Accueil » Soigner ses douleurs et blessures réduire l'inflammation » Douleur à la hanche et au bassin » Douleur du psoas : que faut-il faire ?

Douleur du psoas : que faut-il faire ?

définition causes, symptômes et solutions pour la douleur du psoas
  • 28
  •  
  •  
  • 1
  •  

Dans cet article, vous pouvez retrouver tout ce qu’il faut savoir concernant la douleur du psoas et surtout comment la soulager.

Je vous détaille donc les informations importantes concernant les causes, les symptômes et les solutions pour vous soulager.

Voici le sommaire de cet article :

À quoi sert le psoas ?
Les symptômes de la douleur au psoas
Comment soulager la douleur du psoas ?

 

À quoi sert le psoas ?

 

Le psoas est un muscle qui s’étend de la partie latérale des vertèbres lombaires et vient se terminer à l’intérieur de la partie supérieure du fémur, au niveau de l’articulation de la hanche.

anatomie du muscle psoas iliaque

En réalité, il travaille en synergie avec le muscle iliaque avec qui il constitue le muscle psoas-iliaque. Ce dernier exerce deux fonctions principales :

Si la cuisse ou le membre inférieur est fixé, il permet la flexion du tronc lorsque la contraction est bilatérale. Lorsqu’elle est unilatérale, en plus de la flexion, il crée une inclinaison homolatérale et une rotation controlatérale.

Si le tronc est fixe, il réalise une flexion de hanche. Par exemple, il permet de ramener la hanche et le genou en avant après la phase de propulsion, à la marche comme à la course.

C’est un muscle très puissant qui a une forte influence sur le fonctionnement du dos. Par exemple, une raideur du psoas peut entraîner une hyperlordose, source de douleur et de lombalgie.

La raideur du psoas est aussi associée à un risque plus élevé de blessure en course à pied.

 

Psoas douloureux et inflammé : les symptômes

 

Lorsque le muscle psoas est raide et/ou inflammé, il peut être à l’origine des symptômes suivants :

• Des douleurs du dos : le muscle psoas trop raide peut entraîner une compression des disques lombaires et contribuer à des douleurs persistantes dans le bas du dos. Ce mauvais fonctionnement de la colonne lombaire peut entraîner des douleurs thoraciques (milieu du dos).

• Une douleur dans la région lombo-sacrée, en position assise ou  lors du changement de position assis/debout.

• Une douleur à l’aine : lorsque le muscle psoas est inflammé et créent des tensions sur les tissus environnants, ceci peut déclencher une irritation des nerfs ilioinguinaux et iliohypogastriques qui interviennent dans la sensibilité de la paroi abdominale interne et de la région de l’aine. Cette sensation est parfois décrite comme une chaleur sur le devant de la cuisse.

• Une douleur de hanche, principalement sur la partie antéro-interne. Cette douleur est augmentée par la flexion de hanche. Ceci se manifeste classiquement lorsque vous devez ramener la jambe vers l’avant, après la phase de propulsion, lorsque vous marchez ou courez. Elle peut donc entraîner une boiterie et peut irradier le long de la cuisse.

• Une douleur abdominale : le psoas est situé dans la région de l’abdomen, en profondeur. Lorsqu’il est raide, il peut provoquer des douleurs dans le bas du ventre, près de l’aine.

• Une restriction de mobilité de la hanche, avec parfois une attitude de flexion du tronc, buste penché en avant.

Lorsque vous souffrez du muscle psoas, il est préférable d’éviter au maximum les gestes douloureux, principalement la course à pied et les abdominaux dynamiques.

les abdominaux à ne pas faire

 

Comment soulager la douleur du psoas ?

 

La douleur du psoas peut être soulagée de 2 façons :

• en étirant le psoas grâce à 3 étirements spécifiques

• en renforçant le psoas grâce à des exercices de gainage.

Les 2 solutions sont importantes et vont vous permettre d’obtenir de bons résultats.

Pour bien étirer votre psoas, je vous recommande la pratique des 3 étirements que je présente ici.

À LIRE: 3 étirements du psoas les plus efficaces

Pour renforcer votre psoas, suivez ce programme d’exercices de gainage.

À LIRE: Programme complet de gainage abdo

Posez vos questions ou vos commentaires

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? Vous trouverez peut-être vos réponses ici:

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages

 

N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.


mon nouveau livre


NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Sources :
ACUTE EFFECTS OF TWO HIP FLEXOR STRETCHING TECHNIQUES ON KNEE JOINT POSITION SENSE AND BALANCE
THE EFFECTS OF A HIP FLEXOR STRETCHING PROGRAM ON RUNNING KINEMATICS IN INDIVIDUALS WITH LIMITED PASSIVE HIP EXTENSION
Passive Versus Active Stretching of Hip Flexor Muscles in Subjects With Limited Hip Extension: A Randomized Clinical Trial
A study of two stretching techniques for improving hip flexion range of motion
Psoas Syndrome: A Frequently Missed Diagnosis


  • 28
  •  
  •  
  • 1
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 commentaires sur “Douleur du psoas : que faut-il faire ?”

  1. Bonjour,
    Cela fait presque un an que j’ai des problèmes avec les muscles psoas et piriforme. Ils sont complètement congestionnés. J’ai du mal à marcher, à me lever, quand je me baisse je n’arrive plus à me redresser etc. Je vois un kiné depuis plusieurs mois, mais pas d’améliorations à long termes. Les bénéfices d’une séance ne dure qu’une journée. C’est très douloureux, ça remonte jusque dans les cotes et ça descend jusqu’au mollet. Je ne sais plus quoi faire c’est très handicapant surtout dans mon travail, je suis plaquiste. Que pouvez vous me conseiller? Est ce qu’une enzyme, une protéine ou quelque chose comme ça pourrait être responsable de la crispation permanente de mes muscles?
    Merci

    1. Bonjour,
      Je vous conseille de commencer par tester les mouvements d’assouplissements présentés sur mon site et ma vidéo sur le psoas.
      Pour le reste, peut être qu’un bilan sanguin pourrait prendre du sens, à voir avec votre médecin qui est plus apte à juger.

      Cordialement,

  2. J ai très mal entre l aine et la hanche depuis le mois de novembre. J ai fait 3 séances d ostéopathie et plus de 20 séances kiné. Les anti inflammatoires ne me soulagent pas. Je ne sais plus que faire !!!!

  3. Bonjour, je viens de tomber sur votre article qui m’interesse, certaine que j’ai un problème au niveau du psoas iliaque droit. À la fin d’une marche de 2, 3h, je me suis mise à ressentir une gêne au niveau de l’aine, mais c’est la nuit que cette brûlure s’intensifiait. Aujourd’hui, 1an après… je continue à marcher, mais je le paye la nuit car la douleur s’est étendue en profondeur sous la hanche et dans le dos au niveau de la 5ème lombaire (?). Pourquoi cette douleur se réveille la nuit alors que je suis au repos ? Pouvez-vous me répondre. Apres 10 séances de kiné, le professionnel, qui je pense a bien pressenti le pb m’a conseillé d’aller voir un ostéopathe que j’ai négligé puis le covd19 est arrivé… je redoute mes nuits maintenant. Merci
    Monique Thibault

    1. Bonjour,

      Il faudrait peut être discuter avec votre médecin de l’intérêt éventuel de passer un examen complémentaire. Cela pourrait apporter des réponses à vos questions, car via un commentaire, je ne peux pas vous aider suffisamment.

    2. Bonsoir, depuis des années j’avais ces douleurs, et mes nuits une horreur. Impossible de dormir, de me tourner où simplement allonger ma jambe tellement j’avais mal dans la hanche notamment au niveau de l’aine. Radios, scanner, irm, rien de visible, tout était OK. Et puis il y a 2 semaines une amie m’a pris RV avec un ostéopathe. La délivrance, enfin je n’ai plus mal où beaucoup moins. En 1 séance tout a changé pour moi. Il a joué sur mon bassin, aujourd’hui 2e séance pour ma jambe et la semaine prochaine il s’occupe de ce muscle qui, du coup, n’a pas fait son rôle depuis des années. Sincèrement, allez voir un ostéopathe, ça ne coûte rien d’essayer et bien souvent les mutuelles prennent une partie en charge. Allez-y. Vraiment.
      Bon courage à vous.

      1. L’ostéopathie est effectivement une thérapie utile dans le soulagement des douleurs, souvent insuffisante à elle seule pour traiter la ou les causes du problème lorsque celui est chronique et lié au mode de vie.