Aller au contenu
Accueil » Soigner ses douleurs et blessures » Mal de dos » Hernie discale et course à pied : peut-on courir ?

Hernie discale et course à pied : peut-on courir ?

Courir avec une hernie discale   Exercices pour la hernie discale   Sports conseillés   Reprendre après une hernie   Courir après une opération

 

Courir avec une hernie discale peut s’avérer difficile, car les chocs provoqués par la course à pied peuvent augmenter les douleurs. Toutefois, en dehors des périodes de crise, la course à pied peut être bénéfique pour le dos, en cas de hernie discale.

La hernie discale est une atteinte du disque inter-vertébral qui peut gonfler et rompre, formant ainsi une hernie. La hernie peut ensuite commencer à exercer une pression sur les nerfs rachidiens.La hernie discale peut provoquer des douleurs lombaires (lombalgie), parfois associées à des douleurs dans les jambes, comme en cas de sciatique ou de cruralgie.

Elle peut toucher n’importe quelle région du dos : lombaire, dorsale, ou cervicale. La plus commune est la hernie discale lombaire, notamment en L5 S1, qui reste l’un des problèmes de dos les plus fréquents en course à pied. 

Bien que ce problème soit moins fréquent chez le coureur à pied que dans la population générale, de nombreux sportifs se demandent quoi faire en cas de hernie discale, et s’ils peuvent continuer à courir et faire du sport. 

Dans cet article, retrouvez les recommandations concernant la pratique de la course à pied avec une hernie discale, les sports à pratiquer, ainsi que les conseils pour reprendre après une hernie, ou une opération.

À LIRE: Quels sont les symptômes de la hernie discale ?

 

Peut-on courir avec une hernie discale ?

En cas de crise, courir avec une hernie discale n’est pas conseillée, qu’elle soit située dans la région lombaire ou cervicale. En effet, nous savons que courir a tendance à diminuer la hauteur des disques intervertébraux, ce qui peut potentiellement augmenter les douleurs (1). Ainsi, si vous souffrez du dos, avec ou sans sciatique, et que la douleur est vive, il ne faut pas courir.

La course à pied avec une hernie discale est possible dans les conditions suivantes :

  • La douleur ne vous empêche pas de marcher normalement.
  • La douleur en courant est inférieure à 3/10, et ne vous empêche pas de courir normalement (pas de boiterie).
  • La douleur n’augmente pas dans les 24 heures qui suivent le footing.

À LIRE: Anti-inflammatoires chez le sportif : les effets et les risques

 

Si ces critères ne sont pas respectés, il ne faut pas courir avec une hernie discale. Mais en dehors des épisodes douloureux, courir avec une hernie discale n’est pas déconseillée, et pourrait même être bénéfique pour le dos.

En effet, courir semble renforcer les disques lombaires (2). Nous savons que les coureurs à pied réguliers ou de longues distances ont des disques en meilleur santé que les personnes non sportives. De plus, le mal de dos et la lombalgie sont moins fréquents chez les coureurs à pied que dans la population générale.

Ainsi, la course à pied pratiquée pendant plusieurs années a un effet positif sur la santé des disques intervertébraux (3). Grâce aux chocs répétés, le disque se renforce, et a tendance à être plus solide. De plus, la santé du disque semble meilleur chez les coureurs à pied qui courent depuis plusieurs années, et qui courent plus par semaine. Ceci s’avère d’autant plus vrai à l’étage lombaire L4 L5 et L5 S1, zones du dos où la hernie discale est la plus fréquente.

Toutefois, si vous courez avec une hernie discale, il est conseillé de pratiquer des exercices de renforcement musculaire, en complément de vos entrainements de course à pied. Il est aussi parfois utile d’effectuer certains étirements, notamment les hanches et l’arrière des cuisses (ischio-jambiers).

À LIRE: Mal de dos en course à pied : traitement et conseils

 

Exercices pour la hernie discale

Les exercices constituent un élément très important dans la récupération d’une hernie discale. Ils permettent de renforcer les muscles qui soutiennent la colonne vertébrale et “réduire” les contraintes sur le disque. Ils favoriseront également la flexibilité de la colonne vertébrale et peuvent aider à réduire le risque de récidive d’une hernie discale.

Le programme d’exercices dépend de la localisation de la hernie discale, avec des exercices pour la hernie discale lombaire, et d’autres pour la hernie discale cervicale :

Idéalement, ce programme doit être pratiqué 2 à 3 fois par semaine, et être suivi sur 4 à 6 semaines minimum.

 

 
Simplifiez et accélérez votre guérison dès aujourd’hui !
 
Mon programme a déjà permis à des centaines de sportifs de soigner leur hernie discale lombaire naturellement et efficacement ! Il regroupe des exercices en vidéos, des conseils pour gérer vos douleurs, pour reprendre vos entrainements et bien plus encore… Il n’est jamais trop tard pour commencer à vous sentir mieux et pour longtemps.
 
 

 

Quel sport pratiquer quand on a une hernie discale ?

Si vous ne pouvez pas courir avec une hernie discale, il est conseillé de poursuivre le sport en choisissant les sports conseillés suivants :

La règle à respecter concernant la pratique du sport avec une hernie discale est de ne pas forcer sur une douleur modérée à intense, supérieure à 5/10. Enfin, les sports de contact et de combat ne sont globalement pas conseillés lorsque l’on souffre d’une hernie discale.

À LIRE: Hernie discale : quels sports pratiquer et éviter ?

 

Reprendre la course à pied après une hernie

Après un épisode de hernie discale, la reprise de la course à pied est tout à fait possible (4). Le taux de reprise du sport après une hernie est élevé, avec une réussite de 82% en moyenne (5), et pas de différence notable avec ou sans opération (6).

De plus, nous savons que si la hernie discale est bien traitée, la plupart des sportifs parviennent à reprendre le sport au même niveau de performance, sans douleur, ni récidive (7). 

Toutefois, même si la reprise de l’activité physique doit être réalisée le plus rapidement possible après une hernie discale, il faut suivre certaines recommandations pour éviter la récidive, et reprendre en tout sécurité.

Ainsi, les conseils suivants sont à respecter pour reprendre la course à pied après une hernie discale :

  • Avoir suivi un programme d’exercices de renforcement du dos sur plusieurs semaines.
  • Ne plus souffrir de votre hernie discale, ou tout au plus une douleur légère (< à 3/10).
  • Obtenir l’accord de votre médecin ou de votre chirurgien.

Ensuite, pour effectuer votre reprise dans les meilleurs conditions possibles, les recommandations suivantes sont à respecter :

  • Effectuer une reprise très progressive, en augmentant d’abord la fréquence des entrainements avant la longueur.
  • Reprendre par des footings courts de 5 à 10 minutes, et alterner avec de la marche rapide.
  • Surveiller l’évolution de la douleur sur 24 à 48h après chaque entrainement.
  • Privilégier les surfaces souples (tapis de course, chemin, herbe, piste).
  • Effectuer un bon échauffement avant de courir.
  • Suivre un programme de renforcement musculaire pour la course à pied.
  • Pratiquer d’autres sports cardio, comme la marche rapide, le vélo, la natation, ou le vélo elliptique.

À LIRE: Programme de reprise de la course à pied après une blessure

 

Après un épisode de hernie discale traitée sans intervention chirurgicale, le délai pour retrouver son niveau de forme et de performance est d’environ 4 mois. (8). Globalement, plus les symptômes douloureux pendant l’épisode aigu sont sévères, plus la récupération est longue.

À LIRE: Comment se résorbe une hernie discale ?

 

Pour reprendre à courir le plus rapidement possible après une hernie discale, il est conseillé de commencer par effectuer en priorité des exercices spécifiques de renforcement musculaire pour le dos, notamment du gainage. De plus, suivre un programme de renforcement musculaire vous permettra également de récupérer la force des muscles des hanches, des cuisses, et des mollets. En effet, après une hernie discale, les muscles se sont souvent affaiblis, et doivent être renforcés (9).

 
Envie de reprendre la course à pied après votre hernie discale ?
 
Mon programme d’exercices pour la course à pied a permis à des centaines de coureurs de gagner en force, d’améliorer leurs performances et de diminuer les risques de blessures ! Il regroupe des exercices en vidéos, un programme d’entrainement, des conseils pour intégrer le renforcement à vos séances d’entrainement, des séances express si vous manquez de temps et bien plus encore !
 
 

 

Courir après une opération d’une hernie discale

Contrairement à ce que les gens craignent, une opération du dos ne signifie pas nécessairement la fin de votre carrière sportive. En effet, nous savons que plus de 80% des sportifs peuvent reprendre le sport à leur meilleur niveau après une opération d’une hernie discale (10).

Après une intervention chirurgicale, il faut effectuer des exercices de rééducation pour renforcer les muscles du dos, de la sangle abdominale, et des fessiers, avant de reprendre à courir. En fonction de l’opération réalisée, ces exercices peuvent être démarrés 4 à 6 semaines après l’opération (11). Pendant cette période, la marche rapide est l’activité cardiovasculaire la plus conseillée, et doit être pratiquée quotidiennement.

Une fois le dos renforcé pendant plusieurs semaines, et si les symptômes douloureux sont absents ou légers, la reprise progressive de la course à pied est alors possible.

Après une opération d’une hernie discale, le délai pour retrouver son niveau de forme et performance est en moyenne de 5 à 6 mois (12).

Nb : Les informations de cet article contiennent des recommandations générales sur le sport et la course à pied en cas de hernie discale. Elles ne tiennent pas compte de vos antécédents médicaux spécifiques ou de votre état de santé. Surtout, suivez les instructions de votre médecin ou votre chirurgien du dos pour faire du sport en toute tranquillité en cas de hernie discale. Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

Sources :

  • 1) Effects of Running on Intervertebral Disc Height
  • 2) Running exercise strengthens the intervertebral disc
  • 3) Long-term running in middle-aged men and intervertebral disc health, a cross-sectional pilot study
  • 4) Herniated lumbar disk associated with running: A review of 10 cases
  • 5) Lumbar Spine Injuries in Sports: Review of the Literature and Current Treatment Recommendations
  • 6) Return to sport after open and microdiscectomy surgery versus conservative treatment for lumbar disc herniation: a systematic review with meta-analysis
  • 7) The Professional Athlete Spine Initiative: outcomes after lumbar disc herniation in 342 elite professional athletes
  • 8) Return to Play After Symptomatic Lumbar Disc Herniation in Elite Athletes: A Systematic Review and Meta-analysis of Operative Versus Nonoperative Treatment
  • 9) The management of weakness caused by lumbar and lumbosacral nerve root compression
  • 10) Return to Play After Symptomatic Lumbar Disc Herniation in Elite Athletes: A Systematic Review and Meta-analysis of Operative Versus Nonoperative Treatment
  • 11) The effectiveness of exercise program after lumbar discectomy surgery
  • 12) Return to play after conservative treatment in athletes with symptomatic lumbar disc herniation: a practice-based observational study
  • Image à la une : Depositphotos

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires sur “Hernie discale et course à pied : peut-on courir ?”

  1. bonjour
    j’ai une hernie discale l4 l5 depuis quelques annees mais avec tres peu de douleur , depuis un certain temps je remarque que je ne peux pas enchainer les footing car systematiquement pendant ou apres ma course j’ai un probleme au mollet droit uniquement !!! (contracture ou elongation ) il n’y a que le cote droit et mollet surtout qui m’empeche de courir il y a t ‘il une relation de cause a effet avec cette hernie ? quels sont les remedes?

    merci de votre aide
    cordialement
    christophe