cas d'entorse de la cheville. En effet, le chaud peut augmenter le gonflement et l'inflammation.

 

Soulager la douleur

Dans la plupart des cas, les analgésiques comme l'ibuprofène ou le paracétamol suffisent à soulager la douleur d'une entorse à la cheville. Ils peuvent être utilisés les premiers jours, afin de vous permettre de diminuer l'intensité de la douleur, et reprendre plus rapidement vos activités, sans forcer pour autant. 

Toutefois, la prise de médicaments anti-inflammatoires n'est pas toujours recommandée en cas d'entorse. En effet, les anti-inflammatoires, en médicaments ou en pommades, bloquent le processus inflammatoire. Cette inflammation est nécessaire pour la guérison des tissus, et leur cicatrisation. L'utilisation prolongé des anti-inflammatoires pourrait perturber la guérison et conduire à des douleurs chroniques résiduelles.

D'autres remèdes naturels peuvent être utilisés pour soulager votre entorse de la cheville, parmi lesquels :

  • Le curcuma, avec comme principe actif la curcumine.
  • Le massage avec un mélange d'huiles essentielles (lien affilié Amazon) comme la gaulthérie et l'arnica.

Ils ont l'avantage de ne pas avoir les effets secondaires des médicaments anti-inflammatoires, et ne semblent pas compromettre la guérison à long terme.

 

Strap et attelle

Pour limiter le gonflement les premiers jours, un bandage (lien affilié Amazon)ou un strap (lien affilié Amazon) peuvent être recommandés après une entorse de cheville. Ainsi, pour aider à réduire le gonflement, comprimez votre cheville avec un bandage élastique. Faites attention à ne pas trop serrer le bandage sur votre pied et votre cheville, pour ne pas gêner la circulation sanguine. Vos orteils ne doivent pas être bleus ou violets après la pose du bandage, et vous ne devez pas sentir de fourmillements. Commencez à poser votre strap depuis le milieu de votre pied, puis entourez progressivement votre pied en allant vers votre cheville. 

Le port d'une attelle rigide (lien affilié Amazon) d'immobilisation n'est pas toujours recommandé après une entorse de la cheville. En effet, l'immobilisation prolongée de la cheville semble être moins efficace que la mobilisation précoce pour soigner une entorse bénigne.

À la place, vous pouvez utiliser un strapping ou un taping pour limiter les mouvements, vous rassurer, et vous permettre de reprendre la marche et vos activités plus facilement.

Par la suite, il est conseillé de porter un strap ou une chevillère souple (lien affilié Amazon) pendant vos activités, tant que vous ne vous sentez pas en confiance et que vous avez l'impression que votre cheville est instable. 

Enfin, pour les entorses graves de grade 3, une immobilisation pendant au moins 10 jours avec une attelle rigide est souvent recommandée, avant la reprise de la marche et le début des exercices de rééducation. 

 

Exercices et rééducation

Dès que possible, il est conseillé d'effectuer des mouvements de la cheville pour soulager la douleur, favoriser la réduction du gonflement, et conserver les amplitudes des mouvements. Après 3 à 4 jours, des étirements et des exercices de renforcement de la cheville peuvent être progressivement pratiqués, pour retrouver une cheville mobile et fonctionnelle. 

Ces exercices doivent ensuite évoluer afin de renforcer l'ensemble des muscles de la cheville et du pied, afin de prévenir la récidive, et éviter les séquelles comme l'instabilité de la cheville, ou une faiblesse musculaire.

De plus, les exercices permettent de réduire l'apparition d'entorses récurrentes de la cheville, et peuvent être efficaces dans la gestion de l'instabilité chronique de la cheville.

En complément de ces exercices, vous devez reprendre progressivement vos activités, en surveillant votre douleur. Vous ne devez pas forcer sur une douleur supérieure à 5/10, quelque soit le mouvement ou l'activité pratiqués.

À LIRE: Rééducation de l'entorse de cheville : exercices et étirements

Envie de reprendre vos activités sans douleur ?

aperçu du programme entorse cheville sport

Suivez mon programme à faire chez vous pour soigner votre entorse de cheville

  • Exercices en vidéos
  • Planning de 8 semaines
  • Outils de gestion de la douleur
  • Conseils d'entrainement pour le sportif

Consultation médicale

En cas d'entorse bénigne, il n'est pas toujours nécessaire de consulter votre médecin.

Toutefois, si vous observez les symptômes suivants, il est recommandé de consulter votre médecin rapidement :

  • Votre douleur est très intense et n'est pas soulagée par les anti-douleurs, la glace, le repos et l'élévation de la jambe.
  • Vous ne pouvez pas poser le pied par terre et vous ressentez une douleur très intense lorsque vous bougez votre cheville.
  • Votre douleur à la cheville ne s'améliore pas dans les 3 à 5 jours après votre entorse.

La plupart du temps, votre médecin fera son diagnostic en évaluant les mouvements douloureux, et en palpant votre cheville à la recherche des zones sensibles. En cas de doute concernant la gravité de votre entorse, il pourra avoir recours à un examen complémentaire, comme la radiographie ou l'IRM.

Parmi les complications de l'entorse de la cheville, nous pouvons citer :

  • Arrachement ligamentaire.
  • Fracture, notamment de l'os fibula
  • Instabilité de la cheville.
  • Arthrose de l'articulation de la cheville.

Pour éviter les séquelles, il est recommandé de suivre le bon traitement, en pratiquant des exercices de rééducation, afin de renforcer votre cheville, et récupérer la totalité des amplitudes des mouvements.

 

Reprise de la marche et du sport

La marche est un excellent moyen d'accélérer la guérison en cas d'entorse de cheville. En effet, la marche permet de stimuler la cicatrisation des ligaments et des tissus endommagés pendant l'entorse. De plus, la marche permet d'aider à réduire le gonflement. Elle fait donc partie du traitement pour soigner une entorse de la cheville.

Ainsi, dès que la douleur le permet, souvent 24 à 48 heures après votre entorse, vous pouvez reprendre la marche. Les premiers jours, vous pouvez utiliser des béquilles pour réduire les contraintes sur votre cheville, et vous permettre de reprendre sans douleur. Commencez par des marches courtes de 2 à 3 minutes, plusieurs fois par jour, pour voir comment votre cheville réagit. La douleur et le gonflement ne doivent pas augmenter. Augmentez progressivement le temps de marche, et la vitesse, au fur et à mesure que la douleur diminue de jour en jour.

Toutefois, tant que la douleur est trop intense, et qu'elle ne vous permet pas de marcher sur votre cheville blessée, vous devez attendre avant de reprendre. Il n'est pas conseillé de forcer sur une cheville qui a subit une entorse récente. Attendez qu'elle diminue, et que le gonflement se résorbe pour pouvoir reprendre.

Enfin, le plus souvent, votre médecin vous donnera les consignes à suivre concernant la reprise de la marche, en fonction de la gravité de votre entorse. Il est donc important de suivre les recommandations de votre médecin. En effet, en cas d'entorse grave, une période d'immobilisation de minimum 10 jours est souvent recommandée.

Le temps nécessaire pour reprendre le sport après une entorse de la cheville dépend de plusieurs facteurs, notamment la gravité de la blessure et la forme physique de l'athlète. Pour une entorse bénigne, la durée moyenne de reprise du sport est de 7 à 15 jours . Il est indispensable de suivre un programme d'exercices de rééducation avant de reprendre le sport.

Pour reprendre le sport, vous pouvez commencer par reprendre à courir en réalisant un footing de quelques minutes, sur terrain plat. Votre cheville ne doit pas être douloureuse pendant la course, et la douleur et le gonflement ne doivent pas augmenter les 24 heures qui suivent la séance de reprise.

À LIRE: Entorse de cheville, sport et course à pied : que faire ?

 

Autres traitements

D'autres remèdes tels que l'acupuncture et l'électro-stimulation sont également utilisés pour traiter les entorses aiguës de la cheville.

L'électro-stimulation est utilisé pour diminuer la douleur et le gonflement de la cheville. À ce jour aucune preuve n'existe pour étayer l'efficacité de cette technique dans la prise en charge des entorses aiguës de la cheville.

Enfin, l'acupuncture peut représenter une autre option de gestion de la douleur, afin de la réduire, tout en limitant l'utilisation de médicaments. 

 

Chirurgie

Les entorses légères et modérées ne nécessitent généralement pas de chirurgie. La chirurgie est proposée uniquement si votre entorse est grave, ou si vous êtes plus à risque de refaire une entorse de cheville, si vous faites beaucoup de sport, notamment en cas d'instabilité de la cheville provoquant des entorses à répétition.

Ainsi, en cas d'entorse grave ou récidivante, la chirurgie peut être pratiquée pour :

  • Réparer un ligament qui ne guérit pas.
  • Reconstruire un ligament avec du tissu provenant d'un ligament ou d'un tendon voisin.

Toutefois, il est recommandé que tous les patients suivent un traitement conservateur pour améliorer la stabilité et améliorer la force des muscles stabilisateurs de la cheville avant se s'orienter vers la chirurgie. L'opération est donc à envisager uniquement en cas de complications ou de séquelles ne permettant pas de retrouver une cheville fonctionnelle.

 

Prévention

Pour prévenir l'entorse de la cheville, certaines recommandations peuvent être suivies :

  • Réaliser régulièrement des exercices de renforcement de la cheville.
  • Effectuer une bon échauffement avant le sport.
  • Porter des chaussures confortables, adaptées au sport pratiqué, et stables.
  • Porter une chevillère ou un strap si votre cheville est instable, ou que vous avez eu des entorses à répétition.
  • Éviter de courir sur des surfaces instables.

En suivant un programme de rééducation après votre entorse de la cheville, vous limitez les risques de récidive, ce qui reste le meilleur traitement pour prévenir l'entorse de la cheville.

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

 

NB : Cet article n'a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

 

Ressources scientifiques :

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

16 commentaires sur “Que faire pour soigner une entorse de la cheville ?”

  1. Bonjour,
    Je viens de refaire une entorse pendant un match de beach volley. C’est une récidive car j’en ai déjà fait une il y a 2 mois et demi pendant une randonnée. Jusqu’ici j’avais pourtant fait tout ce qu’il fallait (médecin, rééducation avec kiné etc…). C’était pas non plus la première fois (j’ai fait une entorse sur cette cheville également il y a 6 ans). Pour l’heure, j’ai glacé, surélever et mis une attelle. J’ai un peu mal mais pas de soucis pour marcher. Ma cheville n’ai pas énorme mais il y a un œdème sur la malléole. Pensez vous qu’il soit indispensable de consulter le médecin ? Est-ce que je peux commencer votre programme de rééducation sans l’avis du médecin ?

    1. Bonjour Nicolas,

      Il est préférable de consulter votre médecin, je ne peux pas vous conseiller de ne pas le faire. Vous êtes libre de voir comment les symptômes douloureux évoluent et si la douleur est intense ou non pour prendre votre décision.

      Pour les exercices, cela dépend de votre douleur. Il est conseillé de démarrer les premiers exercices de mobilisation dès que la douleur le permet (inférieure à 3/10).

      Cordialement,

      1. Ok, je vais attendre de voir demain ce que cela donne et je prendrai une décision. Pour l’instant la douleur est vraiment faible (environ 2/10) malgré l’œdème sur la malléole et toujours pas de problème pour marcher. J’ai donc testé les premiers exercices (pour voir). Pas de douleurs supplémentaires en les faisant. On verra bien demain… Pour l’instant c’est plutôt rassurant.

  2. Bonjour,
    Tous vos conseils sont précis et j’ai démarré des exercices à J5 sans douleur, tellement contente d’avancer suite à une entorse plutôt grave,suite au rattage de la dernière marche escalier et apparition d’un énorme hématome. Tout se passait bien mais depuis maintenant 7 jours, je porte l’attelle en continu, marche sur le conseil de l’orthopediste avec attelle mais les premiers pas sont extrêmement douloureux type brûlure malléole externe et au bout d’une dizaine de pas, la marche se passe bien. L’orthopediste m’a dit de garder l’attelle 3semaines. Je suis inquiète car il n’y a aucune amélioration de l’intensité de la douleur au démarrage. Je regrette d’avoir démarrer les exercices, je n’avais pas la conscience de la gravité mais aucune douleur pendant les mouvements de J4. Combien de temps, vais je rester douloureuse ?

  3. Bonjour,
    Je me suis faite une entorse il y a 3 semaines, les urgences m’ont prescrit une attelle. Mais malgré le débit d’exercice de kine et l’attelle j’ai toujours mal (voire plus) et le léger gonflement toujours là. Faut-il re-consulter ? Ou une entorse peut être plus longue à guérir ?
    Merci bonne soirée.
    Mélanie .

    1. Bonjour,
      Impossible de répondre sur Internet, cela dépend de la gravité de l’entorse. Il faut poser la question à votre médecin et votre kiné. Le gonflement est souvent long pour totalement se résorber. Les douleurs peuvent être longues à disparaitre, principalement après immobilisation.

      Cordialement,

  4. Bonjour,
    Merci pour vos conseils très utiles.
    Pour soulager mon entorse grave de cheville, j’ai utilisé l’argile en cataplasme de 2 heures, le gel de silicium organique, un gel contre les douleurs à base de camphre, menthol et huile essentielle d’eucalyptus, les feuilles de chou (oui, très efficaces!) et la patience. Beaucoup de patience ! J’ai pris également du silicium organique à boire plus des infusions de prêle et d’orties.
    Bonne santé à tous !
    Elena

  5. Bonjour,

    J’en suis à 15 jours après mon entorse ( stade 2 grave selon mon médecin, stade 1 selon les urgences…), et je reste dans l’incapacité de faire tourner la cheville comme vous le décrivez en début de protocole. Le simple fait de poser le pied au sol reste pénible, l’oedème étant encore bien présent. Mon médecin me conseille de marcher avec une seule béquille (pour travailler en décharge) mais cela reste problèmatique, car très douloureux.
    Pensez vous que je puisse redémarrer votre protocole parallèlement à la visite d’un de vos confrères, malgré l’ancienneté de ma blessure?

    Merci encore pour la qualité de vos contenus.

    1. Bonjour,

      Il faut se référer aux conseils de votre médecin qui lui seul pourra vous donner les consignes en fonction du diagnostic.
      Il n’est pas conseillé de mener 2 traitements en parallèle. Vous pouvez réaliser mes exercices si vous n’en faites pas avec un confrère.

      Cordialement

  6. Bonjour,

    Je suis votre programme de rééducation suite à une entorse de ma cheville (vidéo youtube), car en cette période de confinement, je ne peux pas aller chez le kiné…
    Je suis à la phase 4, combien de fois par jour dois-je faire ces exercices ? Et dois-je continuer à faire ceux de la phase 3 ?

    Merci

    1. Bonjour,

      Tout est détaillé sur le programme pdf que j’ai créé pour ce genre de questions et de besoins. Il décrit le programme semaine par semaine, sur 6 semaines, avec les répétitions et la progression.
      Cordialement