Accueil » Soigner ses douleurs et blessures et réduire l'inflammation » Douleur au genou » Syndrome rotulien en course à pied : programme d’exercices

Syndrome rotulien en course à pied : programme d’exercices

Dans cet article, je vous détaille les exercices à pratiquer pour soigner le syndrome rotulien en course à pied, qui provoque une douleur de la rotule et du genou pendant le running.

En effet, le traitement le plus conseillé repose sur la pratique régulière d’exercices de rééducation, qui doivent être spécifiques pour le sportif.

Voici le programme d’exercices à suivre :

 

Exercice 1 :  la chaise sur une jambe

 

exercice de la chaise douleur genou

Consignes :

    • Contre un mur, mettez-vous en position chaise, sur la jambe côté douloureux.
    • Gardez les pieds à distance du mur ( 50cm environ), le dos contre le mur, et l’autre jambe tendue devant vous.
    • Tenez la position le plus bas possible, sans douleur au genou, et sans bouger, en essayant de se concentrer sur la contraction des muscles de la cuisse le plus possible.
    • Inspirez et soufflez durant tout l’exercice.
    • Commencez par 45° de flexion de genou les premières séances.
    • Descendez progressivement jusqu’à à 60° de flexion du genou, après plusieurs semaines.
    • Commencez par réaliser 3 à 5 séries de 30 secondes, sur chaque jambe.

 

Exercice 2 : fessiers avec élastique

 

musculation hanche avec élastique

Consignes :

    • Placez-vous à côté d’un mur, en calant une bande élastique entre vos deux pieds.
    • Poussez votre jambe tendue vers l’extérieur sans tourner le pied ni le bassin, pour tirer l’élastique. 
    • Une fois que vous arrivez en bout d’amplitude, maintenez la position 5 secondes, puis relâchez.
    • À faire sur 10 répétitions.

 

Exercice 3 : le gainage

 

Vous devez travailler les 3 positions suivantes :

Gainage ventral

Gainage abdominal position ventrale

Gainage latéral statique

Gainage abdominal en position latérale

Alexandre gainage dorsal

gainage abdomino-dorsal

    • Tenez chaque position 30 secondes.
    • Pensez à contracter les fessiers et la sangle abdominale pendant les exercices.

À LIRE : Gainage abdominal : le programme d’exercices

Rapidement, ces exercices doivent évoluer vers un travail de gaine dynamique, plus conseillé en course à pied.

Vous pouvez pratiquer ma séance d’exercices de gainage pour sportif présentés dans ma vidéo YouTube suivante :

 

Exercice 4 : renforcement des mollets

 

renforcement mollets genou tendu

 

Consignes :

    • Placez-vous sur une marche, ou des livres empilés, pour avoir l’avant du pied posé, et le reste du pied jusqu’au talon dans le vide (⅔ dans le vide).
    • Montez sur la pointe de votre pied, le plus haut possible, sur une jambe.
    • Restez 1 seconde en haut, puis redescendez doucement sur 2 à 3 secondes, le talon le plus bas possible.
    • Commencez par 2 séries de 10 répétitions sur chaque jambe.

 

Exercice 5 : montée de chaise latérale

 

montée de chaise douleur genou

 

Consignes :

    • Placez-vous sur une marche, ou sur une chaise.
    • Descendez doucement en pliant votre genou, sans le rentrer vers l’intérieur, pour venir effleurer le sol avec votre voûte plantaire.
    • Arrêtez-vous  juste avant le secteur douloureux. Le mouvement doit être lent et contrôlé.
    • Commencez par 30 à 45 degrés de flexion de genou les premières semaines, puis 60° ensuite.
    • Poussez fort pour remonter et tendre complètement votre jambe, en contractant bien le fessier.
    • Commencez par 2 séries de 10 répétitions de chaque côté.

 

Exercice 6 : soulever de terre sur une jambe

 

soulever de terre sur une jambe

Consignes :

    • Tenez-vous sur une jambe, avec un poids dans la main (2 à 4 kg, ou une bouteille d’eau).
    • Sans arrondir le dos, et en tendant la jambe derrière vous (contracter les fessiers), penchez-vous en avant doucement pour venir effleurer le sol avec l’objet.
    • Ensuite, redressez vous complètement pour revenir à la position de départ, sans mettre le pied par terre.
    • Pliez légèrement le genou pendant le mouvement du côté de la jambe au sol.
    • À faire 10 fois sur chaque jambe.

 

Exercice 7 : étirement du quadriceps

 

étirement quadriceps syndrome rotulien

Consignes :

    • Placez-vous dans la position de départ, le genou plié sans ressentir la douleur.
    • Poussez votre pied contre la table, en direction du sol, doucement, pendant 5 secondes.
    • Relâchez en soufflant, en vous inclinant légèrement en arrière, pour plier plus le genou, jusqu’à ressentir à nouveau légèrement la douleur.
    • Maintenir la position 5 secondes, puis recommencer le processus.
    • À faire 5 fois au total, uniquement si l’étirement soulage la douleur au genou.

Il s’agit d’un étirement utilisant la technique du “contracter / relâcher”, plus efficace qu’un étirement statique.

Vous pouvez retrouver ma vidéo YouTube sur les exercices pour le syndrome rotulien ici :

 

Programme d’exercices complet en PDF 

 

Pour soigner votre syndrome rotulien, vous devez pratiquer un programme d’exercices sur plusieurs semaines, et réduire votre volume d’entrainement en course à pied.

Il ne faut pas forcer sur la douleur qui doit toujours rester légère, maximum 3/10 (échelle EVA).

Pour vous guider afin de réaliser les bons exercices, au bon moment, vous pouvez utiliser mon programme d’exercices pour soigner le syndrome rotulien de 12 semaines :

 
Besoin de soigner votre syndrome rotulien ?
 
Téléchargez votre programme PDF de 12 semaines à faire chez vous (planning d’exercices, photos, vidéos, gestion de l’entrainement, conseils technique de course, alimentation sportive conseillée).
 
 

 

Le temps de guérison du syndrome fémoro-patellaire est compris en moyenne entre 4 et 8 semaines. Ces délais peuvent varier fortement d’un individu à l’autre, et peuvent prendre jusqu’à 3 à 6 mois.

En complément de ces exercices, je vous recommande la lecture de mon article sur le traitement du syndrome rotulien :

À LIRE : Traitement détaillé complet du syndrome rotulien

 

Comment courir avec un syndrome rotulien ?

 

Lorsque l’on souffre du syndrome rotulien, il est possible de courir uniquement si la douleur n’est pas présente pendant la course, ou si elle reste très légère (maximum 3/10).

Il est déconseillé de forcer sur la douleur au genou, car il est alors difficile de s’en débarrasser, et le temps de guérison sera plus long.

Pour réduire la douleur du genou en courant,  vous pouvez modifier votre technique de course, en respectant les consignes suivantes :

    • Augmenter la cadence, en courant à 170-185 foulées par minute.
    • Réduire la longueur des foulées, en évitant l’attaque talon.
    • Ne pas augmenter la vitesse de course.

De plus, les chaussures maximalistes, avec un drop important (supérieur à 8 / 10 cm), ont tendance à augmenter les contraintes sur les articulations des genoux. Il est donc possible de réduire le drop progressivement, de 2 cm en 2 cm, pour voir si cela soulage votre syndrome rotulien.

VIDÉO: Comment choisir ses chaussures de running

 

Douleur du genou en course à pied

 

La douleur du genou est courante en course à pied, et en trail. Le syndrome rotulien fait partie des pathologies du genou du coureur les plus fréquentes, mais d’autres pathologies existent :

À LIRE: Douleur du genou en course à pied : comment se soigner ?

 

D’autres questions après la lecture de cet article ? N’hésitez pas à m’écrire vos questions et commentaires en bas de la page.

 

Informations fondées sur les dernières recommandations et données médicales et scientifiques

NB : Cet article n’a pas pour but de remplacer une consultation médicale qui reste la solution à privilégier et à conseiller.

Si vous avez subi une chute ou un traumatisme récemment (dans les 6 mois qui précèdent l’apparition de la douleur), pensez à l’ostéopathie car ceci a pu provoquer des pertes de mobilité sur certaines zones de votre corps l’empêchant de fonctionner comme à son habitude. Il doit alors compenser et cette sur compensation peut engendrer des blessures.

 

Sources :

2016 Patellofemoral pain consensus statement from the 4th International Patellofemoral Pain Research Retreat, Manchester. Part 1: Terminology, definitions, clinical examination, natural history, patellofemoral osteoarthritis and patient-reported outcome measuresBr J Sports Med 2016
2016 Patellofemoral pain consensus statement from the 4th International Patellofemoral Pain Research Retreat, Manchester. Part 2: recommended physical interventions (exercise, taping, bracing, foot orthoses and combined interventions)
2018 Consensus statement on exercise therapy and physical interventions (orthoses, taping and manual therapy) to treat patellofemoral pain: recommendations from the 5th International Patellofemoral Pain Research Retreat, Gold Coast, Australia, 2017

A 10% Increase in Step Rate Improves Running Kinematics and Clinical Outcomes in Runners With Patellofemoral Pain at 4 Weeks and 3 Months
Is combining gait retraining or an exercise programme with education better than education alone in treating runners with patellofemoral pain? A randomised clinical trial
Comparative effectiveness of treatments for patellofemoral pain: a living systematic review with network meta-analysis
Proximal exercices are effective in treating Patellofemoral pain  syndrome : a systematic review
Is patellofemoral pain preventable? A systematic review and meta-analysis of randomised controlled trials
Effectiveness of hip muscle strengthening in patellofemoral pain syndrome patients: a systematic review
Patellofemoral Joint Force and Stress during the Wall Squat and One-Leg Squat
Proximal exercices are effective in treating patellofemoral pain syndrome : a systematic review
How can we strengthen the quadriceps femoris in patients with patellofemoral pain syndrome ?
Effectiveness of therapeutic physical exercise in the treatment of patellofemoral pain syndrome: a systematic review
– Image à la une  = Medical photo created by aleksandarlittlewolf 

Découvrez mon livre pour vous aider à vivre en bonne santé

De vrais conseils pratiques, efficaces et directement applicables au quotidien pour réussir à changer ses habitudes et à adopter un mode de vie sain, sans frustration.
comment vivre en bonne santé

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *