Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Douleur au cou et maux de tête » Douleurs cervicales : symptômes, causes, solutions

Douleurs cervicales : symptômes, causes, solutions

Définition / Symptômes / Causes / Traitement / Prévention

 

De nombreuses personnes ressentent occasionnellement des douleurs ou des raideurs cervicales.

Le plus souvent, ce problème est dû à une mauvaise posture, une utilisation excessive, accompagné de faiblesses musculaires. Parfois, la douleur cervicale peut être causée par un accident, comme en cas de coup du lapin (whiplash).

La plupart du temps, les douleurs cervicales ne sont pas graves et peuvent être soulagées en quelques jours.

Si vous avez des douleurs cervicales qui persistent pendant plus d’une semaine, très intenses, ou qui s’accompagnent d’autres symptômes, consultez immédiatement un médecin.

 

Définition de la douleur cervicale

La région du cou est composée de 7 vertèbres cervicales, de C1 à C7. Les os, les ligaments et les muscles qui composent votre nuque peuvent tous être à l’origine de douleurs cervicales.

La douleur cervicale la plus courante causée par des problèmes osseux est l’arthrose cervicale. Il s’agit d’une usure prématurée du cartilage entre les articulations, ce qui provoque la douleur et la raideur.

Les gros muscles du cou tels que le sternocléidomastoïdien et le trapèze peuvent produire des douleurs de la nuque, notamment en cas de torticolis

Enfin, les nerfs de la région cervicale peuvent être la source de la douleur, principalement en cas de hernie discale cervicale, ou de névralgie cervico-brachiale.

Ces douleurs cervicales peuvent aussi s’étendre au bras, à l’épaule, à la tête, ou à la mâchoire. Elles peuvent également être accompagnées de maux de tête, de migraines, de vertiges, ou de nausées.

Schéma d'une hernie discale

Schéma d’une hernie discale

 

Les symptômes

La douleur cervicale implique généralement un ou plusieurs des symptômes suivants :

    • Douleur intense de la région du cou augmentée par l’activité, comme tourner la tête, ou maintenir la tête en conduisant, ou en travaillant. 
    • Raideur de la nuque, avec difficulté à bouger ou tourner la tête, ou cou bloqué.
    • Sensations de chaleur, de brûlures, ou de décharges électriques.
    • Contractures musculaires.
    • Maux de tête.
    • Douleurs pouvant se propager dans d’autres régions du corps : la tête, le bras, l’épaule, la face.

 

Quand faut-il consulter un médecin ?

La plupart des douleurs cervicales s’améliorent progressivement, sur 1 à 2 semaines, avec le traitement conseillé, à la maison. Si ce n’est pas le cas, consultez votre médecin.

Lorsque votre douleur cervicale fait suite à un accident ou une chute, il est conseillé de consulter votre médecin le plus rapidement possible.

Contactez également votre médecin si vos douleurs cervicales sont :

    • Très intenses.
    • Accompagnées de fièvre, de nausées, de vertiges, d’engourdissements, de faiblesses, ou de picotements, notamment dans le bras.
    • Persistantes malgré plusieurs jours de repos.
    • Associées à des douleurs dans le bras, ou la main, avec perte de force.

 

Les causes

Il existe une variété de causes pouvant contribuer à la douleur cervicale, notamment :

    • Contractures musculaires, qui sont la cause la plus fréquente de douleur du cou. Elles sont causées par une sur-utilisation des muscles du cou, comme passer trop de temps assis sur une chaise, ou une mauvaise position pendant le sommeil.
    • Faiblesses musculaires, et déséquilibres entre les différents muscles du cou, comme le trapèze, et les muscles profonds cervicaux.
    • Articulations usées, comme en cas d’arthrose cervicale.
    • Compression nerveuse, en cas de hernie discale cervicale.
    • Accident de la route ou chute violente, qui peuvent provoquer un coup du lapin.
    • Troubles oculaires, lors d’une sur-sollicitation des yeux devant un écran par exemple.
    • D’autres maladies, comme le cancer, la méningite, l’arthrite rhumatoïde, ou une cardiopathie.

 

Le traitement

En cas de douleur cervicale, le traitement recommandé est le suivant :

    • Utiliser le chaud et le froid, pour soulager la douleur, en alternance sur des périodes de 10 minutes, 2 à 3 fois par jour.
    • Pratiquer des exercices et des étirements doux, pour bouger le cou, sans forcer sur la douleur.
    • Manipulations cervicales et thoraciques, chez un kinésithérapeute ou un ostéopathe.
    • Port d’un collier cervical (minerve), à court terme, uniquement sous les conseils du médecin.
    • Prise de médicaments anti-douleur, ou décontractants musculaires, uniquement sur avis du médecin.

D’autres remèdes maison peuvent être utilisés pour soulager la douleur cervicale :

    • Le massage pour détendre les muscles du cou, notamment le trapèze.
    • La prise d’un anti-douleur naturel, comme la gaulthérie, le curcuma, ou les oméga 3.
    • Utiliser un oreiller confortable, et qui soulage la douleur.
    • Éviter les activités douloureuses, notamment la conduite ou le travail physique.
    • Soulager les yeux, en évitant les écrans et en faisant des pauses pour regarder au loin l’horizon, en extérieur, toutes les heures.

De plus, l’acupuncture peut soulager certains patients souffrant de cervicalgies.

Lorsque les douleurs cervicales deviennent chroniques (3 mois et plus), un programme de rééducation comprenant des exercices de renforcement spécifiques est conseillé.

À LIRE: Traitement et remèdes pour soulager la douleur cervicale

 

 
Simplifiez et accélérez votre guérison dès aujourd’hui !
 
Mon programme Douleurs cervicales a déjà permis à des centaines de personnes de se soigner naturellement et efficacement ! Il regroupe des exercices en vidéos, des conseils pour gérer vos douleurs, des conseils santé et bien plus encore… Il n’est jamais trop tard pour commencer à vous sentir mieux et pour longtemps.
 
 

 

Prévention

De nombreux changements dans votre quotidien peuvent aider à soulager et prévenir les douleurs cervicales :

    • Faire de l’activité physique régulièrement, en commençant par de la marche active 30 minutes par jour minimum.
    • Adopter une bonne posture, notamment au travail devant un écran.
    • Éviter les longues heures le cou plié, la tête penchée en avant, et les épaules enroulées.  Se redresser et ramener les épaules en arrière.
    • Faire des pauses fréquentes, une fois par heure, pour se lever, marcher, et faire quelques exercices d’assouplissements.
    • Éviter de téléphoner avec le téléphone coincé entre l’épaule et l’oreille. Éviter également l’utilisation du téléphone dans le lit.
    • Choisir un oreiller permettant de placer la tête en position neutre, le cou ni trop haut, ni trop bas.
    • Si vous fumez, il convient d’arrêter la cigarette également.

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer un diagnostic médical qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *